Ce 6 avril, sur RCJ, l'ancien avocat de la Cohen, maître Klugman, s'est exprimé sur l'affaire Jérémy Cohen, reconnaissant avoir voulu « laisser passer la tempête électoraliste » avant de médiatiser l'affaire.

Invité de la matinale de  Inter, ce mercredi 6 avril, Éric Zemmour a affirmé qu'« il y a eu volonté d'étouffer cette affaire », ajoutant : « Le parquet a tout fait pour étouffer cette affaire. Il a fallu que ce pauvre père éploré m’écrive pour que ça prenne ces proportions-là. L’instrumentalisation politique, c’est la loi du silence. » Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir l'ancien avocat de la famille, Patrick Klugman, qui s'est exprimé sur cette affaire durant une dizaine de minutes sur RCJ, ce mercredi. « Je pense qu'on était à quelques jours de devoir médiatiser cette affaire. Il fallait laisser passer la tempête électoraliste », a-t-il toutefois reconnu.

https://.com/zemmourtv/status/1511974696677486593?s=12&t=8yUY6aBaRjL8QuUOrtjn6w

L'avocat juge « diffamatoires » les propos d'Éric Zemmour

Patrick Klugman a également tenu à éclaircir les conditions dans lesquelles il a cessé ses services pour la Cohen, niant la version d'Éric Zemmour selon laquelle il aurait été congédié par la famille pour avoir cherché à « étouffer » l'affaire. « Zemmour a affirmé que j’aurais été congédié par la famille de Jeremy Cohen pour avoir voulu “étouffer” l’affaire ! Tout est faux. Le procureur a révélé que c’est sur mon intervention qu’une information judiciaire a enfin été ouverte. C’est une diffamation dont il répondra », a-t-il notamment publié sur Twitter.

5718 vues

7 avril 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter