Minute « Notre planète » : quand la miss météo de TF1 déconseille la viande !

Capture d’écran (1240)

Tatiana Silva a tous les talents. Issue d'un milieu modeste, elle est née en Belgique dans une famille cap-verdienne et, grâce à ses dons et à sa détermination, n'a remporté que des succès. Élue Miss Belgique à 19 ans, puis présentatrice météo sur la chaîne nationale de nos voisins, elle a également participé à des émissions de télévision dont elle s'est tirée avec les honneurs - en France, « Danse avec les stars », où elle s'est classée troisième. Belle, élégante, intelligente et pleine d'aisance, elle présente la météo sur TF1 en alternance avec l'admirable Évelyne Dhéliat, toujours à son poste.

Dimanche 29 janvier, Tatiana Silva présentait la météo du soir sur TF1, juste avant le journal de 20 heures. Pas de problème, jusque-là. Dans une jolie robe sombre et avec un superbe sourire, elle serait parvenue à faire admettre au peuple de France que, bon, janvier, c'était pas si mal et que, même si on avait froid, il n'y avait pas de quoi s'énerver. Tout cela avec une décontraction parfaite.

On en arrivait à la fin quand Tatiana Silva a donné ses conseils dans la minute « Notre planète ». Après un couplet assez convenu sur le réchauffement climatique, son lien avec l'alimentation et une invitation à consommer des produits locaux et non transformés, elle est partie dans un délire surprenant (quoique visiblement écrit) sur la viande, conseillant de « retirer quelques jours [par semaine], voire totalement la consommation de viande. »

Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?, se demande immédiatement le téléspectateur estomaqué. Quel rapport cela peut-il avoir avec le temps qu'il va faire ? Et si la nécessité de consommer local et non transformé est avérée, retirer la viande de son alimentation fait débat. En d'autres termes, pourquoi demande-t-on à une présentatrice météo, si belle et compétente fût-elle, de donner des ordres au bon peuple pour faire ses courses ? « Uniquement si vous le souhaitez, bien sûr », conclut prudemment Tatiana Silva. Mais si on ne le souhaite pas, ne sera-t-on pas un immonde viandard ? Comment ne pas souhaiter rendre service à la planète ?

Les médias ont dépassé le stade du « nudge », cette injonction « bienveillante », par de petits pictogrammes, à faire « les bons gestes » : ils en sont désormais à dicter ce que le panier de la ménagère doit contenir. Et demain, on supprimera le « si vous le souhaitez », devenu superflu.

Qui aurait cru qu'un bulletin météo finirait par vous conseiller de supprimer la viande ? Eh oui, on est en 2023, les choses changent. Chaque programme télévisé contient de petites capsules de bonne parole, comme chaque série véhicule de petits morceaux de « bons messages ». On se souvient de la phrase glaçante (et tellement vraie) de Patrick Buisson, pour qui les foyers avaient remplacé la lumière rouge de la présence réelle (cette lumière signale la présence de Dieu dans le tabernacle des églises) par la lumière bleue de la télévision, allumée en permanence dans les foyers. Disons que les dogmes et les homélies ont changé en même temps que la couleur de la lumière. Décidément, la seule façon convenable d'allumer sa télé, c'est avec de l'essence.

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

80 commentaires

  1. Cette miss météo devrait nous dire que manger. Pour ma part, je suis, de plus pour la protection du Règne végétal _ qui est lui aussi sensible. Entend-t’on les écolos sur la protection du Règne végétal ? Plutôt que de tout nous interdire, que ces élites et leurs courroies de transmissions nous indiquent clairement ce que nous pouvons ( encore) faire.

  2. Ce n’est qu’une question de temps avant que l’EU ne sorte une loi pour réglementer notre consommation de viande.

  3. C’est assez prétentieux de croire pouvoir sauver la planète qui peut se débarrasser de l’humanité par les volcans et la sécheresse comme elle a failli le faire plusieurs fois dans l’histoire de l’humanité.
    Nous sommes seulement « locataires  » de la planète

  4. A 74 ans Évelyne Dhéliat devrait être poussée vers la sortie !!! Quant à la la ballerine Tatiana Silva (êtes-vous certains qu’elle soit cabo-verdienne ?) elle est la preuve qu’il faut supprimer tous ces bulletins météo d’un convenu grotesque.

  5. Il y a quelques années, Fabius (L’homme de la COP) avait fait la leçon à tous les présentateurs météo pour qu’ils insistent (lourdement!) sur le réchauffement climatique de façon à faire peur au peuple et à le culpabiliser. Le pauvre Philippe Verdier, n’étant pas d’accord avec cette allégation de réchauffement, avait été viré de France2. Là, la propagande continue. La météo étant le programme le + regardé par l’ensemble des français, il y a donc lieu de formater les présentateurs pour qu’ils soient des propagandistes efficaces.

  6. Cette jeune jeune personne ne serait donc pas carnivore !? Donc qu’elle se fasse immédiatement arracher ( et sans anesthésie ) les quatre dents canines qui ornent sa bouche !!

  7. le grand Mark Twain qui écrivait que si l’on ne lit pas la presse, on est sous-informé, mais si on la lit, on est désinformé. bon la c’est tf1, c’est du pareil au même

  8. Allumer sa TV avec de l’essence ne brûle pas le contenu des programmes!
    Blague à part, les « injonction bienveillantes » telles que je les ai en effet constatées, si elles donnent l’air d’avoir été mûrement et doctement réfléchies, sont malheureusement parfois sorties de cerveaux « ultracrépidariens », tant leur valeur non scientifique et surtout non avérée est criante. Les chargeurs de téléphones en veille (env. 0.40€/an pour 6 postes), la température du chauffe-eau électrique plus basse (ce qui augmente la consommation d’eau chaude, et donc déclenche le thermostat plus vite), la réduction du chauffage en voiture (alors qu’il aide au refroidissement du moteur), et bien d’autres conseils répétés par notre entourage sous la forme indiscutable « d’ailleurs, ils l’ont dit à la télé ».

  9. Pleinement d’accord . Lire un journal implique un peu de lenteur, le temps de la réflexion en somme tandis que la T.V. est faite de gavage actif , surtout lorsque les programmes sont orientés de désolante façon , c’est-à-dire sur les chaînes publiques que nous payons pour nous nuire .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois