Matchs de foot annulés : les joueuses ne voulaient pas retirer leur voile

ballon de foot

C'est arrivé : un événement sportif a été annulé en France car les athlètes refusaient de retirer leur voile, nous annonce L'Équipe, ce vendredi 23 juin. Le week-end dernier, en cette période propice aux festivités et riche en finales de football des coupes inter-district départemental, les matchs opposant Saint-Maur à Cachan et Mormant à Roissy-en-Brie n'ont pas eu lieu. Les arbitres ont refusé d'autoriser certaines joueuses à conserver leur hijab, en application de l'article 1 du règlement de la Fédération française de football (FFF) : « Sont interdits à l'occasion de compétitions [...] organisées sur le territoire de la Fédération [...] tout port de signe ou tenue manifestant une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale, commande cet article, tout acte de prosélytisme ou propagande. »

Dans certaines zones, telle la Seine-Saint-Denis, on tolère le port de ce vêtement bien qu'il soit proscrit par la fédération (la FIFA l'autorise dans les compétitions qu'elle organise, arguent-ils). Aucune sanction ne vient freiner cette tendance. Le fait et la société dépassent la loi.

En l'espèce, le refus des joueuses a moins à voir avec une demande d'autorisation qu'avec une démarche qui vise à s'imposer face aux autorités, une désobéissance officielle envers la règle commune : « Vous nous interdisez le voile ? Nous ne jouerons pas. »

Qu'en conclure ? Que le Grand Remplacement a déjà eu lieu ? Force est de constater qu'il s'immisce dans les pratiques officielles sportives même si certains contestent qu'il ait lieu dans la population. Car il s'agit bien de cela ! Une finale de coupe, fût-elle de niveau départemental, est bien une compétition officielle, organisée par la fédération à qui l'État délègue le rôle d'organisateur. Loin de toute démarche privée individuelle ou collective - « Je voudrais garder mon burkini pour me baigner, m'sieur l'agent. » Dans le cas d'espèce, c'est un club municipal qui refuse la règle définie par une autorité mandatée par la République.

On savait les exigences de certains joueurs quant aux menus de Clairfontaine (lieu d'entraînement de l'équipe de France) et d'ailleurs. On savait que certains joueurs souhaitent stopper les matchs au moment de la rupture du jeûne pendant le ramadan. Mais un pas nouveau est franchi par le refus de ces joueuses. Ce pas, c'est celui de la sécession vis-à-vis de la République. Il est vrai qu'en 2022, Élisabeth Moreno, lorsqu'elle était ministre délégué à l'Égalité femmes-hommes, s'était dite favorable au port du voile par les joueuses de foot... Espérons une sanction de la part de la FFF. L'exclusion de toute compétition officielle, par exemple, puisque les demandeurs s'excluent eux-mêmes. Sinon, ce qui vient de se passer risque de faire tache d'huile.

Bertrand du Boullay
Bertrand du Boullay
Ingénieur à la retraite

Vos commentaires

32 commentaires

  1. Bravo à ces arbitres courageux et intègres ! Il me paraîtrait évident que les équipes responsables de l’annulation de ces matchs seront, d’office, jugées perdantes dans la mesure où elles ont refusés de respecter les règles.

  2. On peut supposer que dans un premier temps, les matchs ont été perdus par forfait et que si le problème touchait toutes les équipes, la coupe n’a pas été décernée.

  3. Le but est bien d’imposer leur religion partout à tous. S’ils ne veulent pas respecter nos lois, qu’ils s’en aillent.
    Avons-nous déjà vu des joueurs de foot avec une Kippa ?

  4. Ils ne joueront pas, en voilà une bonne décision. De toutes façons le jeux de ballons n’a pas grande importance. Toutes fois, çà montre ce que deviens notre pays.

  5. certains « peu scrupuleux » … et avides à collecter les voix des banlieues … ont même oser parler de « pudeur » pour parler de l’abaya dans les écoles ! … Que ces gens aillent faire un « séjour d’inclusion » dans des pays se disant ouverts au bien être de la gente féminine de leurs nations ! …
    les égéries « écolo-bobo-déconstruites » doivent aller se mobiliser pour valoriser leur idéologie soit disant progressiste;

    Pour ce qui est des « rebelles du foot », je serai « curieux » de connaître les avis des cadors de ce sport qui est devenu très « politisé » ! … On nous parle du foot mais ce n’est pas que ce sport qui est infiltré … ET les cas de « séparatisme » dans des clubs de combats qui acceptent de justement séparer les filles des garçons dans des tranches d’âges même très jeunes deviennent légion ! …

  6. Se montrer partout , infiltrer tous les rouages de notre société , telle est la politique pratiquée par les Frères musulmans , avant garde éclairée de l’islamisation de l’Occident et de la France en particulier avec sa laïcité détestée.

    • Vous avez raison mais il faut aussi dire que la France et l’UE font tout pour les encourager…

  7. Celles qui le veulent garderont le voile là où elles le veulent. L’islam s’essuie les pieds sur le paillasson UE et cette UE dit merci en s’excusant au nom du progresso-humano-droit de l’hommisme dont sont si fiers les français.

  8. Enfin quelqu’un d’assez courageux pour faire respecter les lois de la république , aucune sanction ne peut être prise contre eux puisqu’ils ne font que ce que beaucoup n’osent plus : faire respecter nos lois ici sur notre sol .

  9. si elles ont joué les match avec le port du voile elle auraient déjà du être disqualifiées et ne pas atteindre la finale

  10. Les arbitres ont fait le boulot, bravo à eux.
    Le principe doit être simple : les joueuses portant le voile restent au vestiaire. Si trop de joueuses d’une équipe sont absentes pour cette raison et que le match ne peut pas se tenir normalement, alors on annule le match et on déclare l’autre équipe vainqueur.
    Ainsi, les voilées deviendront problématiques, voir une honte pour les équipes et très rapidement elles arrêteront de vouloir imposer leurs voiles.

  11. Tu n’es pas d’accord, tu vas pas jouer et si tu es incapable de circonscrire ta foi dans les lieux appropriés ou à ton domicile, et t’affiches contre la loi , tu quittes la France .

    • La France, tu l’aime où tu la quitte, personne ne t’a obligé à la choisir. A Rome vie comme les Romains.

      • Bonjour Olaf, C’est juste. Mais Rome a été emportée non pas par une civilisation supérieure mais par des barbares. Et il a fallu mille ans et la renaissance pour s’en remettre. Pour les islamistes ce n’est qu’une question de temps. Et nous ne sommes pas vraiment aidés par nos dirigeants.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois