Le message est subliminal. Dans une vidéo d’une trentaine de secondes seulement, publiée pour célébrer l’année de la jeunesse européenne, le Conseil économique et de l’ réussit à mettre en valeur six jeunes femmes portant un hijab. Alors qu’aucune autre communauté religieuse n’est promue, cette énième campagne interroge une nouvelle fois sur les liens entre l’Union européenne et l’islam radical.

Des campagnes de promotion du hijab

Les images se succèdent rapidement au rythme de la musique. Entre deux clichés de manifestations pour le et contre le racisme et des photos d’une marche LGBTapparaissent six jeunes femmes arborant un hijab. Loin d’être un clip de propagande de l’extrême gauche, cette courte vidéo, produite par l’Union européenne, entend promouvoir les initiatives de la jeunesse européenne au cours des années passées. Si l’apparition, certes rapide, des jeunes femmes voilées peut sembler anodine, elle s’inscrit en réalité dans la continuité d’anciens projets européens soutenant des initiatives proches de l’islam radical.

En effet, ce n’est pas la première fois que l’ promeut le voile islamique. On se souvient notamment de la campagne « La liberté est dans le hijab » lancée par le Conseil de l’Europe à l’automne 2021. Les différentes affiches mettant en scène des jeunes femmes voilées avaient pour but d’inciter les Européens à « accepter et respecter le hijab ». Face au tollé suscité, la campagne n’avait pas fait long feu. Mais il en fallait plus pour décourager les institutions européennes qui, au début de l’année 2022, récidivaient en illustrant des affiches sur l’avenir de l’Union avec une femme portant un hijab. Récemment encore, le programme Erasmus+ de l’ jugeait opportun de communiquer sur l’éducation en mettant en avant une petite fille voilée.

Pour lutter contre ces campagnes de promotion du hijab, l’eurodéputé François-Xavier Bellamy (LR) a réussi, le 19 octobre dernier, à faire adopter un amendement afin que « le budget de l’Union ne finance plus de future campagne susceptible de promouvoir le voile ». Contrainte par cette nouvelle législation, la dernière vidéo du Conseil économique et de l’Union européenne, si elle ne promeut pas directement le voile, participe malgré tout à sa banalisation et lui offre une légitimité institutionnelle.

Financement de l’islam radical

Outre ces affichages pro-hijab, l’ finance depuis plusieurs années des programmes flirtant avec l’islam radical. Ainsi, la FEMYSO (Forum of European Muslim Youth and Student Organisations), association réputée proche des Frères musulmans et de l’ancien Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), a reçu de nombreux subsides européens. Après avoir co-organisé divers événements avec les institutions européennes, le FEMYSO a perçu, selon Marianne« plusieurs dizaines de milliers d’euros de subventions ». Si, aujourd’hui, l’ assure ne plus financer cette association musulmane, d’autres programmes promouvant un islam rigoriste continuent d’être soutenus financièrement par les institutions européennes. À titre d’exemple, Al Sharq Forum, accusé de proximité avec les Frères musulmans, percevra entre 2022 et 2023 plus de 100.000 euros de subventions européennes. Cette association turque, en plus de former le FEMYSO, assume développer un « programme d’islam politique ».

Par clientélisme ou simple ignorance, l’ continue de se faire noyauter par l’islam radical aux dépens des États membres et de leurs populations.

8036 vues

22 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

32 commentaires

  1. A n importe qu’elle heure des infos , pas une minute sans parler de l islam et de sa cohorte d horreur , on supporte de plus en plus mal ce phénomène qui n existait pas du tout il y a seulement 20ans, Zemmour a raison le problème c est le nombre , on va être submergé on l’ai déjà , la France perd toute sa beauté sous cette crasse

  2. Au fait pourquoi toutes les publications, vidéo ou non, de l’UE sont-elles en anglais alors que le seul pays européen dont la langue nationale est l’anglais ne fait plus partie de l’UE ? Sans doute pour mieux se faire comprendre par le monde musulman dont une grande partie à l’anglais comme 2ème langue.

  3. Sans être mauvaise langue faites un tour dans les administrations de France ou de l’UER et regardez qui majoritairement y a été embauché et on aura vite compris ce qui nous attend dans un avenir proche.

  4. Déjà, le mot « hijab » est erroné pour désigner un foulard ou voile de tête. Un hijab n’est en rien une pièce de vêtement, mais une sorte de rideau, comme celui expliqué dans le Coran, qui dans une pièce de la maison du prophète Muhammad, séparait ses visiteurs de ses épouses. Hijab = rideau, grand voile de séparation, tenture, et non foulard ou voile de tête. Ensuite, NULLE PART dans le Coran, seul livre dont les musulman(e)s doivent suivre les préceptes, il n’est indiqué qu’une femme musulmane doive se couvrir la tête ou s’emballer dans une prison de tissu. Il est juste recommandé de « rabaisser son voile (khumur), sur sa poitrine ou décolleté (jujub) », selon la traduction.
    Le port du voile sur la tête n’est qu’une ancienne mode vestimentaire, que le wahhabisme et le salafisme imposent aux femmes pour accentuer leur soumission à l’homme, et non à dieu.

  5. Mr ZEMMOUR aura sa conscience pour lui !! Il a tout expliqué ce qui va se passer et on ne veut pas l’entendre donc il faudra pas venir se plaindre quand nous serons « colonisés » donc soumis !

  6. Aucune ignorance là dedans, Tout cela est volontaire et abject. L’UE n’est devenue qu’un passe plat pour les lobbyistes de tout poil. La civilisation Européenne est en train de creuser sa tombe, c’est le déclin, tout comme celui des empires Grecs, Romains… Quelle tristesse.

  7. D’ ou l’intérêt de sortir au plus vite de cette Europe de Maastricht qui ne cesse de nous abaisser vers le bas par la vision de ceux qui sont aux commandes pour nous dénigrer un peu plus chaque jour

  8. La seule solution le frexit puis remettre les francais au travail après avoir stoppé l’immigration. Certes les temps seront durs mais seule cette solution nous sauvera. Nous avons les moyens intellectuels et physique pour parvenir à la résurrection de la France.

  9. Je ne comprends pas cette « pseudo  » élite européenne fédérale qui ne sait pas écouter les « Peuples » et qui n’a pas encore compris que pour certains la femme n’était qu’un objet parmi les autres : qui n’avait pas le droit de faire du vélo , de sortir dans la rue si elle n’était pas accompagnée par un homme et ++ +++++ Assez de cette cedh , assez de ces commissaires européens qui n’ont pas été élus par les Peuples pour les représenter . Retour à une Europe des Nations car l’europe fédérale n’existera jamais puisque sa langue est…..l’Anglais !

  10. C’est la méthode Coué. L’Europe ne se servirait elle pas de nos impôts pour nous intoxiquer de leurs idées nauséabondes. Leurs clips tournés avec des moyens fort cher ne seraient ils pas fait dans un but inavouable. la campagne « La liberté est dans le hijab » lancée par le Conseil de l’Europe à l’automne 2021 ne serait elle pas une ineptie alors que la mise en place de cet indicateur religieux doit répondre à des règles strictes.

  11. Cette U.E. n’apporte que des problèmes aux pays de l’Union , ça ne tient plus la route notre souveraineté nationale s’effrite un peu plus tous les jours. Les anglais l’ont compris depuis longtemps.

  12. C’est simple quittons l’union européenne mais totalement complètement sinon c’est foutu (propos que m’a tenu un membre de FRONTEX de nationalité belge)

  13. Ce n’est pas par ignorance mais par clientélisme .Le grand replacement est en route …

  14. L’UE ne va tout de même pas se battre contre l’armee de réserve du capital. Un peu de sérieux, à quoi vous attendiez vous ?

  15. FREXIT très vite … à commencer pour ne plus payer toute cette clique de coucous qui viennent parasiter les souverainetés de toutes les nations qui ont ce qu’est l’Europe … N’en déplaise à ceux qui viennent cracher sur l’HISTOIRE et qui veulent « déboulonner » nos statues …
    Allez voir l’Histoire de l’Afrique avant les colonisations ( je ne dis pas qu’il faut y revenir … Il faut au contraire tout lâcher ! ) … Pareil pour l’Histoire de l’Amérique du Nord: elle ne commence pas avec les colons qui venaient d’Europe … Les amérindiens étaient là avant ces colons …
    Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées ! …

  16. Elle veut plus d’immigration pour effacer notre culture.
    Boulevard Voltaire, comme Cnews, parle beaucoup du sujet de l’immigration mais n’ose pas écrire que la France doit quitter l’union européenne.

  17. Il faut quitter cette europe qui trahit les peuples de l’union européenne au profit de l’islam et retrouver notre souveraineté tout en respectant les spécificités de chaque pays de l’U.E. Le voile et le hijab sont des vêtements religieux qui n’ont rien à faire dans une vidéo de cet organisme constitué de personnes non élues.

  18. Ces gens ont-ils compris ce qu’il se passe actuellement en Iran ? Ont-ils vu cette actrice emprisonnée pour avoir osé s’être filmée en train de se faire une simple queue de cheval? Ont-ils pris la mesure de la répression sur les femmes et la population qui les soutient ? Ont-ils intégré que la violence des mollahs allait de pair avec cet islamisme obscur dont ils se font les chantres et ardents défenseurs ?

  19. C’est sans aucun doute pour saluer le courage de l’équipe de foot iranienne. (second degré)

    Des forces débiles nous poussent à l’affrontement et au reniement de ce que nous sommes.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter