C’est une constance à gauche, surtout dans sa forme la plus radicale, que de détester avoir des nouvelles du réel, sachant que ces dernières, généralement mauvaises, ne confirment que rarement leur vision iréniste du monde. Ainsi, Le Figaro de ce 18 novembre vient-il de publier une étude concernant « ces villes de province où la part d’immigrés augmente le plus ». Aussitôt, les réactions tombent comme à Gravelotte, avec un maître mot : « immonde ».

Bastien Lachaud (LFI) : « Immonde. Le Figaro fait la liste des villes ayant la plus forte part d’habitants nés à l’étranger. Le sous-texte xénophobe et raciste est évident. Dommage qu’on ne puisse pas compter la part des crapules d’extrême droite dans une rédaction, elle doit être élevée au Figaro. »

Thomas Portes (LFI, lui aussi) : « Immonde. C’est quoi, la prochaine étape ? Par couleur de peau ? Par religion ? À vomir. » Sans oublier Soraya Morvan-Smith (journaliste à France 24) qui tweete à son tour : « C’est immonde. »

L’irremplaçable Sandrine Rousseau, qui ne possède peut-être pas un dictionnaire des synonymes, et n’en trouvant pas à celui d’« immonde », se contente de cet autre tweet : « Tranquillement, ce week-end, Le Figaro a sorti un classement des villes françaises en fonction du nombre d’immigrés qui y habitaient. À quel moment se réveille-t-on sur la banalisation de l’extrême droite ? »

Mais si ces vigies des élégances humanitaires s’étaient simplement donné la peine d’aller lire l’article incriminé, ils se serait peut-être rendu compte que les informations du Figaro venaient d’organismes des plus officiels et qu’on ne saurait taxer d’officines factieuses, telles l’INSEE ou l’Agence nationale de l’observation de la cohésion des territoires. Mais probablement « immondes » sont-elles.

Et que nous dit cette étude mesurant la proportion d’immigrés en France, comptes clos en 2018 ? Rien de plus que ce que tant de Français peuvent observer à l’œil nu, en ville comme en province. D’où ce premier constat : « En région parisienne, les immigrés représentent une personne sur cinq (19,8 % en 2018) et ce pourcentage est en hausse (+2,5 % sur dix ans). En province, dans les villes de plus de 5.000 habitants, cette progression est moins rapide (+1,09 %) et donc plus discrète. »

Au fait, qui peut commenter ces choses « immondes », si ce n’est le tout aussi « immonde » Gérard-François Dumont ? Soit un géographe et démographe enseignant à l’« immonde » Sorbonne. Et cet universitaire de confirmer (dans Le Figaro) ce que même les aveugles voient : « À partir du moment où des membres d’une communauté s’installent quelque part, ils jouent le rôle de guichet d’accueil pour d’autres personnes de la même origine. » Et le même de pointer les responsabilités de certains maires : « Rennes, Nantes, des zones où il y avait traditionnellement peu d’immigration, sont désormais au-dessus de la moyenne nationale. […] La de certaines collectivités locales a pu créer par endroits un appel d’air. »

La preuve par Didier Leschi, auteur de Ce grand dérangement : L’immigration en face, essai publié par la plus « immonde » encore maison Gallimard : « Favoriser le maintien sur le territoire de personnes qui ne peuvent bénéficier de l’asile ou qui sont arrivées par des voies illégales obère, aux yeux de beaucoup de nos concitoyens, l’appréciation qu’ils ont de l’immigration. » Et dans le registre immonde : « Parfois, le terme de "migrants" devient un mot-valise. […] Il peut générer des élans d’hospitalité à mauvais escient, aux dépens de ceux qui sont en situation régulière, qui facilitent les effets de concentration aux dépens de la civilité collective et de l’ordre public. Il est de notre responsabilité de l’éviter. »« Immonde », là encore ? Peut-être rien que du bon sens.

10498 vues

22 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

42 commentaires

  1. N’oubliez jamais que les premiers intéressés par l’immigration de masse sont la restauration, le bâtiment, les transports urbains et tous les employeurs qui voient un intérêt dans la baisse des salaires.
    D’ailleurs ils sont majoritairement demandeurs de plus d’immigration.

  2. <>
    Ben moi j’suis pour … que les LFI, EELV , communistes et autres socialistes émigrent sous des cieux plus cléments pour leur santé et pour la notre !
    Saudi Arabia, Qatar, Kuwait, Irak, Yemen tous ces beaux pays des droit de l’homme, mais pas de ceux de la femme.
    J’ai pour ma part et pour mon travail vécu plus de deux ans au Kuwait et environ deux en Saudi (Médina) à cette occasion, il m’a été donné de voir un directeur saudien sortir un tapis de prière et prier devant un ordinateur tombé en panne pour qu’il remarche. Rien n’y a fait mais c’est du vécu et ça vous marque à vie !

  3. Ne pas oublier que le rapprochement familial est possible…Donc quand vous avez un homme, voire un mineur isolé, c’est environ 10 à 14 personnes hommes, jeunes et femmes de la famille élargie, qui auront le droit de venir.

  4. À chaque contingent, je remarque que les immigrés sont pour la grande majorité des hommes apparemment en bonne santé et tout à fait valides. Peu de femmes, pour donner le change et très peu d’enfants, pour faire bonne mesure. À 99%, ce sont des musulmans. J’en tire la conclusion que ceux qu’on nous envoie sont en réalité des combattants qui, le moment venu, saurons sortir de l’ombre pour l’avènement de la Charia. On peut me traiter de complotiste mais je ne changerai pas d’avis : qu’on me démontre le contraire.
    Les Français sont malheureusement aveugles et sourds depuis 50 ans ! L’Europe n’arrange rien à la chose.

    1. Vous n’êtes pas seul à juger ainsi, ou à voir la réalité. C’est évident que l’islam gagne du terrain et que chaque arrivée de migrants lui fait franchir un grand pas. Le plus grave est que trop de personnes ne sont même pas, ou à peine, au courant de ce qui se passe. Ils se trouveront devant le fait accompli sans vraiment savoir comment la chose avait pu arriver. Il est des nuits ou je ne dors pas tellement je me fait du souci pour l’avenir de mes enfants et petits enfants qui ne se doutent de rien.

  5. C’est pourtant simple, ces « post marxistes » veulent une implosion de la société, des insurrections et enfin leur révolution « prolétarienne », ils s’appuieront donc sur n’importe quoi, les migrations comme l’écologie, d’où ces contradictions. Inutile de chercher une cohérence, ils ont leur logique. A nous d’avoir la nôtre, tristement anorexique. Les sujets ne manquent pas, les imams (et non les mosquées) radicaux, les ONG subventionnées, comme les enseignements sexuels à l’école. Les élections et la « com » ne suffiront jamais.

  6. Être extrémiste de droite est une valeur ajoutée pour ceux qui s’en réclament, d’autant plus quand l’anathème provient de l’ultra-gauche. C’est quand même plus flatteur que traître à la Nation, non ?

  7. Il faut croire que la majorité des Français (en tout cas ceux que je cotoie autour de moi) appartiennent a cette classe « d’immondes ».
    A part les politicards de gauche qui haissent leur pays , qui se complait au milieu d immigrés du continent africain a confession musulmane pour l immense majorité ?
    L hypocrisie est telle que le jour ou ça va nous « peter a la figure » ce sera trop tard (lire Laurent Obertone pour comprendre ou nous en sommes et nous nous allons)

Laisser un commentaire

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter