« Bataille gagnée ». Ce mercredi 19 octobre, François-Xavier Bellamy, eurodéputé Les Républicains (LR), a – enfin - réussi à faire adopter son amendement contre le financement des campagnes pro-hijab par l’Union européenne. Mais cette victoire reste encore modeste face à l’entrisme islamique au sein de l’Union.

Les eurodéputés s’attaqueraient-ils enfin à l’islamisme ? À l’occasion du vote sur le budget prévisionnel de l’Union européenne, deux amendements opposés à la promotion de l’islamisme ont été adoptés. Ces textes visent notamment à empêcher l’Union de financer et d’encourager des associations proches de l’islam radical. D’une part, réussit à faire adopter son amendement pour interdire à la Commission européenne de « financer de future campagne susceptible de promouvoir le voile ». Derrière ce texte général, l’eurodéputé vise notamment la récente campagne de l’UE qui, à l’été 2022, vantait « la liberté dans le hijab ». Quelques semaines plus tard, une autre campagne de communication, plus éphémère, avait mis en avant une fillette voilée pour décrire les initiatives éducatives de la Commission. Après avoir été rejeté sous les huées des eurodéputés écologistes et de gauche le 6 octobre dernier, l’amendement porté par a donc été adopté, ce 19 octobre, avec 308 voix pour, 280 contre et 57 abstentions. En revanche, la fin de l’amendement contre la banalisation du port du voile n’a pu être retenue, faute de soutien du côté des élus macronistes et centristes. D’autre part, une proposition des eurodéputés du groupe Renew, « préoccupés par les multiples informations faisant état du financement d’associations ayant des liens avec […] les Frères musulmans », invite désormais « la Commission à faire en sorte que les fonds de l’Union ne financent que des organisations qui respectent scrupuleusement l’ensemble des valeurs européennes ».


Importante influence de l’islam radical au sein de l’Union européenne

Si ces deux amendements constituent une grande avancée face à l’entrisme islamique en Europe, un long chemin reste à parcourir. Comme le souligne François-Xavier Bellamy sur ses réseaux sociaux, un important travail doit encore être mené pour convaincre de nombreux élus, notamment de gauche, de la nécessité de lutter contre la banalisation du voile et de l’islam radical. Les résultats du vote de ce 19 octobre révèlent en effet l’existence de nombreux élus pro-voile au sein du Parlement européen, parmi lesquels des Français proches de l’exécutif. Manon Aubry (LFI), Yannick Jadot (EELV), Damien Carême (EELV), Marie Toussaint (EELV), Pierre Larrouturou (PS), Nora Mebarek (PS), Bernard Guetta (Renaissance) et même Stéphane Séjourné (Renaissance), ancien proche conseiller d’Emmanuel Macron, entre autres, ont ainsi refusé de ne pas soutenir les campagnes promouvant le hijab.

À la complicité de ces élus de gauche s’ajoute un autre obstacle : la présence d’un fort lobbying associatif des réseaux proches de l’islam radical au sein des institutions européennes. À titre d’exemple, la FEMYSO - association de jeunes musulmans réputée proche des Frères musulmans - travaille sans relâche pour imposer ses thèmes de prédilection comme la lutte contre l’islamophobie et la banalisation du port du voile. À l’origine de plusieurs campagnes contre l’islamophobie, l’association est régulièrement reçu au sein des instances de l’Union, comme le révèle une enquête menée par nos confrères de Marianne. Craignant de voir leur entrisme remis en cause par ces deux amendements, la FEMYSO n’a donc pas manqué de réagir, par la voix de sa présidente, pour dénoncer « un ciblage direct des musulmans et un recul très dangereux des valeurs de l’UE ».


Avec cet amendement, François-Xavier Bellamy et les députés Renew ont gagné une bataille. Mais la guerre contre l’islamisme doit encore être menée.

4539 vues

20 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

14 commentaires

  1. 2024, date des prochaines élections européennes… Mettez tout ça dans un coin de votre mémoire et souvenez vous en au moment du vote…

  2. De toute façon, ne vous faites pas d’illusion, l’Europe entière sera d’ici la fin du siècle musulmane. Vous ne faites qu’un combat retardateur, hélas. Heureusement, je ne verrai pas ça.

  3. Quand j’avais écouté la vidéo de F.X Bellamy dans laquelle il annonçait son intention de faire passer cet amendement, je m’étais dit que, comme toujours, ce monsieur voyait juste, mais que probablement, il y avait très peu de probabilités pour que cet amendement soit adopté. Il a gagné, un immense bravo à lui et à tous ceux qui se sont surement démenés pour gagner. J’espère que très prochainement, cet homme de grande valeur jouera un rôle majeur dans la vie politique Française, nous avons besoin de personnes comme lui et elles sont hélas bien rares.

  4. On ne peut que constater qu’une prise de conscience s’opère au sein de la Commission. Il était temps, bravo donc à Monsieur François-Xavier Bellamy et à tous les euros-députés qui ont permis cette première victoire. Au moins maintenant on sait qui souhaite la défense de l’Europe et qui veut sa perte.

  5. Qui, au sein du parlement, a pu initié cette campagne favorable au foulard Islamique ?
    Il faut absolument se désengager de cette Europe, qui n’est qu’une caisse de résonance de toute la chienlit mondiale.
    Les idiots utiles, qu’on appellent les « Euro-députés » sont la honte de leurs pays respectifs…

  6. Tout ce qui pourra faire bouger les lignes de l’entrisme musulman est un petit pas, mais un pas dans la bonne direction.
    L’EU, avec l’aide des gauchistes allant du rose pâle au rouge vif en passant par le vert et LREM-Renaissance, ne fait que décrédibiliser cette institution, et aide à renforcer le dégoût des européens qui ne s’y reconnaissent plus.

  7. On parle beaucoup du voile. Les hommes musulmans en font leur cheval de bataille pour mettre les femmes à l’écart.
    Mais le problème est qu’il n’y a rien de précis dans le Coran sur ce voile pour cacher les cheveux ou autres parties du corps. Il est dit les femmes devront porter le voile pour cacher leur atour. Reste à savoir que comprend-on pour atour.

    1. Pour certains hommes visiblement c est tout,le moindre cheveu, le moindre bout de peau qui dépasse semble les mettre dans un état d excitation inimaginable… Des boucs en somme…

  8. le côté pratique du port du voile ,c’est d’identifier facilement celles qui ont  » mauvais esprits « .Ils se mettent à part ,comme dans les fameux « carrés musulmans « .je les regarde avec autant d’étonnement comme si j’étais en visite en Afrique du Nord où je n’irai jamais .

  9. le côté pratique du port du voile ,c’est d’identifier facilement celles qui ont  » mauvais esprits « .Ils se mettent à part ,comme dans les fameux « carrés musulmans « .je les regarde avec autant d’étonnement que si j’étais en visite en Afrique du Nord où je n’irai jamais .

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter