Olivier Klein, ou la figure emblématique de la dérive de la gauche française. Maire de Clichy-sous-Bois, le nouveau ministre âgé de 55 ans fut d’abord communiste avant de devenir socialiste et de finalement rejoindre la Macronie triomphante en 2020. Sa marque de fabrique ? Les « quartiers difficiles ». Ils ont fait de lui une sorte de Jean-Louis Borloo de centre gauche.

Accédant enfin au maroquin tant convoité, le ministre délégué chargé de la Ville et du Logement tweete : « Immense émotion au moment où le président de la République et la Première ministre (sic) me nomment ministre délégué à la Ville et au Logement aux côtés de Christophe Béchu. Cet honneur rejaillit sur tous les enfants de nos quartiers populaires ! » Voilà une sortie appelant au moins plusieurs réflexions.

La première : pourquoi remercier les enfants, alors que ce sont leurs parents qui votent ? La deuxième, et toujours à propos d’enfants, c’est que Christophe Béchu, tout nouveau ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, maire d’Angers et par ailleurs sénateur UMP, fut un vigoureux opposant au mariage homosexuel, craignant que ce dernier ne nous entraîne vers la PMA et la GPA. Ça risque donc de twister dans pas longtemps au sein des forces de progrès.

La troisième, c’est qu’Olivier Klein va désormais devoir se dépêtrer d’une autre contradiction majeure. Car le peuple issu de l’immigration qui l’aurait, à l’en croire, fait roi risque bien, fort de sa foi islamique et de ses croyances ancestrales, de ne goûter que de loin les dingueries sociétales plus avant évoquées. Pensant éviter ce sujet brûlant, Klein affirme néanmoins en 2016, sur France Bleu : « On a eu tort de ne pas mettre en place le droit de vote aux étrangers… Il faut aller plus loin sur le financement des mosquées. » Fort bien.

Mais est-ce un choix politique aussi judicieux que ça ? Surtout quand Marianne nous révélait, le 21 janvier dernier : « Selon un sondage IFOP pour la revue Écran de veille, les électeurs des les plus défavorisées porteraient leurs voix sur Marine Le Pen, talonnée par Jean-Luc Mélenchon. » Et François Kraus, directeur du pôle politique/actualité de cet institut, de préciser : « Nous avons retenu ce que l’INSEE considère comme les villes de périphérie. […] Nous avons pris les 10 % les plus pauvres en nous fondant sur le salaire médian par habitant. En bref, nous avons Bobigny, mais pas Neuilly ! » Et parmi ces habitants sondés, il y a évidemment nombre de Français d’origine immigrée et de confession musulmane. Tout cet échantillon penche pour Le Pen. De quoi relativiser la portée du fameux vote « islamo-gauchiste » dont Jean-Luc Mélenchon se targue si souvent…

Pour autant, est-il certain que le besoin de repères, comme sécuritaires, exprimé par ces populations exogènes, souvent en première ligne face au délitement de notre société, puisse se trouver satisfait par les tweets hautement déconnectés d’Olivier Klein ? Simple exemple : « Trop souvent présentées comme la cause des maux de la société, ces familles et leurs enfants continuent à être montrés du doigt par tous ceux qui ne connaissent nos quartiers qu’à travers des images et des commentaires stéréotypés. »

Au-delà du verbiage de circonstance, Klein oublie un peu vite que des milliards d’euros sont déversés sur ces « quartiers » depuis des décennies, alors qu’on en fait nettement moins pour la Creuse ou le Morvan, départements de autrement plus déshérités. Mais peut-être s’agit-il là d’un autre « stéréotype »… En attendant, si navigue manifestement à vue, Olivier Klein, lui, rame à l’évidence dans la brume. L’arrivée au port s’annonce cocasse.

6885 vues

5 juillet 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

35 commentaires

  1. Ok mais alors quid des synagogues, des temples protestants, des temples bouddhistes, etc. Ou alors qu’il nous fasse passer en 6e république : la république islamique de françarabia. Bon ok il faut un référendum là. Mais gageons qu’on va voir des écoles dites publiques (ouverte au public musulman) miraculeusement surgir à côté de mosquées dont juste la 1ere pierre sera posée mais dont le coût école +mosquée sera celui dit de l’école seule. C’est connu depuis le mitheux ça.

  2. Sait-il ce Mr KLEIN que des mosquées il y en a déjà des milliers en France ? Ca ne lui vient donc pas à l’esprit que ces invasions massives et continues sont des chevaux de Troie en puissance qui ne feront pas de quartier le moment venu pour prendre notre place, les élites comme les gueux. De plus, alors que le bocal va craquer tant il est plein, des mères et des enfants vont être importés de Syrie…la soupe n’est donc pas bonne là-bas ?

  3. En fait, comme les autres, KLEIN prépare le terrain pour son avenir. Que ne ferait-on pas pour atteindre le trône un jour ou l’autre ? alors on a des projets juteux, donner à tous les étrangers le droit de vote, leur construire des mosquées en veux-tu en voilà, continuer de les accueillir sans limite ni contrôle, etc.. etc.. etc….

  4. Bienvenue en « macronie » pour le déclin de la NATION ! avoir un tel projet alors qu’il y a des milliers de gaulois qui attendent d’être logés décemment en priorité et s’il reste un peu de monnaie, il y a des EGLISES et CATHEDRALES qui ont besoin d’être entretenues ou restaurées. La FRANCE passe avant ces peuplades primaires invasives, inutiles et ruineuses pour notre NATION. Ce KLEIN voudrait accélérer la déconstruction de notre PAYS qu’il ne s’y prendrait pas autrement.

  5. Quand on sait l’état des hôpitaux,nos EHPAD, et tout ce qui manque en constructions diverses, il met la charrue avant les moutons ….

  6. Voila comment utiliser le surplus de taxes réalisé sur les carburant ! La construction de mosquées.
    Il est temps d’arrêter les flots de milliards pour rénover des « citées » qui sont dégradées immédiatement. Il faut maintenant investir dans le sacré, à terme cela coûtera moins cher.

  7. Le Morvan se partage entre la Nièvre et la Saône-et-Loire et ne constitue pas un département. Mais il ne bénéficie en effet de pas grand-chose en matière d’aide budgétaire…

  8. en voici un (de +) qui confond la France dans tout son territoire , avec la couronne parisienne , il va donc mettre en oeuvre ,une politique qui oubliera les territoires ruraux .

  9. Ce qui prouve encore que certains « députés » ne connaissent pas les problèmes de la France . Je tiens à lui rappeler que des millions d’euros ont été distribués pour le bien être de certains quartiers en France et que nombre de réalisations couteuses ont été détruites par les habitants de ces quartiers qui en ont également fait des déserts commerciaux et humains supprimant fortement la mixité y logeant .

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter