Le Premier ministre slovaque blessé par balle, entre la vie et la mort

Brève breve

Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a été blessé par balle, ce mercredi 15 mai, en sortant d’une réunion gouvernementale.

Selon une chaîne d’information locale, l’assaillant a tiré à quatre reprises sur l’homme d’État qui, dans un premier temps, a été pris en charge à l’hôpital de Handlova avant d’être transféré vers la capitale Bratislava.
Robert Fico a été grièvement blessé à l’abdomen et, selon un porte-parole du gouvernement, son pronostic vital est engagé.

Selon les premières informations, un suspect aurait été arrêté.

Vos commentaires

15 commentaires

  1. Je souhaite un prompte rétablissement au Premier Ministre de la Slovaquie ! Mais je crains que son hospitalisation et son rétablissement soient longues ! J’espère que une fois rétablis ! Son état de santé lui permettra d’exercer pleinement ses fonctions de Premier Ministre de la Slovaquie ! Si malheureusement ca n’était pas le cas, ce que je ne souhaite absolument pas ! J’espère que le partis qui a la majorité aux parlement de la Slovaquie arrivera à se doter d’un nouveau leader, pouvant reprendre le Premier ministère de la Slovaquie sous l’autorité de la Présidente ! Encore Prompte rétablissement ! Hervé de Néoules !

  2. Vous connaissez ce sketch des Inconnu, qui parodient des journalistes sportifs énumérant un a un les travers sexuels d’un sportif, et ponctuant chaque travers par un « mais cela ne nous regarde pas »

    Patrick Martin-Genier a adapté le sketch des inconnu, sur Franceinfon, remplaçant « cela ne nous regarde pas », par « ceci ne justifie pas cela », pour parler des raisons de tentative d’assassinat du Slovaque. Tout y passe, Orban, Poutine

    • Je doute que nous ayons des précisions sur le tueur…mais j’imagine qu´il sera forcement Russe et proche de Poutine, ayant séjourné en Bielorussie, en Chine, en Iran, en Coree du Nord ou il aurait été forme a assassiner des chefs d’états occidentaux….c´est simple…..

    • Ça rappelle l’assassinat de Jaurès qui s’opposait à la guerre. Se rappeler aussi que la Première Guerre mondiale a éclaté après un assassinat, celui de l’archiduc d’Autriche, une sorte d’effet papillon.

  3. Robert Fico est avec Orban un des deux dirigeants européens qui contestent le narratif occidental sur l’Ukraine. De là à en déduire que l’attentat perpétré contre sa vie serait l’oeuvre d’un « gentil démocrate » de la cause ukrainienne, il y a un pas que je me risque à franchir. Ils ont bien supprimé la brillante Daria Douguine à qui je rends ici hommage, désignés sur le site Mirotvorets une liste de personnes à assassiner pour leurs idées, sans parler du négociateur de l’accord de paix de 2022, Denys Kireyev liquidé de deux balles dans le tête ou la mort dans les geôles ukrainiennes de Gonzalo Lira, le courageux youtubeur américain de Karkhov. Le tort de ces personnes : ne pas suivre le narratif sur l’Ukraine de Zelinsky honteusement acclamé par le showbiz français à Cannes en 2022 et par tout le reste de l’occident. Meilleurs souhaits de rétablissement à Robert Fico.

    • Chez nous nos politiques sont tranquilles ils risquent pas une balle ils sont tous pro ukrainiens. Certains le sont parce que ça fait bien de suivre la mouvance, d’autres adorent zelinsky pour ses talents de joueur de piano avec son zizi (ça les fait rêver (lol)) d’autres par détestation des russes.

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois