La tempête qui a frappé s’est poursuivie lorsque la rédaction d’Europe 1 a refusé à la quasi-unanimité (104 membres de la rédaction sur 113) l’arrivée du journaliste Louis de Raguenel, qui venait de quitter l’hebdomadaire.

Au micro de Boulevard Voltaire, réaction de Jean-Yves Le Gallou qui dénonce « une campagne de diabolisation » visant à interdire de « penser autrement que la doxa médiatique ».

À lire aussi

Jean-Yves Le Gallou : « La loi Avia faisait courir un grand danger pour la liberté d’expression, elle ne pouvait être que censurée »

Une grande partie de la proposition de loi Avia sur la lutte contre la haine en ligne a ét…