Les envers la vont-elles réduire à peau de chagrin le pouvoir d’achat des Français ? En début de semaine, les 27 pays membres de l’Union européenne ont décidé de réduire de 90 % les importations de pétrole russe, d'ici la fin de l’année. Cette mesure a pour objectif d’asphyxier économiquement la Russie et de la contraindre à arrêter sa guerre en Ukraine. Si l’efficacité reste à démontrer, une chose est sûre, c’est que les Français sont des victimes collatérales de cette guerre à l’autre bout de l’Europe. « Si on n'achète plus le pétrole à Vladimir Poutine, d'autres l'achèteront, c'est aussi simple que cela », explique Marine Le Pen, invitée, ce 1er juin, sur France 2. « En réalité, donc, il y avait d'autres mesures qu'on pouvait mettre en œuvre avec l'effort des pays producteurs dans le monde. C'est le choix du sacrifice du pouvoir d'achat des Français. »

https://twitter.com/MLP_officiel/status/1531889696577572866?s=20&t=MxOeqaWPN53UfcD9teP3zg

Avec une inflation de 5,2 %, le consommateur ressent en effet une augmentation des prix considérables. Prix du carburant, légumes (+38 %), pâtes (+15 %), viandes (+11 %) et bien d’autres produits voient leur prix s’envoler depuis plusieurs semaines. La députée du Pas-de-Calais s'inquiète de la répercussion de ces hausses sur le portefeuille des Français. « Cette décision va avoir des conséquences cataclysmiques sur le pouvoir d'achat des Français, ça va contribuer à aggraver le prix, évidemment, du pétrole et, accessoirement, du gaz et donc de l’électricité », estime-t-elle sur le service public.

Cette situation est d’autant plus inquiétante qu’elle va perdurer. « Nous devrions sortir du pic d’inflation fin 2023. Mais nous aurons ensuite un niveau d’inflation structurellement plus élevé, autour de 2 %, en raison de la régionalisation des chaînes de valeurs et du coût très élevé de la transition énergétique », détaille Bruno Le Maire à nos confrères du Figaro.

Un autre problème économique commence à pointer : la récession. Si le ministre de l’Économie « ne croit pas à un risque de récession », rien n’est gravé dans le marbre car « tout dépendra de ce qu'il peut se passer en Ukraine ou dans d'autres pays comme la Chine », prévient Bruno Le Maire.

De son côté, est méfiante sur les déclarations du gouvernement : « Je vous conseille de ne pas croire un mot de ce que dit Bruno Le Maire et l’ensemble de gouvernement. »

3435 vues

1 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

48 commentaires

  1. C’est comme pour le covid, je me demande si tout cela ne correspond pas au programme des mondialistes. La peur continue à être distillée, alimentation et pétrole. Le conflit ukrainien ayant bon dos . En plus de la pénurie alimentaire, le froid (cout du fuel et de l’électricité) risquent très graves à venir.

  2. MLP ne voit qu’au bout de son nez et ne regarde pas ailleurs. 5,2 % en France ? Elle se plaint ? C’est 6,8 % au Canada, vous connaissez d’autres pays pour comparer ?

  3. Je croyais que pour éviter que la Russie ne s’enrichisse avec la vente de son pétrole qui ne pourra qu’augmenter si l’EU n’en prenait plus, il fallait continuer à en acheter. Madame Van Der Leyen aurait elle oubliée ses propos de début de semaine?

  4. Elle a raison mais alors pourquoi refuser la main tendue de Zemmour sinon pour ne pas avoir la majorité à l’assemblée et ne pas être accusée d’en être responsable surtout lorsque le gazole sera autour de 10 euros le litre….

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter