À l’occasion du 250e de la naissance de , que le gouvernement n’a pas prévu de célébrer, l’historien Dimitri Casali déplore, au micro de Boulevard , la lâcheté et le culte de la qui, depuis quinze ans, nous conduisent, sous l’influence de certains groupes communautaires, à la « dictature de l’inculture ».

14 août 2019

Partager
BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Dimitri Casali : “On compare Macron à Napoléon. Il serait temps qu’il s’en inspire”

À l’occasion de son dernier ouvrage Paris Napoléon(s) : Guide du Paris des deux empe…