Sedan, un nom qui a trop souvent été synonyme de honte en raison de la défaite de Napoléon III en 1870. Cependant, en 2023, les Français ont décidé de redonner à cette petite ville des Ardennes un peu de sa gloire passée. En effet, ce château, surplombant la ville tel un gardien silencieux et à la longue histoire, a été choisi, ce 13 septembre dernier, comme le monument préféré des Français.

Un symbole de force et d’indépendance

Surnommé le « Géant des Ardennes », cet édifice vieux de plus de six siècles est le plus grand château fort d’Europe. Édifié sur les hauteurs de la ville de Sedan, la place forte fut construite par les seigneurs de La Marck vers 1421. La présence de cette construction fortifiée en ce lieu n’est cependant pas sans raison. En effet, la région a sans cesse été tiraillée entre les volontés belliqueuses du royaume de France et celles du Saint-Empire romain germanique. En 1495, le château fut assiégé par l’empereur Maximilien, puis à nouveau en 1521 par Charles Quint. Fort heureusement pour les seigneurs locaux, les sièges furent des échecs. L’avidité territoriale des souverains d’Europe poussent cependant les maîtres des lieux à agir en conséquence. Ces derniers n’hésitent pas ainsi à renforcer leur demeure en créant de nouvelles terrasses d’artillerie, de nouveaux bastions, et en augmentant la largeur des murailles afin d’assurer la défense de leur propriété.

Déclin et défaite

Mais tous ces moyens de défense ne peuvent résister à la volonté conquérante de la France. En 1646, le château finit par céder aux assauts militaires de Louis XIII. Le dernier prince de Sedan Frédéric-Maurice de La Tour d’Auvergne remet, la mort dans l’âme, les clés de sa demeure au roi de France. Ce dernier assimile ainsi cette puissante principauté à son royaume. C’est au sein de cette demeure, qu'en 1611 naquit cependant l’un des plus grands maréchaux de France qui contribua aux gloires militaires de Louis XIV : Henri de la Tour d’Auvergne, plus connu sous le nom de Maréchal de Turenne.

Devenu garnison, le château de Sedan perd le faste qu'il avait connu sous ses princes d’antan. Considéré comme un élément stratégique à la défense territoriale de la France, le site ne sert plus qu’à renforcer la ceinture de fer instaurée par Vauban. Cette utilité martiale fut son destin jusqu’à la seconde moitié du XXe siècle. À la fin de la guerre franco-prussienne, on y vit flotter le drapeau blanc de la reddition tandis que lors de la Grande Guerre, pris par les Allemands, le château servit de camp d’internements pour les prisonniers de guerre du kaiser.

Renaissance du château

Il faut ainsi attendre 1962 pour que le château, cédé par l’armée à la ville de Sedan, puisse renaître. De nombreuses campagnes de restauration sont alors menées afin de préserver le site. Classé comme monument historique en 1965 et devenu musée de la ville, l’édifice devient ainsi l’un des principaux sites touristiques des Ardennes. Cette renaissance auprès du public contribua sûrement à sa nomination, ce 13 septembre, lors de l’émission « Le Monument préféré des Français 2023 » présentée par Stéphane Bern. Le château devança alors quatorze autres monuments des régions de France. C’est ainsi que l’abbaye de Cluny en Saône-et-Loire, la basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon, le château royal de Blois ou encore la Bibliothèque nationale de France à Paris ont vu la victoire leur échapper. La place forte de Sedan succède dès lors à la gare maritime transatlantique de Cherbourg-en-Cotentin et au sous-marin Le Redoutable cités en 2022, jusqu’au choix d’un nouveau monument en 2024.

5653 vues

15 octobre 2023 à 12:15

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

4 commentaires

  1. Nous pouvons être fiers de nos monuments , celui là et tant d’autres . Il est regretable que les élus ne font rien pour les entretenir et les conserver .Ne nous parlez pas de manque de moyens , l’argent dilapidé aurait suffit .

    1. Toujours la même remarque : l’argent dilapidé aurait suffit », merci Yolande de le rappeler ici…

Les commentaires sont fermés.