Interpol : quel est le profil des Français les plus recherchés ?

photo-output (1)

Qui sont les personnalités françaises recherchées ? Après l’attaque meurtrière, mardi dernier, d’un fourgon dans l’Eure, qui a coûté la vie à deux agents pénitentiaires, tout est mis en œuvre pour retrouver le fugitif Mohamed Amra et ses complices. Preuve de la priorité donnée à cette chasse à l’homme : Interpol a émis une notice rouge, signifiant que l’évadé est maintenant recherché dans le monde entier.

Où sont les Blancs ?

Or, cette publication mentionne le profil des « most wanted » français. Sans surprise, la liste de ces criminels de haut vol illustre la surreprésentation écrasante des enfants de l’immigration dans la criminalité : Kamel, Ouacef, Wissem, Achref, Rachid, Mehdi, Boubakar, Yassine, Badis, Abdelkader, Kazim, Toufik, Aziz, Khalid, Hicham, Mohamed, Ahmad… On y trouve bien un Cyril, un Georges ou un Fabien, mais il faut bien reconnaître que les Français de souche y sont très peu nombreux.

Les dix Français les plus recherchés par Interpol sont ainsi :

En 2021, L’Obs avait publié une autre liste fort éclairante. Il s’agissait du Top 10 des plus gros trafiquants de drogue de France. Là aussi, les patronymes révélés laissaient peu de doute quant à l’origine des malfrats : Nordine, Rachid, Abdelrani, Younès, Bouchaïb, Nasserdine, Reda, Ali, Messaoud… Tous les prénoms (ou presque) du calendrier islamique y étaient.

De l’urgence de mettre fin à une certaine immigration

Mais qui sera surpris ? Il faudrait être sacrément malhonnête ou vivre sur une autre planète pour ne pas avoir pris conscience de cette réalité : les « Français » ou immigrés d’origine extra-européenne contribuent très généreusement à la délinquance et à la criminalité que nous subissons au quotidien. Sur la question de l’insécurité, le sujet de fond n’est donc pas le trafic de drogue - comme voudrait nous le faire croire le gouvernement - mais bien l’immigration. Encore et toujours. Du cambriolage à l’attentat terroriste en passant par le viol, l’agression, les règlements de comptes ou le meurtre, la quasi-totalité de nos problèmes sont aggravés, voire créés, par des flux migratoires non maîtrisés.

Les travaux sur le sujet ne manquent pas. Certains chercheurs sont parvenus à contourner l’interdiction statistique et ont obtenu des résultats parlants. Dès l’an 2000, une enquête menée par le sociologue Sébastian Roché, professeur à l’IEP de Grenoble, et reprise dans un rapport du Sénat attestait de la nette sur-délinquance des jeunes d'origine étrangère, et surtout maghrébine, par rapport à ceux d'origine française. Directeur de recherche au CNRS, Hugues Lagrange affirmait même que « les adolescents éduqués dans des familles du Sahel sont 3 à 4 fois plus souvent impliqués comme auteurs de délits que les adolescents élevés dans des familles autochtones ; et ceux qui sont éduqués dans des familles maghrébines, deux fois plus ».

Hélas, si chaque jour que Dieu fait offre de nouvelles raisons de revoir en urgence notre politique migratoire, le gouvernement refuse toujours de s’y atteler. Il piétine, en cela, le « droit à la sûreté » qui est sacralisé dans l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. À quand, des poursuites contre l’État Français pour inaction migratoire et mise en danger de ses administrés ?

Jean Kast
Jean Kast
Journaliste indépendant, culture et société

Vos commentaires

52 commentaires

  1. Il serait interessant de voir l’évolution de ces listes. Quelles étaient -elles il y a 30ans, 20 ans et 10 ans?

  2. Mohamed B. alias “Cauchemar”, très connu des services et déjà condamné pour meurtre, interpellé dans l’affaire du double assassinat à Sevran (93) sur fond de trafic de drogue .

    Selon les informations de BFMTV, un homme, soupçonné d’un double meurtre en pleine rue à Sevran (Seine-Saint-Denis), le 5 mai dernier, a été interpellé, ce jeudi 16 mai, vers 16h30, à proximité du consulat d’Algérie à Bobigny

  3. C’est surtout à Macron et Darmanin que l’on doit cette augmentation de cette délinquance, Macron tremble de peur devant l’islam et protège ce fléau, Darmanin parle beaucoup et comme le 1er ministre rien n’en sort des paroles, des paroles, des discours mais pas d’acte concret, ce gouvernement n’à rien se bon, vivement qu’il dégage et que l’on s’en debarrasse à tout jamais

  4. On n’expulse pas les bi-nationaux , on n’enlève pas la nationalité française aux binationaux , et on continue d’en accueillir des milliers tous les ans .

    • Les binationaux délinquants essyent de repartir une fois le crime commis.
      Mohamed B. alias “Cauchemar”, très connu des services et déjà condamné pour meurtre, interpellé dans l’affaire du double assassinat à Sevran (93) sur fond de trafic de drogue
      Selon les informations de BFMTV, un homme, soupçonné d’un double meurtre en pleine rue à Sevran (Seine-Saint-Denis), le 5 mai dernier, a été interpellé, ce jeudi 16 mai, vers 16h30, à proximité du consulat d’Algérie à Bobigny

  5. Exercice sur table:
    Dans la production industrielle, l’amélioration de la qualité passe d’abord par l’élimination des rebuts avant envoi en clientèle, puis par l’amélioration de la fabrication de façon à éviter de produire ces rebuts, enfin dans la sélection des matières premières pour minimiser les tâches improductives d’élimination des rebuts.
    Question: Dans notre société, considérant certains individus comme des rebuts, où les trouve-t-on, que faisons-nous pour les éliminer, par quelles matières premières sont-ils générés, et d’où priviennet-elles?
    Vous avez deux heures.

  6. Si ce n’est pas un travail pharaonique, pourriez-vous la prochaine nous dresser la liste où figurent les assassins, les violeurs, les pilleurs, les cambrioleurs, les saccageurs, les incendiaires, les squatteurs, les fraudeurs, etc…etc….qu’ils soient prisonniers ou sous bracelets électroniques ? N’hésitez pas non plus à nous dresser la liste des Français de souche afin que l’on puisse se rendre compte de la différence.

  7.  » les « Français » ou immigrés d’origine extra-européenne contribuent très généreusement à la délinquance et à la criminalité que nous subissons au quotidien. » Cela n’a rien d’étonnant. Les Algériens m’ont confié sur place une vérité connue de toute la population : les délinquants algériens effectuent systématiquement leur peine en France, où ils sont mieux traités que dans les prisons locales, et gratuitement. Comme la justice française a horreur de la prison (pour les délinquants, s’entend) on aboutit à la situation actuelle, prévisible depuis plusieurs dizaines d’années mais non prévue. Et probablement élargie peu à peu à tous les immigrés.

  8. Ils sont ou les FRANÇAIS dans cette liste ?
    Moi je ne vois que des ressortissants venant d’Afrique et rien d’autres.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois