Accident mortel d’Ebrahim Raïssi : l’Iran nous a oubliés

©Mostafameraji/Wikimédia
©Mostafameraji/Wikimédia

Le président iranien Ebrahim Raïssi a été victime, ce dimanche 19 mai, d’un accident d’hélicoptère. Son Premier ministre assure l’intérim en attendant, dans cinquante jours et après cinq jours de deuil national, de nouvelles élections présidentielles. Raïssi était un fidèle du régime depuis de nombreuses années. Les médias l’appelaient « le boucher de Téhéran » car il avait fait partie des personnalités religieuses qui dirigèrent les sinistres exécutions d’« apostats », notamment parmi les prisonniers, à la fin de la guerre irano-irakienne, en 1988. Déjà, les alliés historiques de l’Iran présentent des condoléances. Russie, Chine, Turquie, Syrie : pas un méchant de James Bond ne manque à l’appel. Le Mossad s’est empressé de nier la moindre responsabilité dans cette mort qui, évidemment, semble suspecte au monde entier.

Quelles sont les conséquences de cette mort pour la diplomatie française, ou ce qu’il en reste ? Notons que, pour l’instant, Stéphane Séjourné, le ministre illettré des Affaires étrangères, s’est abstenu de toute réaction. Il va déjà falloir que quelqu’un lui montre obligeamment où se situe l’Iran, lui explique que les Perses ne font pas partie du monde arabe, que les chiites ne sont pas des sunnites. On en a pour quelques jours. Plus sérieusement, avons-nous un coup à jouer dans cette affaire, pour reprendre une place honorable sur l’échiquier mondial ? Difficile à dire. La France de Giscard a accueilli Khomeini en exil, à Neauphle-le-Château, du temps du chah. On pourra écouter Monsieur Comédie, de Trust, à ce sujet, ce qui ne rajeunira personne. Cela aurait pu nous servir, mais cela n’empêcha pourtant pas l’Iran de commettre des attentats sur notre sol dans les années 80. Par la suite, l’angélisme français allant croissant, la France s’est mise dans la roue de l’Amérique, le « Grand Satan » de l'Iran, tout en soutenant Israël, le « Petit Satan ». On ne peut pas dire que les conditions soient idéales pour renouer le dialogue avec un éventuel nouveau président.

La France aux abonnés absents 

C’est peut-être ce qu’il y a de plus déprimant pour notre rayonnement international. Tandis que les nouveaux non-alignés, comme la Russie et la Chine, resserrent leurs liens en rendant unanimement hommage à une figure pourtant contestable, tandis que le camp de l’« Occident global », comme l’appelle Poutine, observe un silence prudent tout en se demandant si ce mystérieux accident ne serait pas l’œuvre de l’un ou l’autre, la France est aux abonnés absents. Complètement dépassé sur le front intérieur, avec une Nouvelle-Calédonie en flammes, des Jeux olympiques pas du tout prêts, une économie moribonde, des services publics dignes du tiers-monde et une SNCF en grève pour la énième fois, le gouvernement n’a plus de temps à consacrer à la politique internationale. Nous n’avons rien de bon à espérer de ce changement de pouvoir inopiné en Iran. L’Iran nous a oubliés. Nous n’y avons plus de contacts. Certains de nos ressortissants moisissent dans les prisons de la république islamique. C’est nous qui les avons oubliés.

Cette mort n’est une bonne ni une mauvaise nouvelle pour nous. C’est une dépêche AFP, transmise à un pays en léthargie. On a à peine le temps de s’y intéresser, c’est déjà la fin de la « séquence ». Voyez donc : les Français commencent déjà à parler du décès de Jean-Claude Gaudin.

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

29 commentaires

  1. Comme c´est bizarre….le hasard fait curieusement les choses…en bon complotiste d’après mon voisin de palier, je m’étonnes qu’un hélicoptère Iranien venant d’Azerbaïdjan (donc sur le retour) et transportant son president s’écrase alors que dans ce meme Azerbaidjan est installe une grosse base israélienne espionne, pour surveiller l´Iran voisin.

  2. A-t-on des nouvelles de Monsieur de Ahmadinejad ? Va-t-il se représenter à l’élection présidentielle ? Veut-il toujours rayer Israël de la carte du Monde ?

  3. J’ai relevé, dans cet article, une phrase particulièrement véridique, à savoir  » le ministre illettré des affaires étrangères  » , ce ministre fait honte à notre pays et le choix de cet individu pose questions car son indigence culturelle diplomatique est notoire.

  4. encore un helico de fichu ; Macron peut il preter le sien ? ou peut on en fabriquer un en France pour faire un p’tit cadeau sympa à l’Iran en mémoire du « boucher de Téhéran »? en même temps quoi…

  5. La France recule tous les jours un peu plus sur la scène internationale. La descente est de plus en plus rapide, le crash semble inévitable. Certes, la France a connu d’autres moments gravissimes dans son Histoire et a su se relever, mais encore faudrait il ne plus tarder.

  6. Selon certaines sources brièvement évoquées sur les chaine d’info, c’est Daech qui serait à l’origine de cet « accident »

  7. Il aurait eu toute sa place comme syndicaliste chez nous, mais il a préféré un tour en hélico pour se faire porter pâle !

  8. Et donc l’adage populaire nous dit que ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers ..ok . Sinon en France du coup , rien à craindre

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois