Ce lundi matin, mieux valait ne pas circuler dans les rues de Boulogne-Billancourt. De 8 h 45 à la fin de la matinée, l’avenue Édouard-Vaillant s’est retrouvée entièrement bloquée par une dizaine de militants écologistes, immobiles, une banderole à la main indiquant le nom de leur collectif : . Tandis que certains tiennent la banderole, d’autres tractent pour prévenir du danger climatique. Et lorsque la police arrive, certains militants collent leur main au bitume pour retarder leur évacuation. Les pompiers sont alors obligés d’intervenir à leur tour.

C’est la cinquième intervention du groupe Dernière Rénovation, né il y a trois mois. Le premier avril, onze militants avaient bloqué le périphérique parisien, vers midi. L’action n’avait alors pas eu de grands retentissements. Mais le 5 avril, le collectif récidive sur le périphérique et enfonce le clou, le 15 avril, en bloquant, cette fois, l’autoroute A13. Ils ne s’arrêtent pas là puisque, le 3 juin, lors d’une demi-finale du tournoi de tennis à Roland-Garros, une militante de 22 ans entre sur le court Philippe-Chartrier et s’accroche au filet, interrompant la rencontre une dizaine de minutes. L’événement fait plus de bruit que les précédents et le collectif recense seize articles parlant de ce sujet. En l’espace de trois mois, s’est incrusté dans les médias.

Ces militants ont un but précis : « Que le gouvernement s’engage immédiatement à assurer la rénovation globale et performante du parc immobilier d’ici 2040 et à élaborer un système de financement simple et progressif prenant en charge l’intégralité des travaux pour les propriétaires les plus modestes. » Cette demande, ils souhaitent la faire entendre par une méthode particulière. Ici, il ne s’agit plus de simples marches pour le climat. Non, « perturber, se faire arrêter, aller en prison deviennent leur seul moyen de résister », indique leur site. Ils n’hésitent pas à menacer le gouvernement : dans une lettre envoyée au président de la République précédant leurs actions, ils affirment : « Si le gouvernement français ne se montre pas en capacité de répondre à notre demande d’ici au 28 mars 2022, il sera alors de notre devoir d’entrer en résistance civile. »

C’est donc dans l’illégalité complète que ce groupe défend le climat. Il invite même sur leur site à suivre des médecins appelant à entrer en rébellion. Le collectif se veut, en cela, l'héritier des Freedom Rides, ce groupe de 13 Américains qui, dans les années 60, se promena illégalement en bus dans les États du Sud, en opposition à la ségrégation raciale. Désobéissance voulue non violente qui amena à l’abolition de cette ségrégation. C’est cette méthode que veulent reproduire les adeptes de la Dernière Rénovation, appliquée au domaine climatique. Mais, alors que les Freedom Rides ne dérangeaient pas grand monde dans leur bus, les militants écolos décident ici d’empêcher nombre de Français d’aller travailler. Pour faire réfléchir le gouvernement, ils empêchent les citoyens laborieux de gagner leur vie. De quoi devenir vert… de rage.

3496 vues

21 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

24 commentaires

  1. Ce sont des inconscients qui ne connaissent même pas les problèmes climatiques . Ils ignorent le résultat de la déclinaison magnétique le mélangeant avec l’action humaine
    qu’eux même occasionnent .

  2. Les … »Vers » sont dans le fruit ! Ils s’en nourrissent à nos frais !
    L’Ecologie devient une Religion, une de plus !

  3. … « écolos qui se moque(raie)nt de la loi ? »
    Non ?
    Ben vous m’en direz tant !
    La loi n’existe pas pour les écolos, sauf la leur, à Notre-Dame des Landes par exemple !

    Quel bonheur que de pouvoir à nouveau commenter sur BV, ce qui m’était impossible depuis qq jours.

  4. On ne peut que protester contre le mode opératoire illégal, déloyal, égoïste de ces extrémistes. Néanmoins leur idée n’est pas stupide : si nos gouvernements successifs avaient orienté l’investissement vers la rénovation énergétique des logements, efficace chaque jour que Dieu fait, au lieu de le consacrer à des milliers d’éoliennes en grève huit mois et demi par an, je suis sûr que notre économie en aurait profité (la rénovation n’est pas délocalisable) et le portefeuille des français aussi !

    1. Eh là, attention, vous allez affamer tous ceux qui se gavent d’argent public avec les éoliennes, les panneaux solaires et les voitures électriques. Vous êtes un danger public!

  5. Je crois que tous les « écologistes » devraient analyser un peu mieux le problème. Le changement climatique est planétaire et pas franco-français. Si la France seule devenait vertueuse au point de ne plus émettre de GES, le changement climatique continuerait. Je suis de ceux qui pensent qu’il faut continuer nos efforts car il y a beaucoup d’intérêt à devenir moins énergivores. De plus nous pourrions exporter notre savoir-faire avec les solutions élaborées. Mais arrêtons cette auto-flagellation.

  6. Le probleme de la planéte c est la démographie,nous sommes trop nombreux. Est ce raisonnable 7 ou8 enfants par femme africaine ?

  7. Ces « écologistes » ont bonne mine. Ils croient aux prévisions apocalyptique du GIEC : nous n’avons plus que trois ans pour redresser la barre ! Pourtant, ni les Allemands, ni les Autrichiens, ni les Néerlandais n’y croient puisqu’ils viennent de donner le feu vert pour réutiliser les centrales à charbon (étant bien entendu qu’ils les fermeront en 2030 !). Allez faire un tour dans la vallée du Rhin et la Ruhr et vous comprendrez pourquoi les émissions de CO2 augmentent malgré les éoliennes.

  8. Mais qu’attend donc Darmanin pour dissoudre cette clique de perturbateurs hors la loi ? Il nous a montré, pour d’autres association, qu’il pouvait être aussi rapide qu’efficace. Encore et toujours ce 2 poids 2 mesures ? Et si on envoyait ces « militants écologistes » oeuvrer dans les pays où la pollution est bien plus galopante que chez nous ? Et si on leur suggérait de mettre autant de déterminer à limiter les naissances en développant l’avortement et l’IVG dans ces contrées désertiques ?

    1. Il est insensé que ce type de manifestation manifestement sauvage et donc non déclarée ne soit pas immédiatement la cible du fameux Lallement fervent pratiquant du lacrymogène.
      Pour d’autres l’intervention des autorités est autrement plus expéditive.
      Une fois de plus le « pas de vague » semble la doctrine !

  9. Sauver la planète en relançant la consommation (via l’augmentation du pouvoir d’achat), il fallait oser y penser. Ces écolos avec leurs compères de la NUPES n’en sont plus à une contradiction près.

  10. Des lobotomisés du cerveau qui ne savent même pas réellement de quoi ils parlent car la planète à toujours connu des hausses et des baisses de températures longtemps avant que l’homme roule en voiture. Il y a eu des températures extrêmes au début du siècle mais ces jeunes qui ne s’intéressent pas au passé ne peuvent pas le savoir car inculte dans tous les domaines sauf pour les inepties peoples d’aujourd’hui, la fumette et les tatouages débiles

  11. Voilà où aboutissent la censure et l’absence de débat: des ultra-minorités prennrnt le pouvoir. Et elles sont, à leur corps défendant, un bras armé du grand capital qu’elles honnissent par ailleurs.
    Tout cela participe au grand chaos annonciateur d’une fin de civilisation.

  12. Méfions nous des faux prophètes , c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez !
    Tout arbre bon donne de beaux fruits, et ne peut pas donner des mauvais fruits , l’arbre pourri donne de mauvais fruits et ne peut donner de beaux fruits
    Donc c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez (Evangile selon St Mathieu)
    A méditer !

  13. On leur a tellement bourré le crâne avec le slogan « il faut sauver la planète «  qu’ils sont plutôt ravagés ! J’en ai marre de ces sectes écologistes , climatologistes , veganistes, specistes etc Retournons à l’époque Des cavernes tant qu’on y est !

    1. C’est leur objectif principal, le retour au paradis terrestre où l’homme vivait « en harmonie avec la nature et les animaux ». Le seul problème, de taille, c’est celui de toutes les idéologies, la réalité : la nature est cruelle et barbare, les animaux aussi, et les faibles, humains et autres, y sont impitoyablement dévorés.

  14. Défendre le climat, ou sauver la planète, cela ne veut rien dire.
    Le climat est ce qu’il est. Ceux qui veulent sauver la planète veulent en fait détruire l’humanité.

    1. Une lecture pour comprendre: l’étude sur la nature des mouvements écologistes et sur leurs véritables objectifs.

  15. C’est en ne réagissant à ce genre de dangereuse ânerie que le gouvernement a perdu sa majorité . Les gens en ont marre .C’est clair …

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter