« Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté », chante-t-on le soir de . Est-ce pour autant qu’on doit oublier que la guerre est une réalité et que cette réalité, ces trente dernières années, n’était souvent qu’à quelques heures d’avion de la ? En , dans les Balkans. Dans Bienvenue au Kosovo, une signée Nikola Mirkovic, Simona Mogavino et Giuseppe Quattrocchi, cette réalité se rappelle à nous.

18 décembre 2019

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.