Pour sa performance oratoire au Zénith, Valérie Pécresse avait pris soin de s'adjoindre les services d'un acteur. TF1info.fr le révèle, un professionnel de la scène, nommé Benoît Solès avait coaché la candidate LR.

LR de rien, le coaching a su révéler le tempérament de feu de la femme politique, son aptitude à chanter un discours plutôt que le clamer. Le triomphe était assuré. Un programme électoral interprété en mi bémol majeur marquait un tournant dans la manière de s'adresser aux Français. Le public, venu à l'origine pour un concert d'AC/DC, ne s'y est pas trompé. La voie royale pour Las Vegas était tracée. À défaut des urnes, elle avait le potentiel de remplir des stades.

L'homme derrière cette machine de guerre a tenu quelques rôles au cinéma et à la télévision. Les vacances de l'amour, Embrassez qui vous voulez, de Michel Blanc, Julie Lescault, Alice Nevers, Plus belle la vie et, en 2019, un Molière du meilleur acteur et meilleur auteur pour la pièce de théâtre La Machine de Turing. Son parcours laisse également 100 voix. Engagé aux côtés de la regrettée Nathalie Kosciusko-Morizet lors de l'élection municipale de 2014 sur la liste du 3e arrondissement de Paris, il connaît la consécration en 2015 en figurant sur la liste à l'élection du conseil régional d'Île-de-France de celle qui n'était encore qu'une chanteuse débutante. La désormais célèbre Valérie Pécresse. Retiré des affaires conseilleuses, Benoît Solès est actuellement membre actif de la commission culture en cette même mairie.

.fr, qui bouillait d'impatience de connaître les secrets d'une telle prestation, s'est rendu auprès de l'homme de théâtre afin de savoir comment il avait obtenu de l'intéressée cette quintessence de tout ce qu'il ne faut pas faire. Sans chichi, l'homme a dévoilé l'une des phases de la formation : « Je lui ai appris à dompter les prompteurs-miroirs lors de quelques séances au théâtre Michel. » Le résultat de cet apprentissage ne s'est pas fait attendre. Selon l'IFLOP, 51 % des dresseurs de prompteurs se prononcent en faveur de la candidate.

Parallèlement à sa carrière artistique, Benoît Solès mène une activité de « speech advisor », métier qui consiste à enseigner aux chefs d'entreprise et hommes politique l'art de l'expression face à un parterre de « people hearing » and if they understand the language of this formateur they are ready to speak into the meeting.

Selon Le Monde, un deuxième larron serait impliqué dans la préparation de Valérie Pécresse. L'avocat et maire du XVIe arrondissement Francis Spziner, ancien conseiller coiffure de Mireille Mathieu, aurait assuré la partie chorégraphique du discours. Il est actuellement recherché par Interpol pour sa participation active à l'attentat oratoire sur les sympathisants LR.

LR de rien... Il est à l'abri d'en prendre pour 5 ans.

7459 vues

18 février 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

29 commentaires

  1. Dans une tentative de retour aux origines de son parti, nous avons eu droit aux tremolos gaulliens de Valérie la Pécheresse, mais n’est pas De Gaulle qui veut … Henri Tisot y arrivait bien, si certains se rappellent cette époque, mais il était un naturel des imitations !…

  2. Excellent!!!
    la dompteuse de prompteur après le capitaine de pédalo… on tient un bon casting pour un remake de Pagnol…..

  3. La lecture de votre article a déclenché en moi une franche rigolade par cette belle matinée ensoleillée ! Merci mille fois pour ces vitamines! Le point culminant a été le passage insensible du français teinté d’américanismes au globish pur ! Un vrai chef- doeuvre. Merci.

  4. Quel régal! Il manque les fantômes de l’extrrêêême droite!
    Dire que des innocents votaient encore pour Valérie Macron aux régionales au lieu de Bardella! RPR UMP Lr ne furent jamais de droite, le Centre assurant leur gamelle. Pour les dubitatifs j’ai une liste des trahisons et carences, histoire de rire jaune!

  5. Quel succès. Il n’aura sûrement pas l’Oscar du meilleur conseiller politique. Qu’il reste l’acteur qu’il n’a jamais cessé d’être. Chacun son métier et les vaches seront bien gardées.

Les commentaires sont fermés.