Un procès requis contre François Bayrou et douze autres personnes dans l’affaire des assistants d’eurodéputés du MoDem

Ce lundi 30 janvier, le parquet de Paris a requis un procès contre François Bayrou, président du MoDem, et douze autres personnes pour complicité de détournement de fonds publics, rapporte France Info.

« Nous n'avons jamais utilisé ces procédés-là », a assuré François Bayrou, ajoutant que « tous ceux qui étaient assistants parlementaires avaient un contrat à temps partiel pour le Parlement européen et à temps partiel pour le mouvement ». Les accusés sont soupçonnés d'avoir utilisé des fonds européens pour payer des assistants parlementaires qui auraient en réalité travaillé pour le parti centriste, au moins partiellement, entre 2009 et 2014. Un procès est également requis contre les partis MoDem et UDF en tant que personnes morales, pour détournement de fonds publics et recel.

C'est un juge d'instruction saisi du dossier qui devra décider si un procès se tiendra ou non. Le président du MoDem dénonce une manoeuvre de ses « adversaires politiques », un procédé qui aurait coûté la vie, selon lui, à Marielle de Sarnez, son ex-bras droit, décédée des suites d'une leucémie, début 2021.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois