Le gouvernement de demande à la France de prendre des mesures efficaces afin de stopper les migrants traversant la Manche illégalement. Une demande qui a lieu alors que de plus en plus d’embarcations illégales arrivent, chaque jour, sur les côtes anglaises.

Un nombre « inacceptable » de migrants

Le 1er août, le secrétaire d’État britannique à l’Immigration Chris Philp a appelé la France « à prendre des mesures plus fortes pour empêcher ces embarcations de fortune de rejoindre le », explique RFI.

96 migrants ont été interceptés par la police aux frontières, vendredi, selon les autorités britanniques. La veille, 202 migrants avaient atteint illégalement les côtes anglaises à bord de 20 embarcations, un record en une seule journée. « Le nombre de traversées à bord de petites embarcations que nous observons en provenance de France est inacceptable », a déclaré, samedi, le secrétaire d’État à l’Immigration.

Un retour immédiat des embarcations en France

Les Britanniques demandent notamment des interceptions en mer et un retour immédiat des bateaux en France, au moment où le nombre de clandestins effectuant les traversées explose. Selon l’agence de presse anglaise PA, ils auraient été « plus de 1.000 à traverser la Manche en juillet 2020 », alors que les chiffres, pour l’année entière de 2019, « tournaient autour de 1.900 migrants ».

Cet appel à la fermeté intervient 15 jours après la rencontre du ministre de l’Intérieur britannique Priti Patel avec son homologue Gérald Darmanin, à Calais, pour lancer une « cellule franco-britannique de renseignement » afin de lutter contre les passeurs et les traversées de clandestins.

À lire aussi

Vives tensions entre migrants et pêcheurs à Ouistreham (Calvados)

Blessée, la poissonnière a dû être hospitalisée. D’après un témoignage, les gendarmes sont…