Sondages : Marine qui rit, Jean-Luc qui pleure…

marine le pen mélenchon
Le dernier sondage IFOP, commandé par Sud Radio et publié le 3 mars dernier, risque bien de troubler les nuits de Jean-Luc Mélenchon, tout en apaisant celles de Marine Le Pen.

Sur dix questions posées à un panel de plus de mille personnes (seuil au-delà duquel on peut commencer à prendre un sondage au sérieux), l’ancienne présidente du Rassemblement national arrive largement en tête, échouant juste sur la personnalité la « plus inquiétante » pour nos compatriotes : 35 % d’angoissés par l’un et 37 % par l’une. Soit deux points d’inquiets supplémentaires par la figure de Marine Le Pen.

Sur les neuf autres questions, c’est la débandade pour le patron de La France insoumise. La ou le plus « proche des préoccupations des Français » ? : Le Pen, 34 %, Mélenchon… 23 %. La ou le plus « capable de rassembler les Français » ? : Le Pen 30 %, Mélenchon… 16 %. La ou le plus « compétent » ? : Le Pen, 31 %, Mélenchon… 18 %. Celle ou celui qui défend le mieux « les intérêts de la France » ? : Le Pen 38 %, Mélenchon… 17 %. La ou le plus apte à « réformer le pays » ? : Le Pen, 32 %, Mélenchon… 17 %. Celle ou celui qui a « la stature d’un président de la République » ? : Le Pen, 30 %, Mélenchon… 14 %.

Voilà qui s’appelle plier le match, même si les résultats de ce sondage sont aussi à relativiser. Car, à chacune de ces questions, une très courte majorité de sondés demeure plus que méfiante vis-à-vis de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Pourtant, si l’on en croit un autre sondage Kantar Public-Epoka, paru la veille dans Le Figaro Magazine, à propos du « rôle » que les sondés souhaiteraient voir jouer par ces personnalités « au cours des mois et des années à venir », Édouard Philippe demeure en tête (40 %). Mais, juste derrière, Marine Le Pen (35 %) enregistre une progression de 5 %. Une fois encore, Jean-Luc Mélenchon doit se contenter des miettes, pointant loin derrière à 19 % d’avis favorables.

Bien sûr, les enquêtes d’opinion n’ont jamais fait une élection. Mais elles peuvent donner de précieuses indications, surtout lorsqu'elles se répètent mois après mois. À ce propos, cette donnée majeure paraît devenir de plus en plus structurelle et de moins en moins conjoncturelle, une fois de plus confirmée par le sondage IFOP plus haut cité : 41 % des Français estiment que Marine Le Pen est « la mieux placée pour incarner l’opposition à Emmanuel Macron », tandis que Jean-Luc Mélenchon piétine à seulement 23 %.

Comme quoi l’une semble avoir brisé le fameux plafond de verre, tandis que l’autre tendrait à renforcer le sien, celui qui l’empêche de faire figure d’alternative crédible. Quand on sait le soutien que le monde médiatique apporte au second et la défiance dont il fait preuve par rapport à la première, force est de constater que les rapports de force sont en train de s’inverser.

Jean-Luc Mélenchon fait profession de vouloir émanciper les masses populaires. Dommage que le jour où ces masses populaires paraissent enfin relever la tête, ce soit pour plébisciter un autre que lui. L’Histoire a parfois des ironies.

Nicolas Gauthier
Nicolas Gauthier
Journaliste à BV, écrivain

Vos commentaires

57 commentaires

  1. Autour de moi, personne ne placerait E. Philippe en tête (l’entêté du 80km/h et l’enragé du principe de précaution). Alors ??!! Quels sont les inconscients qui sont choisis (volontairement?) dans le panel à disposition et qui rêvent de Philippe comme président ?

  2. Au delà du sondage Le Pen / Mélanchon, il est incroyable de voir que cette sous merde d’Édouard Philippe arrive à 40%. Les Français sont abrutis ou quoi ?

    • Je partage votre analyse . E. Philippe , le Monsieur 80 Km/h une mesure en partie responsable du mouvement des G.J !
      Ce type , n’avait pas compris que les ploucs ( dont je fais partie) ont besoin de leur voiture pour aller bosser, emmener les gamins à l’école , au sport , etc, etc…

  3. mais 40% pour Edouard Philippe…. cela relativise le succés! et pour les prochaines élections, les veaux vont continuer à veauter comme il l’ont toujours fait: surtout pas de vagues!

  4. De nombreux commentateurs avancent le nom d’Eric Zemmour pour « sauver » la France. J’ai été un fidèle de Zemmour (j’ai ma carte de Reconquêtes !) jusqu’à la phrase malheureuse (presqu’amicale) qu’il a prononcée sur Poutine deux jours avant l’invasion de l’Ukraine, phrase qui l’a fait dégringoler de 19% de l’électorat (il avait dépassé MLP) à tout juste 10% en l’espace de quelques heures. Pour EZ c’était le début de la fin. Deux jours après l’invasion, il récidivait en voulant se raccrocher aux branches, et annonçait que « La Russie venait d’envahir l’Ukraine ». Faux, faux, archi-faux ! Ce n’est pas la Russie qui a envahi l’Ukraine, mais Poutine, ce zombie du KGB, revanchard de l’URSS, tueur, assassin (on tombe pas mal des hauts étages des immeubles, à Moscou et ailleurs et on absorbe pas mal de produits radioactifs aussi, même à l’étranger (GB). Donc Zemmour, même si sa vision de la France correspond tout-à-fait à nos attentes, ne sera jamais notre Président.

    • Sans compter sa faveur d’une retraite a 64/65 ans,là,il a tout raté.que valent donc ses conseillers?

  5. Édouard Philippe demeure en tête (40 %) ! ! ! C’est bien celui qui s’est un peu fait caresser la joue par E. Macron Président lors d’une remise de médailles !! ! S’il devait être élu Président, les Français ne savent pas ce qu’il se passe en dessous….Il est de la même Obédience que Macron, le tutoiement est de rigueur…Si E. Philippe devait être élu, attendez vous à avoir E. Macron en 2032 candidat Président en France ou déjà Président de l’U.E. et E. Philippe donc la France devra obéir aux USA Mc Kinsey CIA…

  6. J’espère que les Français ne commettront pas l’erreur, un jour, de mettre à la tête de l’Etat le sinistre M. E. Philippe !

  7. Edouard Philippe ne changerait pas grand chose à la politique désastreuse que nous subissons actuellement.

    • Les bureaux de conseils, mac-ki-ne-sait en tête, ont bien fagocité les politiciens aux commandes.
      Jupiter, même pâlichons, continue de mettre en place ses pions inconnus du public mais avec un dénominateur commun : fracturer les valeurs de la France et jeter à la poubelle les miettes.
      Ayant réglé en coupe franche la France quand notre roi prendra (bientôt) les rênes de l’Europe il pourra s’attaquer aux autres récalcitrant et peut-être revendiquer une étoile sur le drapeau américain !

  8. Petit exemple: E. PHILIPPE a imposé les 80km/h qui ont mis les GJ sur les ronds points. Et c est ce type qui arrive en tête des sondages? Décidément, nos compatriotes sont à pleurer de bêtise et de manque de mémoire. Mettez leur des coups de pieds au c.l et ils en redemandent… ils auront ce qu ils méritent, mais hélas nous aussi.

  9. Voila des sondages bien intéressants, mais pourquoi n’a-t-on pas introduit Macron dans ce florilège? Cela aurait été bien intéressant et je doute qu’il remporte une quelconque palme. L’inclusion de Zemmour ou Retailleau aurait aussi été instructive.

    • En général, les sondeurs ne publient pas les chiffres obtenus quand ils sont trop faibles. En général, le critère est placé en dessous de 5%.

  10. 40 % pour Edouard Philippe ? Oui, ce garçon est bien élevé et propre sur lui. Mais il a quand même décidé unilatéralement et comme un fait du prince, de nous condamner aux 80 Km/h. Aujourd’hui cette décision se solde par des vitesses qui varient de 80 à 90 d’un département à l’autre en fonction du courage des élus locaux. Pour moi, ce genre de politicien, héritier de la ligne Chirac-Juppé n’est absolument pas à la hauteur des enjeux.

  11. Les « masses populaires » qui vivent dans les cités ou dans les quartiers les moins huppés de Paris ont le plus à souffrir des exactions de certains migrants. Or Melenchon a délaissé ces Français pour tout miser sur l’immigration… Bref, il fait le contraire de ce que souhaite la grosse majorité de ce qui aurait normalement dû être son réservoir d’électeurs. Il a tout faux ! Dès qu’ils le peuvent, quand ils dont naturalisés, ces migrants présentent leurs propres listes et les classes populaires ne peuvent que se tourner vers ceux qui les défendent le mieux à leurs yeux. Les média qui continuent à présenter le RN comme le loup garou, font de moins en moins recette. Et ce ne sont surtout pas les pantalonnade de la NUPES, Louis Boyard en tête, à l’Assemblée qui vont les rassurer…

  12. Et à la fin c’est l’adversaire de MLP qui gagne la présidentielle…….Si vous pensez encore que le salut de la France dépend des urnes vous vous préparez à de belles mais habituelles désillusions. Regardez en ce mardi 7 mars , des syndicalistes cgt , fo , cfdt ultra minoritaires chez les salariés qui bloque un pays , il serait intéressant de faire un sondage sur ce mouvement «  social «  pour ou contre ? Et à la fin c’est l’islamogauchisme qui bloque des dizaines de millions de français sans avoir quelque majorité approuvée

    • Blocage encore très théorique et qui ressemble pour l’instant à un voeu impie ! Lorsqu’on en est réduit à faire appel aux routiers, aux opérations escargot , aux blocages pétroliers et aux lycéens, c’est un peu un aveu de faiblesse.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois