Les “Survivants” ont recouvert le métro de Paris avec le visage des vainqueurs du premier tour en les appelant à prendre à bras-le-corps le sujet de l’, suscitant de vives réactions sur les réseaux sociaux. À travers cette campagne, Émile Duport entend montrer que l’avortement n’est pas un sujet de droite ou de gauche mais une cause humanitaire et sociale qui devrait concerner tous les hommes politiques qui s’intéressent au bien commun.

27 avril 2017

À lire aussi

Émile Duport : “Dans l’IVG, il y a une responsabilité collective”

Sur le plateau de CNews, Émile Duport était invité pour commenter la formule du pape Franç…