Le « Touquet Music Beach » festival bat son plein. Le Président Macron et son épouse profitent d'un dernier week-end de détente avant la rentrée dans la bonne city du Touquette. Dans quelques instants, ils passeront pour se repaître de pulsations techno. Après un bain de foule houleux dans une rue d'Oran, il est bon de venir se ressourcer auprès d'un public tout acquis à la cause du macronisme intégral. La musique plane sur la ville et parvient jusqu'à la villa où la première dame frétille déjà sur les « boum boum » lointains qui frappent les vitres et font vibrer les murs... Des travaux seront à prévoir. Un cadre est tombé, une pluie de plâtre s'abat sur le tapis du salon, mais au diable les effets secondaires de la music on the beach ! L'heure est à la fête, aux acclamations, au charme discret d'un couple présidentiel au fait de son époque.

Non loin de là, sur la scène incandescente, le DJ franco-américain Marc Rebillet officie derrière ses platines. Hurluberlu notoire, le bougre s'est déjà illustré par des slogans tantôt pro-gilets jaunes, tantôt anti-Donald Trump sur lesquels il a fait danser des gens pleinement favorables à tout et son contraire. Si, musicalement, ses rythmes sont invariables, politiquement, son répertoire est large. Totalement déchaîné, l'homme s'est mis en caleçon et exhorte la foule du haut de son estrade. Bientôt, voilà qu'il scande une insulte à l'encontre d'Emmanuel Macron. Une grossièreté que la plupart des médias ont rapportée dans la langue du festival, à savoir : « Fuck Macron ». Selon Le Parisien et 20 Minutes, qui ont osé citer l'auteur, celui-ci a fait scander à son public : « Macron enculé ». La vidéo de l'incident en atteste. Les centaines de spectateurs semblent adhérer au concept. Cris d'enthousiasme, smartphones brandis pour filmer l’événement... Bon nombre d'entre eux joignent leur voix à celle de l'agité du tourne-disques.

Stupeur et confusion s'emparent des organisateurs. Ceux-ci n'ont pas suivi le bain de foule au cours duquel Emmanuel Macron remercie les Algériens qui le conspuent. Il peut être charmé par cet accueil. Enchanté par tant de liesse... Et Brigitte de danser sur les paroles improvisées du DJ. Quelle ambiance ! Ignorant cette posture présidentielle du honni satisfait, un envoyé spécial s'en vient auprès du trublion pour tenter de le raisonner. Comment l'arrêter ? L'homme est pris d'une inspiration débordante. Rien n'y fait. Sous les pavés, la plage du Touquet. Marc Rebillet est le Cohn-Bendit de l'électro.

Au lendemain de l'incident, le festival tourne au concert de lamentations. La directrice de l’événement, France Leduc, fustige le fauteur de trouble : « Il a pris le TMB en otage pour faire son buzz, servant uniquement ses intérêts. » Les prises de position à géométrie variable du DJ semblent confirmer l'analyse. Monsieur le maire, Daniel Fasquelle, estime que les bornes ont été dépassées. L'artiste doit être banni à vie de toute expression artistique locale. De son côté, celui-ci reconnaît avoir « jeté un peu d'ombre sur Emmanuel Macron ». Musicien et comique. Le Touquette Beach perd un fleuron de la variété internationale.

9713 vues

29 août 2022 à 19:45

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

37 commentaires

  1. À n’en pas douter on est loin de l’élégance de Thierry Le Luron !
    Entre « L’emmerdant c’est la rose » chantait dans les spectacle en l’absence de sa Majesté Dieu Mitterrand 1er à
    « Macron Enc…é  » sur une scène surchauffée de rythmes électroniques tribales en présence du jeunot Président en question l’insulte est avérée !
    On peut ne pas être d’accord avec un politique mais de la à l’insulter effrontément en public on es dans la même dynamique de bas niveau.
    Hormis le bannissement à vie de la région quelle sera la sanction pour ce franco américain qui finalement incite à la haine et au rejet un homme ?
    Peut être que le Président Macron ne fera pas suite pour enrichissement culturel contrairement au Dieu Dictateur Socialiste qui s’empressera de se venger sur l’artiste Le Luron en le passant à la machine à broyer Fiscale !
    Souvenez vous de 4 mois de prison pour une gifle ! Espérons que la sanction sera aussi pour ce F-A débile attardé en quête de buzz suivi par des zombis en manque de repère après une dose d’ecstasy !
    La France en marche boiteuse !

  2. A moins que ce Dj ait exprimé le ressenti de la France ,des français floués ,grugés depuis des années sans parler de 2012 et pire 2017 , dans une triste globalité que l’ambiance du pays ,du pays qui s’effiloche sans qu’un politique ne s’en aperçoive et laisse faire , vivant dans l’abondance l’opulence ,bien confortable qui ne risque pas de faire tourner sa machine à laver après 18 h , pas plus que recharger sa voiture électrique d’ailleurs !

    1. Cette forme d’expression est probablement annonciatrice d’un soulèvement social au mieux, au pire d’une guerre civile avec en toile de fond des massacres de patriotes et leur ennemis les communautaristes religieux islamiques !

  3. Compte tenue de la réputation qu’a ce macron cela ne m’étonne pas, par contre ce qui m’étonne ce sont les silences des médias pro macron et attendez, ce n’est pas encore fini il y aura encore des surprises

  4. Moi je trouve que vu l’état du pays et le niveau d’angoisse distillé par le personnage en question ( le PR ) , il est encore applaudi …

  5. Le Touquet , Oran , et j’ai vu sur twt une manif’ à Bruxelles .où il était associé au même vilain mot ….je pense hélas pour lui , que ce mot lui colle à la peau ..

  6. Ce qui est néanmoins étonnant dans cette insulte au milieu des macronistes, c’est que les médias nationaux et régionaux, pourtant d’habitude à l’affut de tout lorsqu’on touche à un seul cheveu de leur « cher » idole, n’ont pas eu la réaction immédiate, tonitruante et offusquée qu’ils avaient montré sur l’esplanade du Trocadéro à l’écoute du « Macron assassin » d’alors au cours de l’immense rassemblement de Reconquête d’Eric Zemmour. Censure à sens unique, certainement !

  7. Lui, tout comme Hollande, ne connaît pas la honte, il doit même être incapable de rougir, il est hué, giflé, insulté mais ça n’a pas l’air de le gêner. Alors tout naturellement c’est l’escalade pour ceux qui veulent en découdre. A croire qu’il les attire.

  8. Rien de bien important, Macron et son enseignante préférée invitent bien des racailles à l’Élysée pour les distraire.

  9. Je ne vais pas pleurer sur le sort de celui qui nous méprise ,nous insulte et nous sanctionne .pour être honnête j’ai bien rit ..et la vérité est toujours bonne à dire paraît il .

  10. Si on ne veut pas que certaines choses doit dites, ou bien on s’arrange pour qu’elles restent inconnues, ce qui semble bien difficile en l’espèce, ou bien on ne les commet pa. Ce qui semble bien difficile pour le cas.

  11. Compte tenu de sa vulgarité, Marc Rebillet peut espérer être invité pour les prochaines fêtes organisées à l’Elysée.

  12. Un épisode bien regrettable; mais quand c’est la France qui est insultée de la même manière par des voyous qui s’intitulent artistes, soutenue par ces politiques « révolutionnaires », qui méritent le même qualificatif de voyous, ça passe mieux.
    Pauvre France

  13. Ce n’est point par l’insulte, le mépris, et la vulgarité que l’on combat des idées mais par des propos nobles et bien argumentés, hélas!!! par les temps qui courent les insultes, injures et violences sont devenues monnaie courante.

Les commentaires sont fermés.