Romain Lopez, maire de Moissac (Tarn-et-Garonne) et ancien attaché parlementaire de Marion Maréchal, revient sur la question de l'éventuel ralliement de l'ancienne députée de Vaucluse à Éric Zemmour. Il regrette que le Rassemblement national ait fait le choix, ces dernières années, de se détourner de Marion Maréchal.

Marion Maréchal va-t-elle rallier Éric Zemmour ?

Je ne suis pas là pour répondre à cette question à la place de Marion. La réponse lui appartient pleinement. J’ai pu échanger avec elle sur de nombreux sujets, dont la présidentielle. Elle réfléchit. C’est à elle de faire part de sa décision lorsqu’elle le souhaitera. Je ne sais pas quelle sera sa décision définitive, mais elle ne soutiendra pas Marine Le Pen ; dont acte.

On a l’impression qu’entre Marion Maréchal et le Rassemblement national, c’était extrêmement froid. Êtes-vous surpris de la décision de Marion Maréchal, si cela arrivait ?

Personne n’est surpris, et encore moins Marine Le Pen. Certains parlent de trahison. Or, Marion n’a plus sa carte du RN depuis plusieurs années. Elle ne peut pas trahir un parti qu’elle a quitté depuis quelque temps. Ce n’est pas Marion qui a quitté le Rassemblement national, c’est le Rassemblement national qui n’a plus voulu de Marion ces dernières années, et on ne peut que le regretter. Marion a été un député au service de la cause nationale pendant cinq ans. Elle était adorée des militants et elle arrivait à chaque fois en tête dans toutes les élections internes. C’était un député travailleur, discipliné, qui a tenté de faire entendre sa voix au sein du Rassemblement national et de défendre ses thématiques et sa tactique. Elle a été force de proposition durant la présidentielle de 2017, notamment en proposant de faire des circonscriptions blanches. Tout cela n’a pas été entendu. Je ne peux que le regretter. Donc aujourd’hui, ni Marine Le Pen ni les cadres du parti qui s’expriment sur cette décision de Marion, sur les réseaux sociaux, ne sont surpris. Penser le contraire serait hypocrite.

On vous sent davantage déçu par votre propre parti politique que par cette éventuelle décision de Marion Maréchal…

Je trouve dommage que le Rassemblement national ait fait le choix, ces dernières années, de se détourner de Marion. En effet, elle représente un courant. Elle considérait que le combat culturel devait être repris par la droite, pour faire tomber les digues et les complexes des électeurs et élus de droite qui les empêchaient de se parler. Il y avait un vide. Éric Zemmour, quoi qu’on en pense, a fait le choix de combler ce vide. Je ne sais pas ce que cela donnera sur le plan électoral, mais si Marion avait été entendue en 2017, peut-être qu’Éric Zemmour aujourd’hui n’existerait pas, et nous n’en serions pas là.

Si Marion Maréchal franchit le Rubicon et rallie Éric Zemmour, quelle serait votre décision ?

Si Marion devait prendre cette décision, dans les prochaines semaines, il y aura des conséquences sur la présence de nombreux cadres et militants au sein du Rassemblement national. Je ne sais pas si cela aura une influence sur le scrutin de la présidentielle mais, dans tous les cas, cela aura une influence sur l’avenir du Rassemblement national et sur une partie des Républicains, à l’issue de cette séquence électorale qui s’achèvera avec les législatives en juin. Si le retour de Marion se confirme, l’échiquier politique à droite va automatiquement évoluer après juin 2022. Le Rassemblement national sera le premier qui connaîtra ces évolutions.

28 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.