[La Toussaint] La fête des saints, à Trappes, on ne connaît pas trop…

photo-output
Cet article vous avait peut-être échappé. Nous vous proposons de le lire ou de le relire.
Cet article a été publié le 02/11/2022.

Il y a tout juste un an, à l'occasion de la Toussaint, BV s'était rendu à Trappes mais aussi à Villars, petit village du Mâconnais, ainsi qu'au Creusot (Saône-et-Loire), pour interroger les Français : pourquoi le 1er novembre est-il férié, en France ? Qu'est-ce que la Toussaint ? Les réponses dévoilent deux France qui cohabitent sur le même sol. BV vous propose de voir ou revoir ce reportage.

Jordan Florentin
Jordan Florentin
Journaliste à BV

Vos commentaires

36 commentaires

  1. J’ai quitté Trappes à 18 ans en 1961 : c’ètait un village tranquille, agréable à vivre ; on espérait l’Algerie Française ; le problème
    de l’envahissement actuel ne se posait même pas..

  2. Je suis allée hier au cimetière du Creusot présenté dans la vidéo de 2022. J’ai eu la surprise de voir qu’une majorité des tombes n’était pas fleurie ; vieillissement de la population, perte des traditions, méconnaissance du sens des fêtes chrétiennes, peur des effets de la tempête annoncée (pourtant fort loin de là !), ces explications sont-elles suffisantes pour justifier l’évolution des pratiques ?

  3. A Trappes, entre 1968 et 1975, la population immigrée a progressé de 325%.
    En France en 1976, 150 mosquées, 1500 en 2001.
    En 2003, le reporter de l’agence Capa Frédéric Brunn Quell se dit curieusement éprouvé et avoir le même besoin de guide que s’il partait à l’étranger.
    « La communauté » Raphaëlle Bacque et Ariane Chemin

  4. Toussaint blanche en Algérie 1954, deux instituteurs Monnerot égorgés par les vaillants FLN ou Mna dont les héritiers vivent peut-être en France, pays de mécréants.

    • Je ne sais s’ils vivent en France, mais je suis sûr qu’il détiennent le pouvoir en Algérie, poursuivant sans frein leurs méfaits et malversations.

  5. La culture est un bien sacré, mais comme tout trésor ceux qui pensent le détenir n’en souhaitent généralement pas le partage

  6. Même en France, le nombre de personnes qui confondent la Toussaint – 01 11 – (fête des saints, « ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ ») et le jour des morts – 02 11 – (occasion pour les catholiques d’aller fleurir les tombes de leurs proches. Contrairement à la Toussaint, le jour des morts n’est pas un jour férié.) est important.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois