Au lendemain de la Toussaint, découvrez ce reportage réalisé par BV à l'occasion de cette fête catholique. Nous sommes allés à Trappes, dans les Yvelines, et à Villars, un petit village du Mâconnais, en passant par Le Creusot (Saône-et-Loire) et avons posé à chaque fois ces questions : pourquoi le 1er novembre est-il férié en France, qu'est-ce que la Toussaint ? À travers les réponses, on devine deux qui se dessinent et cohabitent sur le même sol.

 

10885 vues

2 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

19 commentaires

  1. On cohabite… là où les émigrés étrangers devraient faire l effort d’en apprendre le minimum sur leur pays d’accueil histoire de s’intégrer,d’être acceptés, c’est nous qui devons faire celui de les connaître et les comprendre et de subir leurs façons de vivre . . Pourquoi ? Au nom de quoi ? Pourquoi les choses sont elles inversées au point que nous osions à peine être nous mêmes et nous sentir chez nous?

  2. Le 1er Novembre, les français célebrent une fête païenne druidique qui se nomme Samonios, mais qui porte le nom d’une fête chrétienne, célébrée le 13 mai puis déplaçée au 1er novembre.
    La fête des morts et la nouvelle année celtique. Ce mélange pagano chrétien, typique de la France est parfaitement ignoré par les populations qui ignorent tout de notre culture plurimillénaire, du fait principalement de nos dirigeants qui ne font pas la promotion de la culture francaise, car ils la déteste.

  3. bah oui, il est musulman donc il ne s’intérresse pas aux fêtes des Catholiques, néanmoins il vit en France, il profitte du congé, et pourtant nous qui l’avons accueilli nous connaissons les fêtes des Musulmans y compris si ce n’est pas notre culte ni notre culture !! Il est bien résumé le problème – nous on s’interesse aux autres et l’inverse n’est tout simplement pas vrai.

  4. Pour confirmer ce que beaucoup savent, rien de tel que de visionner les 10 premières minutes de ce reportage. Indépendamment de ces quelques interviews sans grand intérêt, car nous pouvions nous douter de ls médiocrité ; on peut constater le niveaux extrêmement bas des dialogues et bien sûr, une inculture crasse. Ce qui est surtout violent pour le regard c’est l’environnement; les tenues et les autres accoutrements de ces gens. A aucun moment, à part de rares exceptions, on a l’impression de se trouver dans une ancienne petite ville française que j’ai personnellement bien connue jusqu’à la fin des années 80.
    Il y a comme un « sentiment » de Grand Remplacement !
    Quelle déchéance ! Quelle immense tristesse.

  5. Venir vivre dans un pays sans chercher le moins du monde a connaitre ce pays qui existait de moult générations au par avant c’est faire une grave erreur de choix, choix qui risque de très mal finir.

    1. Erreur de choix non, le social y pleut comme à Gravelotte ! Quant à finir très mal cela ne risque pas d’arriver vu l’état soporifique des français, sauf pour certaines choses, comme ne ce moment par exemple !

  6. On assiste à un changement de civilisation. Ce n’est pas un progrès, mais un retour en arrière.
    Une régression, dont nous ne sortirons pas de si tôt.Quand l’Islam sera dominant en nombre ce sera la loi du plus fort, sur le faible. La domination par la violence, on y va lentement mais surement. Les chrétiens seront en minorité et à égalité avec les porcs, animaux impurs. C’est ainsi dant tous les pays à l’origine chrétienne conquis par l’Islam, nous ne ferons pas exception, mais tant que certains de nos dirigeants, ne seront pas touchés personnellement dans leur chair, comme le viol de leur fille ou l’agression de leurs grands parents, ils e se sentiront pas concernés et laisseront faire.

  7. Bonjour,
    Pourquoi écrivez-vous: « deux France qui cohabitent sur le même sol » ?
    La cohabitation exige pour le moins, l’acception de l’autre; sans cela aucune cohabitation n’est possible. Or à part les islamo-gauchos, il ne me semble pas que les français acceptent ce qui leur est imposé par la contrainte et bientôt jusque dans nos villages.

  8. Ils n’en savent rien et s’en fichent complètement. Rien d’étonnant ils ne se considèrent pas français et sont là uniquement pour profiter des prestations généreusement distribuées. Vive la France ! !

      1. N´ayez pas honte ! Il faut appeler un chat un chat, une demoiselle, une demoiselle, une dame, une dame. D’´ailleurs, pourquoi ne parle t-on plus de damoiseau ?
        On nous enlève tant de nuances de language pleine de sens (au pluriel).

  9. Vous utilisez le verbe « cohabitent »,mais dans la réalité une très grande majorité ne supporte plus cette cohabitation

  10. Mon fils Gauthier est dans une école privée catholique en Charente Maritime, et il me dit que dans sa classe il est le seul à porter un prénom du calendrier. Voilà où en est rendue la France ! Par contre sur le monument aux morts de la dernière guerre, tous les prénoms sont ceux du calendrier. Ces soldats sont donc morts pour ce néant ? Quelle injure à leur mémoire !

    1. Très juste votre mot. Dans ma ville une école est en Zep, je ne sais si l’on dit encore comme cela mais pas d’importance, sur les portes des classes sont inscrit les noms des élèves, et effectivement je vous mets au défi de trouver un prénom européen diront nous. Par contre sur le monument aux morts pour la France situé pas bien loin que des noms européen !

      1. Il m’arrive, dans les cimetières, de consulter les monuments aux morts (pour la France). Force est de constater que nombreux sont les noms étrangers d´ origines africaines inscrits sur ces édifices, mort au cours des deux guerres mondiales. Il faut se garder d’ étiqueter systématiquement, même si les individus de la vidéo, eux, semblent n´avoir aucune culture, et pas même l´idée de devenir de vrais français s´ ils ont décidé de vivre en France. Dans les carrés de cimetières militaires (ce que j´ai constaté à Lorient), il y a beaucoup de tombes musulmanes. N´oublions pas, non plus, les harkis, dont la France s´est vraiment moquée. Eux mériterait notre repentance.

  11. Je pense qu ils connaissent bien la Toussaint , une de leur spécialité et de piller les voitures des gens qui viennent nombreux sur les tombes à cette période

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter