L'entreprise Renault a annoncé la fermeture de son site de Vaulx-en-Velin, qui devrait avoir lieu en décembre prochain, rapporte CNews.

Les 500 salariés du site Renault de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, ont appris par leur direction la fermeture de leur concession en décembre. Présentant un rapport devant les élus du comité et économique (CSE), Renault a notamment justifié cette fermeture pour des raisons de rentabilité, soulignant que « l’établissement s’entoure aussi d’une population à faibles revenus par foyer, inférieurs à la moyenne nationale ». À cela s'ajoutent des problèmes liés à la sécurité, la direction évoquant « des zones de trafic et de non-droit qui sont clairement défavorables à notre activité ».

Incompréhension de la part des élus

Le préfet et le maire de Vaulx-en-Velin ont sommé Renault d'apporter des explications, s'étonnant notamment qu'« aucun échange préalable n’ait été établi avec les services de l’État et la municipalité ». Ils ont également déploré « les termes employés en référence à la commune et ses habitants ». Et d'ajouter : « Nous condamnons la facilité intellectuelle consistant à stigmatiser la commune et ses habitants pour justifier cette décision. »

Devant ces réactions, le groupe Renault a présenté des excuses pour « une formulation maladroite », assurant également que les 105 employés du site ne seraient pas licenciés mais reclassés sur l'agglomération lyonnaise.

5 mai 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.