Le président de la République vient de passer deux jours à Tirana, la capitale albanaise, les lundi 17 et mardi 18 octobre, dans le cadre du 9e sommet du processus de Berlin où se rassemblent les dirigeants des pays des Balkans. À l’issue de cette rencontre, il a ouvert grand les bras de l’Europe à l’Albanie, pays réputé très corrompu de trois millions d’habitants à 60 % musulmans et à 16 % chrétiens. Cette ouverture provoque la colère et l’opposition de Nicolas Bay, député européen, président de groupe au conseil régional de Normandie et vice-président exécutif de Reconquête, qui s’exprime au micro de BV.

Marc Baudriller. Dans le cadre de ce sommet, Emmanuel Macron a été très clair : « L’avenir de l’Albanie est pleinement européen, a-t-il dit, c’est l’intérêt des Albanais tout comme celui de notre union. Car une Europe puissante dans un monde de rivalités est une Europe qui rassemble le plus grand nombre autour de valeurs et d’un projet commun. » Êtes-vous en accord avec cette affirmation présidentielle ?

Nicolas Bay. Macron exprime ce que le gouvernement albanais a envie d’entendre, c’est-à-dire que leur pays a vocation à intégrer l’Union européenne (UE). C’est à la fois extrêmement injurieux pour les pays voisins - je pense à la province serbe du Kosovo et aux Serbes envahis par l’Albanie depuis des années et à d’autres pays voisins comme la Macédoine. La Macédoine est passée sous le contrôle de l’Albanie. C’est donc très insultant pour ces peuples balkaniques qui subissent de plein fouet la brutalité de l’Albanie. On voit bien qu’Emmanuel Macron tient ces propos par lâcheté, finalement. Quand il parle de valeurs européennes, on se demande bien de quoi il peut s’agir, car l’Albanie est un pays majoritairement musulman, comme vous l’avez souligné, c’est un pays notoirement corrompu, un État mafieux, un pays envahisseur des pays voisins et totalement sous domination et sous influence de la Turquie. On ne voit pas bien quelles valeurs nous pourrions partager avec le gouvernement albanais. En tout cas, rien ne justifie d’intégrer ce pays dans l’UE. On voit de surcroît que l’UE, au gré des élargissements successifs, s’est plutôt affaiblie, que beaucoup de pays n’ont pas les mêmes niveaux économiques, sociaux et même démocratiques que les pays d’Europe de l’Ouest et qui ont intégré très vite l’UE, quitte à la fragiliser. La Serbie aurait pu intégrer l’UE mais elle est tenue à la porte car on veut d’abord la forcer à reconnaître l’indépendance du Kosovo, ce qui est un véritable scandale. Derrière tout cela, il y a beaucoup d’hypocrisie. Emmanuel Macron tient une position irresponsable. Cela pourrait affaiblir un peu plus l’édifice européen au lieu de le renforcer.

M. B. Pour Emmanuel Macron, il faut « accompagner ce chemin avec respect et avec des preuves d’amour, c’est-à-dire des investissements ». L’Europe doit-elle investir en Albanie ?

N. B. On ne voit pas bien quels seraient les avantages, pour l’Europe et pour les Français, d'une intégration de l’Albanie dans l’Union européenne. Si, dans la foulée, l’Albanie intégrait l’espace Schengen, cela apporterait des trafics en tous genres, la criminalité et la corruption. Ce sont des propos irresponsables. Emmanuel Macron en est malheureusement coutumier sur la scène internationale. Lorsqu’il s’était rendu en Algérie, il avait expliqué que la culture française n’existait pas et que la colonisation française était un crime. Ce ne sont pas des déclarations de nature à renforcer le prestige et la puissance de la France sur la scène mondiale. Lorsqu’il explique à l’Albanie qu’on partage les mêmes valeurs, c’est un mensonge grossier. Nous ne partageons pas les mêmes valeurs. L’Albanie est un pays sous domination turque, et majoritairement musulman. Ce n’est pas un pays européen, ni historiquement, ni culturellement. Cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas avoir de relations diplomatiques convenables ou des relations économiques. Mais il y a un fossé dans les valeurs. Vouloir intégrer l’Albanie à l’Union européenne, c’est affaiblir l’Europe.

M. B. Emmanuel Macron veut trouver un « schéma de réunification ». Faut-il l'interpréter comme un appel à un nouvel élargissement de l'Europe ?

N. B. Emmanuel Macron voudrait intégrer à l’Union européenne tous les pays balkaniques, en niant leurs particularités. Les représentants de Bruxelles se sont précipités pour dire que l’Albanie devait intégrer l’Union européenne. Derrière tout cela, il y a beaucoup d’arrière-pensées politiques et un irréalisme incroyable. Ces pays ne respectent pas du tout les mêmes règles que les nôtres. Leur organisation politique, économique et sociale n’est pas compatible avec les normes actuellement en vigueur dans le marché européen. Leur intégration précipitée aboutirait à un affaiblissement collectif de toute l’Europe. C’est peut-être l’objectif de certains, qui ne veulent pas d'une Europe puissante, d'une Europe civilisationnelle. Ceux-là ne conçoivent l’Europe que comme une sorte de terrain de jeu aux mains de ceux qui ont une conception purement financière de l’économie. Ils considèrent que les nations sont un cadre dépassé et que les peuples sont interchangeables.

7308 vues

19 octobre 2023 à 20:12

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

46 commentaires

  1. Je pense qu’il veut l’Albanie comme l’Ukraine dans l’Europe pour pouvoir dire : « Regardez, il y a des pays encore plus corrompus que la France dans l’Europe ! ». Avec Macron et ses acolytes, nous sommes passés en Ligue 1 en matière de corruption, devenue en quelques années un sport de haut niveau chez nous, ce sera rassurant de pouvoir se comparer à des challengers crédibles.

  2. Un pays musulman de plus pour nous détruire un peu plus. Quand Macron se decidera-t-il à demander l’avis du peuple français ?

  3. C’est l’objectif de notre gouvernement et celui de l’UE qui ne veulent pas d’une Europe puissante, d’une Europe civilisationnelle qui ne conçoivent l’Europe que comme une sorte de terrain de jeu aux mains de ceux qui ont une conception purement financière de l’économie qui considèrent que les nations sont un cadre dépassé et que les peuples sont interchangeables
    Vous l’avez bien dit Mr Bay, toute la politique française et celle de l’UE se résume à cela pour notre grand malheur !

  4. De quel droit Monsieur Macron se permet-il de parler et de donner son avis sur une entrée nouvelle d’un pays incontrôlable dans l’union européenne? Pourquoi ce Monsieur, qui n’a plus aucune majorité parlementaire en France parlerait-il au nom du Peuple Français. Son parti ou ce qu’il en reste n’a plus de majorité et les Français ne lui accordent plus sa confiance. Encore une fois il donne la preuve que nous ne sommes plus en Démocratie mais en Présidentocratie et qu’il est grand temps d’en changer en modifiant la constitution.

  5. Merci pour cet article réconfortant; si tous ces intellectuels de gauche pouvaient progressivement reconnaître leurs erreurs, ce serait un grand pas pour le retour au 1er plan de notre France éternelle qui ne mérite pas la décadence de notre époque imposée ,par une stupide union européenne dirigée par l’Allemagne

  6. Albanie dans l’Europe, Macron irresponsable ? A première vue notre funambule national est un islamophile convaincu dans le droit fil des dirigeants de cette supra-nation qu’est l’Europe dont la vocation est d’émasculer chacun de ses membres pour asseoir confortablement et le plus longtemps possible son oligarchie.
    Sous des régimes forts et autocratiques, les mêmes appellent ça une dictature quand ici ils nous assurent que c’est l’humanisme et la promotion des libertés individuelles qui les motivent, les engagent et les commandent.
    Mais à ce point, on peut croire que Macron, en poussant le bouchon toujours plus loin dans cette aventure folle et à tombeau ouvert qu’est l’Europe, est l’allié objectif de la droite qu’il dénonce, son meilleur allié, comme si c’était sa façon à lui de précipiter le mouvement vers la catastrophe pour justifier demain un retour de balancier et une reprise en mains musclée qui disposerait alors d’une caution majoritaire dans l’opinion publique.
    Notre boutefeu national est un docteur Jekyll peut-être, mais un mister Hyde sûrement !

  7. Avec tous les problème actuels, il serait inconscient et criminel d’élargir l’UEà des pays non chrétiens dont l’Albanie voire pire la Turquie. Que peuvent nous apporter ces pays ?

    1. A nous rien d’autre que misère, destruction et désolation moyenâgeuses , une grande victoire pour eux .

  8. Macron en bon télégraphiste de la commission européenne nous annonce la couleur: une Europe toujours plus
    grande, toujours plus corrompue , le grand business et plus de pauvreté pour les peuples. On voit bien ce que
    nous avons gagné chaque fois que l’Europe s’est élargie: les problèmes pour l’industrie pour l’agriculture, la
    criminalité…

  9. « Macron tient une position irresponsable »
    Elle est où la nouvelle dans ce titre ? C’est le contraire qui aurait pu donner un caractère inédit et sensationnel à l’information.

  10. Dès qu’une mauvaise idée surgit, Macron la fait sienne ! Il s’entiche de l’Albanie parce qu’elle est musulmane.
    Je suis entièrement d’accord avec Nicolas Bay

  11. La stratégie de la macronie tient en une seule phrase : « causer dans le poste. »
    Entre deux cérémonies d’obsèques, notre président cherche simplement à nous faire croire qu’il dirige encore un peu notre pays.
    On peut dire la même chose de notre ministre de l’intérieur qui écume tous les plateaux TV en injuriant tour à tour le RN, LFI ou même Benzema avec des arguments de cour d’école primaire comme « c’est çui qui dit qui y est »
    La médiocrité de ce pouvoir est chaque jour plus évidente.

  12. Il est difficile voire impossible que Mr Macron représente et défende son pays. Idem pour l’Europe.
    Faute d’une clairvoyance suffisante, il semble sous influence. Tout comme Mme Vd Leyen.
    Veulent ils nos appliquer ce que le plan Marshall n’a pas réussi: mettre la main sur l’Europe.
    Devant tant d’échecs Mr Macron nous honorerait de sa démission.
    70% des français ne lui sont plus favorables. Il dégrade même la France.

Les commentaires sont fermés.