Invité du « Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI » le dimanche 2 mai, le président de Debout la France a proposé l’organisation d’une primaire qui s’adresserait à « tous ceux qui veulent remettre en cause la soumission de la France à l’Union européenne », car selon lui, « depuis la Seconde Guerre mondiale, c’est peut-être le moment où notre pays est le plus en danger dans son existence même ».

« C’est pourquoi, pour battre Emmanuel Macron, je pense qu’il ne faut pas se réduire à ce duel [avec Marine Le Pen] et c’est pourquoi j’ai proposé, il y a longtemps, une primaire ouverte de ce que j’appelle des patriotes et des républicains, pour choisir le meilleur ou la meilleure capable de battre Emmanuel Macron. »

 

« Est-ce que la France veut survivre, est-ce que la France veut être libre »

Cette primaire serait destinée à « ceux qui comprennent que si on veut reprendre le contrôle de notre pays, des affaires de notre pays, en matière d’immigration, de sécurité, d’emploi, il faut non pas défaire l’ mais la reconstruire sur des bases saines ». Le député de l’Essonne propose à Éric Zemmour, ou encore de se joindre à lui.

« Ce n’est pas une question de droite, gauche, c’est une question de “Est-ce que la France veut survivre, est-ce que la France veut être libre” », insiste-t-il.

3 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.