Le président américain ne mâche pas ses mots, face au dirigeant russe. s’est rendu à Varsovie, en Pologne, samedi 26 mars, pour y prononcer un discours et rencontrer des ukrainiens. Lors de son déplacement, il a qualifié Vladimir Poutine de « boucher » et de « dictateur ». Il ne s’est pas arrêté à ces deux mots et en a profité pour affirmer que le président russe ne devrait « pas rester au pouvoir ». Il déclare également que « la Russie ne gagnera jamais en Ukraine. Nous aurons un avenir radieux, fondé sur la démocratie, l’espoir et la lumière, la probité et la liberté. » Le président américain peut se permettre d’employer un ton martial, car il sait que son pays ne risque rien. Les États-Unis sont souverains sur tous les plans : économique, politique et militaire. Joe Biden, avec ses déclarations chocs, se remet au centre du conflit russo-ukrainien.

Mais voilà, les propos hasardeux du président américain ont des conséquences en Europe - continent sur lequel se déroule le conflit armé. Ils viennent perturber la stratégie des Européens qui maintiennent coûte que coûte le dialogue avec Vladimir Poutine. Comme le souligne Anthony Bellanger, sur BFM TV, « les Européens ont pour voisin Vladimir Poutine », ce qui sous-entend que nous n'avons pas d'autre choix que de dialoguer, au risque d’accentuer les tensions entre les pays occidentaux et la Russie. Car, contrairement au pays de l’Oncle Sam, l’Europe n’est pas autosuffisante en matière énergétique. Elle doit tenir compte de sa dépendance au gaz russe. Une volonté ébranlée par le 46e président des États-Unis.

Ce n’est pourtant pas la première fois que les termes employés par font réagir, depuis l’invasion de l’Ukraine. Il y a deux semaines, le chef de la première puissance mondiale avait traité son homologue de « criminel de guerre ».

Du côté russe, le Kremlin a qualifié les attaques à l'égard de Vladimir Poutine d'« insultes personnelles » et a demandé à de rester « réfléchi ». Moscou à informé la presse que le pouvoir russe continuerait de suivre de manière « très attentive les propos du président américain ».

3270 vues

28 mars 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

89 commentaires

  1. Je constate que Poutine a la politesse de ne pas répondre à des injures de bas étage……..

  2. Biden qui traite Poutine de boucher , ces insultes venant d’un dirigeant d’un pays étranger sont elle moins graves que  » macron assassin  » uniquement retenu par les médias mais qui ne s’empressent pas de condamner celles du demi éteint .

  3. Oui, il est temps de parler de la turpitude de la famille Biden et d’autres intérêts américains qui possèdent des dizaines d’hectares en Ukraine.

  4. Les Russes conduisent la guerre comme les americains ont toujours conduits les leurs.
    Le Laos, pays le plus bombarde au monde durand la guerre du Viet nam

  5. Pendant que Papy sucre les fraises et que Macrounette dit que c’est lui le chef les vraies négociations se font chez ERDOGAN. (Le sofa d’Ursula a été rangé au grenier) Et il faut croire que ces négos c’est du sérieux. Renault bondit de 10% à la Bourse et le CAC avance de plus de 3% !

  6. A gloire que le vieillard sénile cherche à marquer son mandat d’un 3ème guerre mondial.

  7. D’accord sur le fait que les propos déplacés et outranciers de Biden peuvent miner les efforts des européens pour arriver à un compromis, mais d’un autre côté fournir en armement l’un des belligérants ne va pas non plus dans le sens de l’apaisement. En d’autres termes Biden et l’Europe sont dans le même train, celui qui mène au chaos.

  8. Tout ce que j’espère, c’est que ce fou, car il l’est vraiment lui, ne nous précipitera pas dans une guerre nucléaire, qu’il reste encore quelques ricains plus raisonnables que lui et qu’ils l’arrêteront. cordialement.

  9. Je continue, Irak avec les mensonges des armes chimiques de Saddam Hussein , Syrie ou ils ont encouragé et aidé les terroristes contre Assad, et j’en passe)
    et cette momie a le courage de traiter les autres de boucher. On a raison de dire que l’on voit la paille dans l’œil de son voisin mais pas la poutre dans le notre.

  10. Il serait hautement souhaitable que ce vieux débris de la politique politicienne rejoigne rapidement un établissement spécialisé.

  11. Biden devrait revoir l’histoire des USA qui n’est pratiquement composée que de génocides.
    Ils ont commencé avec les véritables américains que ses ancêtres ont pratiquement exterminé, ils ont été les premiers à utiliser l’arme nucléaire et de plus contre des civils, durant toutes les guerres qu’ils ont combattu il ne se sont jamais privés de bombarder les populations ( 39-45 France, et le massacre de Dresde ville allemande rasée sans intérêt militaire , Vietnam usage intensif du napalm, Irak ,

  12. Et Biden un traitre , un profiteur et un manipulateur avide de pouvoir , et j’oubliais un tricheur de la pire espèce .

  13. Je trouve dans la quasitotalité des commentaires un certain esprit « munichois »Si le Russes décident de nous rendre visite avec leurs chars il est à craindre qu’ils aillent encore plus vite que les boches jadis à moins que les « amerloques » maudits soient encore là pour un coup.Ce n’est pas avec nos cent chars et nos cinquante rafale que nous les arrêterons

    1. Je suis pour, si ça doit nous débarrasser de l’immigration imposée. Je préfère les Russes aux Africains. Chacun ses goûts.

    2. Quelle rigolade, l’armee Russe ne peut meme pas dominer militairement un petit pays voisin. Allons Jacques, soyons serieux.

  14. Il faut écouter Khodorkovski « Poutine est déja en guerre contre l’OTAN.S’il triomphe en Ukraine n’ayez aucune illusion il y aura une suite sur la Pologne ou un pays Balte.La propagande prépare déja l’opinion Russe.Dormez bien les petits le réveil sera douloureux

  15. Le pape combien de divisions demandait Staline;Vander Layen combien de divisions pourrait demander son successeur.Nombreuses entre les membres de l’union européenne pourrait-on répondre.Les européens conscients de leur impuissance ont demandé aux américains de venir les rassurer.Ce qu’a fait » sleepy joe » avec énergie .Qu’ont répondu lesdits européens? ils traitent quasiment Joe de gâteux.

  16. Ca prouve au moins une chose, c’est que Poutine est bien plus réfléchi que ne l’est Biden, car Poutine aurait pu répondre que le président américain était atteint de sénilité précoce et que par conséquent, il ne devrait pas rester au pouvoir. Il pourrait également dénoncer les agissements masqués de la CIA, ou de la milice ACADEMI (équivalent US de Wagner). Ne soyons pas naïfs: les Américains sont pires!

  17. Entendre un tricheur de la dimension d’un Biden, donner des leçons de morale, à quelque chose de surréaliste. Faut-il rappeler à ce monsieur ce qu’ont fait les USA en Irak ? Ce qu’a fait l’Occident en Serbie ? Il est personnellement impliqué dans un scandale de corruption en Ukraine à travers son propre fils, alors, pour l’Amour de Dieu, comme il dit, qu’il se taise au lieu d’attiser une guerre dont il espère retirer les fruits.

  18. Zemmour c’est un gentil à côté de Biden, et la Macronie est En Marche tous derrière les démocrates U.S. (la gauche USA), et qui nous ont fourgué MC Kinsey pour nous gouverner sur des sommes et sujets de notre quotidien et nos impôts…Une Imposture qui fera date dans l’Histoire. France colonisée, et aussi grave que l’Islam politique…

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter