Cela fait maintenant deux ans qu’un mouvement de départs touche Paris : notamment avec la sanitaire, le télétravail s’est généralisé et a permis aux Parisiens de quitter la capitale, rapporte France Info. En conséquence, les écoles parisiennes ont comptabilisé 6.000 élèves en moins, à la rentrée 2021.

 

Une vague de départs inédite

L’année 2020 avait enregistré 3.723 écoliers en moins à la rentrée, précise BFM TV, mais 2021 marque un record de départs, avec un total de 6.000 enfants en moins dans les écoles de la capitale, ce qui représente une baisse de 5 % par rapport à l’année précédente. Depuis dix ans, la ville de perdait, en moyenne, 2.500 élèves par an.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette vague de départs. En premier lieu, la sanitaire, mais également la hausse des loyers qui incite les Parisiens à se diriger « en banlieue, voire un peu plus loin », selon les informations collectées par BFM TV.

 

Les départs touchent tous les arrondissements

Toute la capitale est concernée par cette baisse inédite d’inscriptions, mais BFM TV rapporte que le nord et l’est de la capitale, et notamment les IXe, Xe et XIe arrondissements sont les plus touchés. La directrice d’une école du XXe arrondissement, interrogée par France Info, rapporte : « C’est assez énorme, on n’a jamais eu autant de pertes d’élèves en un an. » En effet, son établissement compte aujourd’hui 115 élèves, contre 140 l’année dernière. Ce mouvement ne manque pas de l’inquiéter pour la suite : « Nous allons travailler sur les effectifs de la rentrée scolaire, et il faudra probablement envisager des fermetures de classes. »

Cela n’empêche pas d’autres arrondissements de se montrer dynamiques, comme le XIIIe et le XVIIe, où des classes ont été ouvertes. Au total, 63 écoles ont été fermées, contre 43 ouvertures.

12 octobre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.