Les députés RN sont-ils des dalits, des intouchables, des parias ? Sont-ils atteints de la peste bubonique ou radioactifs ? Leur vote est-il hautement contaminant, puisqu’il transforme l’or de la victoire en plomb ? Dans ce cas, ne serait-il pas plus prudent de leur réserver à l’Assemblée un couloir de circulation isolé et de recommander aux autres de porter un scaphandre et une combinaison intégrale dans l’Hémicycle ? Un postillon est si vite arrivé…

Sitôt que le vote de la loi tombe, les calculatrices s’agitent, posent des problèmes arithmétiques de CM1 : sachant qu’il y a eu 349 voix pour et 186 voix contre, et que les députés du RN, au nombre de 88, ont tous voté, la loi est-elle passée grâce au groupe de Marine Le Pen ? Pour atteindre la majorité absolue (268), il faut les voix du RN, mais celle-ci n’est pas nécessaire, une majorité relative suffit : de 349 à 186, l’écart est suffisamment important pour se passer des 88 votes RN. C’est ce qu’ont mis en avant Gérald Darmanin, mardi soir, et Élisabeth Borne, ce mercredi matin, pour tenter de prouver que leur loi n’était pas entachée par les sales pattes du RN (leurs 4.200.000 électeurs apprécieront). Sauf que tous deux oublient de dire, naturellement, que si le RN avait voté contre, la loi aurait été retoquée. On peut tourner l’affaire dans tous les sens, c’est bien le bon vouloir du RN qui l’a sauvée.

Pourtant, Gérald Darmanin n’a pas ménagé ses efforts pour tenter de dissuader les députés RN de voter favorablement. Après les avoir menacés, il y a quelques jours, de les rendre responsables du prochain attentat ou acte de délinquance qui serait perpétré par un migrant s’ils s’associaient à la motion de rejet, il n’a pas hésité, dans une brusque volte-face, à déployer, mardi soir, des trésors de conviction pour démontrer, avec force détails, à quel point son projet de loi était immigrationniste - ne votez pas pour mon projet de loi, il ne va pas du tout vous plaire… -, au risque de semer un sérieux trouble chez tous les téléspectateurs qui le regardaient, médusés, tempêter sur leur petit écran.

Une farce bouffonne

Toute cette pantomime ne serait qu’une farce bouffonne si elle n’était pas aussi grave.

Celui qui en parle le mieux est François-Xavier Bellamy. Député européen LR, il est habituellement peu tendre avec le RN. Mais animé d’une grande rigueur intellectuelle, il a fait montre, sur le plateau de BFM TV, d’une sainte colère : « Il n’y a aucune démocratie au monde où on considère qu’on doit lire les résultats sans prendre en compte tous les votes. » « On est quand même une démocratie. Imaginons une seconde qu’on soit ici, là, maintenant, en train de parler en ces termes de la Hongrie »... « Si ça continue, je rentre à Bruxelles et je demande une procédure d’article 7 pour violation de l’État de droit contre la France ! »

Discrimination électorale

De fait, on peine à comprendre : il y aurait donc dans cette assemblée des députés à deux vitesses ? Certains d’entre eux sont en carton, des sortes de pots de fleurs, assignés à vote surveillé, qui n’ont pas le droit d’aller mêler leurs voix comme bon leur semble à celles des autres. Nous parlions d'intouchables, de parias, de dalits... L'Assemblée nationale est-elle une société de castes, comme en Inde ? Personne n’a pensé à prévenir les 4.200.000 Français ayant glissé un bulletin de vote RN aux dernières législatives que dans une discrimination électorale caractérisée, leur voix ne pèserait pas le même poids que celle des autres. Qu'ils ne seraient représentés que par des sous-députés, aux prérogatives limitées.

Au lendemain de ce vote épique, tous les médias bruissent de ce qu’ils appellent une grande crise politique. Mais c’est, plus fondamentalement, une immense crise démocratique.

18986 vues

20 décembre 2023 à 19:50

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

85 commentaires

  1. En plus ils sont nuls en arithmétique, une simple soustraction d’un coté 349-88=261, et une addition de l’autre 186+88=274, ce qui nous donne 261 voix pour, 274 voix contre, le projet est rejeté.
    Vraiment Borne et Darmanin sont d’une mauvaise foi sans « bornes », ils n’hésitent pas à nous prendre pour des imbéciles. Quelle bassesse!
    Il nous faudra nous en souvenir au mois de juin pour les élections européennes et surtout en 2027.

  2. M. Bellamy est un démocrate et un homme intellectuellement honnête. Notre président, sa première ministre et quelques uns de ses ministres seraient bien inspirés de s’en inspirer, ne serait-ce que par respect pour les électeurs.
    Ceci n’est pas un droit mais un devoir surtout pour le chef de l’État, censé représenter le peuple français et non un clan.

  3. F-X Bellamy est celui qui doit faire de la droite des LR et de la Gauche du RN le grand Parti de la France Intelligente et Responsable: la F I R ! pour gouverner en nos régions à l’instar de l’Espagne qui le fait entre son P P et VOX, et cela marche bien !

    1. je partage, la reconquête des esprits est un long travail, Éric Zemmour y a lui aussi contribué et il devrait pouvoir trouver sa place dans cette FIR s’il apprend à « aimer ses ennemis » tout en les combattant fermement (la haine est contagieuse)

  4. Comment effacer ces millions de Français qui ne s’opposent à cette politique ? Ils ne peuvent pas les envoyer aux chambres à gaz !… Le gaz coûte trop cher ! Un jour ils gagneront !

  5. F-X. Bellamy se trompe. La France n’est plus une démocratie, mais est devenue une république bananière.
    Ce ne sont sont que luttes pour les prébendes sous les auspices morbides d’un psychopathe que rien ni personne ne semble pouvoir arrêter.
    Pauvre pays !

    1. Eh oui la soupe est trop bonne, ils ne veulent pas la céder.
      Nous verront comment ils vont s’écharper pour savoir qui va être calife à la place du calife, il y a déjà des « iznogood » qui apparaissent.

  6. Il n’empêche, ce vote du RN peut prêter à discussion. Pour le moins. L’occasion de faire tomber le gouvernement Borne n’a pas été saisie pour une minuscule loi qui je résoudra absolument rien des effets dramatiques de l’invasion migratoire. Je n’ose imaginer que le RN et ses stratèges n’ont eu que la combinazione en tête, pensant fracturer le camp adverse. J’ai beaucoup de mal à comprendre ce vote contre nature.

    1. ce n’est qu’une première étape. Je ne suis pas un partisan dévot du RN mais je partage l’indignation de FX Bellamy et je pense que Marine Le Pen a marqué un point en votant une loi qui certes ne règlera pas grand chose mais marque néanmoins un sérieux point d’inflexion : cette loi acte le principe de la préférence nationale ! Un coin est enfoncé. C’est un bon début même si tout reste à faire (en gardant à l’esprit que les difficultés de l’Italie pourront être les nôtres demain…)

  7. L’actuel bourbier, tant politique que sociétal, que subit la France plaît à Emmanuel Macron. Il y a quelque chose qui ne trompe pas chez cet homme : son regard brille d’une lumineuse cruauté gratuite !
    Macron pourrait faire sien les propos de Lady Macbeth : « Venez, venez, esprits qui excitent les pensées homicides ; changez à l’instant mon sexe, et remplissez-moi jusqu’au bord, du sommet de la tête jusqu’à la plante des pieds, de la plus atroce cruauté. Épaississez mon sang ; fermez tout accès, tout passage aux remords ; et que la nature, par aucun retour de componction, ne vienne ébranler mon cruel projet. »
    Emmanuel Macron ne veut pas gouverner pour gouverner : il veut nuire, rien que pour nuire. Et là, il ne fait plus rire du tout, car il pourrait être encore plus dangereux qu’il ne l’est,

  8. Dans certains pays comme autrefois aux Etat-Unis et en Afrique du sud une partie de la population n’avait pas le droit de vote; cela s’appelait l’apartheid. et les personnes concernées étaient qualifiées de sous-homme. Serait ce le cas pour les adhérents du RN?

    1. Bien sur. Un Français avoue publiquement sa sympathie pour le RN ou Reconquête, les sbires du système le prive de vie sociale et si possible de ressources. Je dois avouer que le jeux est amusant, question de moyens et de caractère. Nous vaincrons.

  9. Ce régime macronien a pris naissance sous de mauvais hospices : l’affaire Fillon. Ces racines avariées ne pouvaient pas produire une saine suite. Le fil rouge que nos médias prennent plaisir à distinguer, le « en même temps ». Une relation des plus hypocrites avec la population. L’art et la manière de tromper son monde en continu, en douceur. Les médias s’en amusent. Mais la macronie pousse le bouchon trop loin. Elle a glissé au chantage, lequel passe comme une lettre à la poste, sans remous. Et cependant tous les réalisateurs, à quelques exceptions , se plient à ce phénomène sous la houlette de Delphine Ernotte. A suivi le mensonge sans complexe, Darmanin avec ses « anglais » notamment. Puis l’inversion des valeurs , la Nupes , des pros en la matière. Le terroriste devenu un résistant qui coupe les seins, qui éventre les bébés. Nous en sommes à la démocratie marécageuse, récipiendaire de tous les détritus vomis. Une France avariée faute d’autorité, d’un guide digne qui est passé du « je n’ai pas couché avec Benalla » aux « manœuvres des garçons de bain ». Tout un programme sous-jacent. La France en très mauvais état, dans toutes ses composantes. Les plus solides, celles qui soutiennent encore les contreforts, la ruralité malgré tout en affaiblissement, rongée qu’elle est par certains termites invasifs. Du beau, du vrai niés par l’élite.

  10. Je pense aussi que tout ce petit monde a été bluffé par l’habilité stratégique du RN . Cela les a énervé , et ils cherchent à faire croire que le groupe de Marine Lepen n’est pour rien dans le résultat final, tout en y étant pour tout, puisque Macron et le conseil d’état veulent déjà s’en prendre à cette loi et contre ceux qui l’ont permis, donc le RN !
    Dans un premier temps, le RN a poussé Darmanin à la faute pour l’obliger à durcir sa loi; puis dans un deuxième temps c’est la gauche qui a fait les frais de la pugnacité du groupe RN et s’est trouvée démentie de son premier vote associé au RN , dont elle voulait croire qu’il était un plebiscite pour plus d’immigration encore . Même si cette loi n’a pas une grande portée parce que très limitée , symboliquement elle démontre une certaine maturité du groupe de la droite nationale . Et c’est un peu logique puisque le durcissement de cette loi était soutenu par une grande majorité de français selon les sondages, n’en déplaise à celui qui a été élu par 59 pour cent des suffrages exprimés mais avec une participation exceptionnellement basse de seulement 27 pour cent d’électeurs ! Une abstention jamais vue ! On ne joue pas les kékés avec un tel taux d’électeurs tout comme les EELV dans toutes les mairies qu’ils ont conquis mais qui imposent leurs extrêmisme à tous leurs administrés !

    1. Tout cela sent l’insurrection, seul chance de Macron, ou son clone de garder le pouvoir…ou de se faire pendre.

  11. Nous sommes sur la voie de l’instauration d’un double collège avec deux Assemblées…; nous avons connu cela ailleurs dans l’ex Empira français!
    Cela a mal tourné.!

  12. Une tempéte dans un verre d’eau pour tromper les français une fois de plus.
    Quelle mascarade pour ces quelques mesurettes qui n’auront aucun effet sur la submersion démographique que nous subissons.
    Cette loi est une arnaque qui sacralise l’immigration massive voulue par l’EUROPE et Macron.
    Ils déroulent le tapis rouge à l’invasion de l’Islam.
    Les français ne veulent plus de cette immigation massive et la seule solution est le référendum en changeant la constitution. Le seul qui voit clairement que cette loi est de la poudre aux yeux pour calmer les Français est Eric Zémour. Le RN rejoint les LR dans leur médiocrité à gérer le défi migratoire. Le RN trahit JM Lepen et la France.ALerte

    1. C’est un peu ce que je pensais, mais Marine le Pen montre habileté et ruse. J’ai donc décidé de faire confiance. En tout état de cause, « on » a pas le choix.

  13. Macron et son premier ministre vont faire le nécessaire auprès du conseil constitutionnel pour faire capoter ce qu’ont décidé les parlementaires qui aux yeux du foutriquet sont négligeables surtout ceux du RN . La France était une démocratie vive la dictature , les juges ont pris le pouvoir .

    1. Il va le payer cher, très cher. Un jour viendra où les lois françaises seront supérieures au Conseil d’Etat au Conseil Constitutionnel (qui ne sont que des conseils) et surtout supérieures à toutes ces juridictions européennes criminelles puisqu’elles ont comme objectif principal de tuer l’essence des peuples ayant constitué des nations.

  14. Ahurissant d’entendre l’aéropage de valets BFM louer la censure macronienne du vote (français en fait 2é fois !!) Plus jupiter que jamais celui qui nous guverne entend réduire la parle de ces Français qu’il déteste, rêvant encore d’une France, noyée par l’immigration (celle qui vit de notre charité) asservie; à l’Europe dont il est le misérable champion; quelque soit le domaine il a exercé une action dommageable pour notre Pays, détruit notre industrie et trahit notre Histoire et notre Culture. Lâche, sans colonne vertébrale et uniquement opportuniste il n’est pas digne de gouverner.

Les commentaires sont fermés.