Décidément, le ciel de 2021 est propice au chasseur ! L’Égypte, premier client export de l’avion français, vient de passer une super commande de 30 appareils ! Le Caire est déjà un très gros client de l’industrie d’armement de notre pays, en particulier avec des acquisitions de bâtiments de guerre pour sa marine. Après les unités déjà livrées, la force aérienne disposera donc de 54 appareils modernes et polyvalents.

« Ce contrat illustre le caractère stratégique du partenariat que la entretient avec l’Égypte, alors que nos deux pays sont engagés résolument dans la lutte contre le et œuvrent à la stabilité dans leur régional », déclare-t-on au ministère des français. C’est un peu le discours déjà entendu avec le projet de vente en Indonésie…

Cette vente implique également le missilier MBDA et l’équipementier Safran. C’est une excellente nouvelle pour nos entreprises de haute technologie et un vrai motif de satisfaction et de fierté pour l’avionneur Dassault !

Le Rafale connaît enfin un succès mérité, après son long vol dans le brouillard hostile répandu par les USA sous couvert de prime à l’

À ce jour, 144 ont été vendus à l’export comprenant cette seconde tranche égyptienne. L’intérêt de plusieurs autres États pourrait faire plus que doubler ce chiffre au cours de cette année 2021 particulièrement faste. En effet, outre l’Indonésie, la Suisse, les Émirats arabes unis, la Finlande, la et l’, avec de substantielles nouvelles tranches, pourraient copieusement alimenter le carnet de commandes et, subséquemment, l’emploi dans les entreprises et sous-traitants concernés.

Le Rafale est un avion qui peut emporter plus que son poids ! Il est en train de le démontrer. Tardivement mais puissamment !

7 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.