Matchs de foot annulés : les joueuses ne voulaient pas retirer leur voile

ballon de foot

C'est arrivé : un événement sportif a été annulé en France car les athlètes refusaient de retirer leur voile, nous annonce L'Équipe, ce vendredi 23 juin. Le week-end dernier, en cette période propice aux festivités et riche en finales de football des coupes inter-district départemental, les matchs opposant Saint-Maur à Cachan et Mormant à Roissy-en-Brie n'ont pas eu lieu. Les arbitres ont refusé d'autoriser certaines joueuses à conserver leur hijab, en application de l'article 1 du règlement de la Fédération française de football (FFF) : « Sont interdits à l'occasion de compétitions [...] organisées sur le territoire de la Fédération [...] tout port de signe ou tenue manifestant une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale, commande cet article, tout acte de prosélytisme ou propagande. »

Dans certaines zones, telle la Seine-Saint-Denis, on tolère le port de ce vêtement bien qu'il soit proscrit par la fédération (la FIFA l'autorise dans les compétitions qu'elle organise, arguent-ils). Aucune sanction ne vient freiner cette tendance. Le fait et la société dépassent la loi.

En l'espèce, le refus des joueuses a moins à voir avec une demande d'autorisation qu'avec une démarche qui vise à s'imposer face aux autorités, une désobéissance officielle envers la règle commune : « Vous nous interdisez le voile ? Nous ne jouerons pas. »

Qu'en conclure ? Que le Grand Remplacement a déjà eu lieu ? Force est de constater qu'il s'immisce dans les pratiques officielles sportives même si certains contestent qu'il ait lieu dans la population. Car il s'agit bien de cela ! Une finale de coupe, fût-elle de niveau départemental, est bien une compétition officielle, organisée par la fédération à qui l'État délègue le rôle d'organisateur. Loin de toute démarche privée individuelle ou collective - « Je voudrais garder mon burkini pour me baigner, m'sieur l'agent. » Dans le cas d'espèce, c'est un club municipal qui refuse la règle définie par une autorité mandatée par la République.

On savait les exigences de certains joueurs quant aux menus de Clairfontaine (lieu d'entraînement de l'équipe de France) et d'ailleurs. On savait que certains joueurs souhaitent stopper les matchs au moment de la rupture du jeûne pendant le ramadan. Mais un pas nouveau est franchi par le refus de ces joueuses. Ce pas, c'est celui de la sécession vis-à-vis de la République. Il est vrai qu'en 2022, Élisabeth Moreno, lorsqu'elle était ministre délégué à l'Égalité femmes-hommes, s'était dite favorable au port du voile par les joueuses de foot... Espérons une sanction de la part de la FFF. L'exclusion de toute compétition officielle, par exemple, puisque les demandeurs s'excluent eux-mêmes. Sinon, ce qui vient de se passer risque de faire tache d'huile.

Bertrand du Boullay
Bertrand du Boullay
Ingénieur à la retraite

Vos commentaires

32 commentaires

  1. Dans moins de trois mandats présidentiels , la France sera une république islamique et qu’en sera t’il alors des fameuses valeurs de la république tant vantées par ceux qui gouvernent .

  2. Elles peuvent jouer en abaya, puisqu’il parait que les autorités islamiques relayées par le Pouvoir Macroniste en place dans la France Woke d’aujourd’hui, ont dit que ce n’était pas un habit religieux; qu’elles pouvaient le porter à l’école ! ! ! Il suffit de leur coller un numéro dans le dos pour jouer au ballon, mais si c’est permis par l’Islam ! ! !

  3. Bravo aux arbitres ! Il faut être intransigeant , pas question de porter un voile pour disputer un match de foot. Les reculades ça suffit. La France n’est pas un pays musulman , du moins pas encore !

  4. Merci à tous ceux qui nous prêtent de l’argent et augmentent notre dette pour mieux nous soumettre et nous mener par le bout du nez. Continuons à jouer à la carpette (sans voile)!…

  5. tous les moyens sont bons pour s’infiltrer dans notre mode de vie. même le foot, et même des femmes !!!! eh ben, on n’a qu’à ne pas embaucher des personnes de cette religion, comme ça on ne sera pas embêtés. il en est de même des commerces et entreprises. on sait pertinemment que ces gens font le forcing, et sur certains naifs, ça marche.

  6. Connaissez-vous la petite ville américaine d’Hamtramck dans le Michigan ? Une petite cité présentée par la bien-pensance woke américaine comme la ville de l’inclusion et de la diversité. De nombreux documentaires nous exposent ses échoppes bigarrées et sa population mélangée preuve du merveilleux vivre-ensemble . Or, patatras, le conseil municipal et le nouveau maire sont maintenant musulmans. Première mesure de l’édile : interdire les drapeaux et couleurs LGBT dans l’espace public. Stupeur et tremblements chez les démocrates wokes.

  7. Ces joueuses en hijab accepteraient-elles un arbitre mâle portant pour tout vêtement que son étui pénien qu’il prétend être son vêtement traditionnel ?

  8. L’Arabie Saoudite recrute à tour de bras les joueurs qui se sentent bien avec les rigueurs de l’islam dans ce pays.
    Pourquoi ne recrute t’il pas des joueuses également ? Ah oui j’oubliais c’est un pays islamique radical ! Les femmes viennent juste d’avoir le droit de conduire ! Un pays qui s’ouvre au monde comme le disent si bien les journaleux. Au monde peut-être pour mieux y imposer leur religion, mais sûrement pas aux femmes ! Alors pourquoi encore baisser le froc devant cette attaque généralisée de l’islam ? Mais j’allais oublier une chose ce sont un des « grands préteurs » de la dette française, mais avec conditions !

    • Et tous les directeurs d’établissements scolaires devraient avoir les mêmes droits (suite à une loi). On invente bien des lois pour tout et pour rien!…

  9. Dans le domaine des Echecs, quand un joueur refuse de jouer, il est déclaré perdant par forfait.

  10. Le Foot voilée est ce recommandé par l’Islam ?? On marche sur la tête !! Le vieil adage est parfaitement adapté « Chacun chez soi et le troupeau sera bien gardé » !!

  11. Bravo les arbitres, si elles ne veulent pas respecter la loi, elles dégagent et vont jouer à la baballe dans les états musulmans, ici on est en France on se plie à la loi !!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois