, conseiller municipal de Versailles, est depuis dix ans un lanceur d'alerte écologiste. Il est l'auteur de Éoliennes : la face noire de la transition écologique (Rocher, 2019). Son dernier ouvrage : Nucléaire, les vérités cachées (2021).
En pleine crise énergétique, il s'entretient avec Gabrielle Cluzel pour dévoiler les dessous du fiasco énergétique français et du projet de loi du gouvernement sur les énergies renouvelables (loi ENR). Ce projet de loi prévoit de faciliter l'implantation massive d' en mer et sur terre. dénonce une « loi scélérate et totalitaire » qui va faire sauter tous les verrous écologiques et juridiques. Il analyse les votes au Parlement qui ont déjà eu lieu et, pour lui, il y a encore un espoir car il n'y a pas d'unanimité : « Les choses ne sont pas faites. » Surtout, il entre dans le détail des aspects anti-écologiques des et des responsabilités de la crise de l'électricité en France : les « saboteurs » de notre système énergétique, selon lui.

12591 vues

14 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

48 commentaires

  1. Pour répondre à Patrick Sinclair. C’est environ 1000M3 de béton au pied de chaque éolienne . Soit un cube de 10m d’arête Cela correspond à 2500 tonnes de béton environ……

  2. Pas la peine d’être grand clerc pour établir le bilan des écolos depuis qu’ils imposent ( eh oui!!! ) leur religion débile et souvent contradictoire: C’EST LA CATASTROPHE! Ya-t-il encore un peu de bon sens dans notre monde d’aliénés? Il semblerait que non, hélas!

  3. Les français ne sont pas assez repliés sur eux mêmes , ils ont trop été influencés par les idéologies universelles qui sévissent jusqu’à aujourd’hui !
    Il faut déjà considérer ce qui nous entoure directement avant de juger des bienfaits futurs de ces réalisations grotesques qui ont été choisies pour des raisons écologiques qui nous échappent .
    On vit là, et maintenant, pas demain , même si il faut savoir prévoir quand on gouverne ,ce qui n’a pas été le cas quand il a fallut arbitrer entre le nucléaire et les énergies intermittentes !
    Hors tout les gens vivant à proximité de ces géants de ferrailles s’accordent à dire que cela abime non seulement le cadre paysagé et créent des problèmes d’adaptation pour les populations qui les côtoient ainsi que de nouvelles pathologies .
    Il faut se rendre compte du traumatisme que ces tours de deux cent mètres de haut peuvent engendrer chez des personnes qui ont eu le même horizon depuis leur naissance et qui était aussi celui de leurs parents, parfois sur plusieurs générations .
    Tout cela défendu par des gugus qui vivent pour la plupart en centre ville , et bénéficiant souvent de revenus qui dépassent largement la moyenne nationale , et qui ne gouttent guère le résultat visuel de leurs idéologies sur les paysages français qui avaient été façonnés par des générations de paysans et préfèrent prendre des gros porteurs aériens pour aller voir si l’herbe est plus verte un peu partout sur la planète .
    En tout cas je remercie monsieur Bouglé d’avoir fait preuve de pédagogie pour nous expliquer tout les dessous de cette affaire qui fait que non seulement on abime notre patrimoine visuel et on génère une pollution à venir lorsqu’il faudra recycler ces géants de ferraille et tout cela pour rien ou plutôt si ,pour nous faire payer plus cher la facture énergétique !
    Alors, là , je dis : bravo !

  4. Je connais une personne qui dirige un parc éolien. Il est également conseillé municipal EELV dans une petite commune.
    Ça n’a jamais été une flèche, je dirais même que sa maigre compréhension des choses est souvent un sujet de moquerie, parfois devant lui, sans qu’il ne s’en rende compte.
    Et bien pour quelqu’un de si faiblement doté, il gagne extrêmement bien sa vie.
    Car il n’y a eu aucun recrutement sérieux pour le catapulter à ce poste, qui en effet de demande presque aucune autre aptitude que de demander des devis.
    Il est arrivé là par copinage, ce qui lui a également permis de mettre son fils a une place bien confortable de la fonction publique territoriale.
    Le principe de Peter dirige la France mesdames et messieurs il est donc inutile de relever les erreurs stratégiques, les gabgies, les prignages de girafes…
    Tout cela est volontaire.

  5. Il est sidérant qu’on fasse encore confiance à ces ahuris que sont les verts: leurs « remèdes » sont pires que les maux qu’ils dénoncent!
    C’est à cause de leurs « conseils » que la forêt des Landes a brulé comme elle n’aurait jamais dû brûler si on ne les avait pas suivis!
    C’est à cause de leurs diktats qu’on a détruit tout ce qui faisait notre fierté et notre force énergétique: le nucléaire!
    Ils veulent couvrir les campagnes et les montagnes d’éoliennes après qu’ils ont exigé qu’a Grands, très grands frais, on enterre les fils électriques des Pyrénées sous prétexte que cela défigurait le paysage!

  6. Éoliennes : Dans les années 1980 déjà , nous n’étions pas les premiers à qui il n’a fallu qu’une saison pour « réaliser » l’absurdité de notre investissement ! Alors que chacun d’entre nous avions installé une Éolienne sur chacun de nos Voiliers , pensant qu’elles participeraient à assurer notre « Autonomie » énergétique , Frigo – Pilote – Éclairage – Instruments de Navigation – Désalinisateur – etc ….. , ces « Monstres » ont fini l’année suivante dans les Décharges les plus proches , pour les plus écologistes d’entre nous , ou au fond des Mers et Océans pour les autres plus impétueux !!! Improductivité par brises faibles – Inutilisables par vents forts – Encombrement et Nuisances maximum – Inutilisables la nuit au mouillage ( Bruit et Vibrations dans tout le bateau ) Bref , un objet laid , voire dangereux , encombrant , improductif et polluant . Je me répète : Un des pires « Gadgets » que la Société de Consommation nous a facilement vendu pour efficace , notre besoin d’autonomie étant tellement important pour augmenter le « Sens » de notre Loisir principal et de nos Vacances …. En conclusion , une énorme déception ! Si seulement nos malheureuses expériences pouvaient servir à éviter ce désastre « éconologique » émulé par les écologistes eux mêmes !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter