Lors du vote de la , l’amendement 524 demandant la prise en compte de « la détresse psychosociale » dans l’examen des demandes d’interruption médicale de grossesse (IMG) a été adopté en deuxième lecture.

De nombreuses personnalités et associations se sont élevées pour dénoncer ce motif de détresse psychosociale comme un « critère invérifiable », une « excuse » pour avorter jusqu’au terme de la grossesse.

Boulevard Voltaire a recueilli des réactions de Français.

7 août 2020

À lire aussi

« Ils ont été lynchés » : deux policiers blessés lors d’une interpellation au sein d’un camp de gens du voyage, près d’Agen

Deux individus, l’un majeur et l’autre mineur, et bien connus de la Justice, ont été inter…