Lors du vote de la , l’amendement 524 demandant la prise en compte de « la détresse psychosociale » dans l’examen des demandes d’interruption médicale de grossesse (IMG) a été adopté en deuxième lecture.

De nombreuses personnalités et associations se sont élevées pour dénoncer ce motif de détresse psychosociale comme un « critère invérifiable », une « excuse » pour avorter jusqu’au terme de la grossesse.

Boulevard Voltaire a recueilli des réactions de Français.

7 août 2020

À lire aussi

Calendrier de l’Avent (case 2) : Pour une table pleine de couleurs !

Il paraît que 2021 sera l’année de la gastronomie : c’est Jean Castex qui l…