Ça balance, ça balance… Entre arroseur arrosé et « c’est çui qui l’dit qui y est », la vie politique française tourne désormais comme une toupie folle autour de la NUPES, et plus précisément de LFI. Particulièrement des dames – précisons, dans le contexte de fou que nous vivons, qu’elles se revendiquent comme telles.

Deux sont particulièrement actives dans la prise de parole : Mesdames Sandrine Rousseau d'EELV et Clémentine Autain de LFI.

La première s’étant lancée dans une chasse à l’homme sans pitié, plus récemment contre l'Insoumis Adrien Quatennens puis l'écolo Julien Bayou ; le parti de Mélenchon a multiplié les conférences de presse pour prouver à quel point leurs brigades de répression du vice et de la promotion de la vertu sont efficaces.

Et voilà, horreur et putréfaction, que pendant la diffusion des images de la prise de parole de Mathilde Panot, lors de la conférence de presse concernant l'affaire Adrien Quatennens, le 21 septembre dernier, la cheffe du service politique de France 24, Roselyne Febvre, s’est laissée aller à un moment de sincérité.

Croyant son micro coupé, elle lâche « Je ne peux pas les blairer ». L’affaire en serait restée là si son confrère Bertrand Chameroy ne l’avait aimablement balancée dans sa chronique sur « C à vous » (France5). Clémentine Autain a aussitôt réagi sur Twitter : « La cheffe du service politique de France 24 ne peut pas nous "blairer". Un bug de micro et tout s'éclaire... » On ne voit pas bien ce qui s’éclaire, à moins que la NUPES et LFI, gens dont la tolérance n’échappe à personne, ne s’estiment discriminés par les médias.

Interrogée par Libération, Roselyne Febvre se justifie : « C à vous a mal raconté l’histoire, dit-elle, Pierre Jacquemain (journaliste en plateau avec elle au moment des faits) était outré que les femmes soient les seules qui se jettent à l’eau pour répondre aux questions. Et moi, j’étais choquée par cette histoire de claque et la réaction de Mélenchon. Je dis à Pierre, oui, que je ne peux pas les blairer après cette histoire de baffe à sa femme, mais c’était un propos qui était censé rester hors antenne. »

Comme étaient sans doute censées rester hors antenne les confidences faites à Sandrine Rousseau sur les déboires conjugaux de ses compagnons de route.

Les internautes, eux, ne sont pas choqués. Comme l’écrit l’un d’eux au Figaro : « Je ne vois pas ce qu’il y a de répréhensible à trouver les adeptes de la secte LFI "imblairables". Il ne se passe pas de jour sans que ces agitateurs professionnels et factieux patentés ne défrayent chroniquement… la chronique. Les extrêmes sont par nature turbulents, mais ceux-là ne cessent d’enrayer, de leur propre aveux, le fonctionnement des institutions démocratiques par le chahut et les obstructions permanents, transformant la Chambre des députés en cour de récréation inepte. Sans parler du comportement individuel délictueux de certains d’entre eux. »

Quant à l’indignation de Clémentine Autain, elle est plus que risible. La dame, en effet, est nettement plus directe dans ses commentaires, volontairement publics ceux-là. C’est ainsi qu’elle a réagi, mardi, à la nomination du préfet Lallement comme secrétaire général de la mer, en tweetant : « Quand cessera-t-on de prendre la mer pour une poubelle ? » Autrement dit, le préfet est une ordure… C’est fin, c’est élégant, c’est d’une haute portée philosophique et politique. Bref, c’est du LFI pur jus.

12377 vues

28 septembre 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

17 commentaires

  1. Cette appréciation de Clémentine Autain est à l’évidence malveillante, quoique, souvenons nous que c’est un préfet, Eugène Poubelle qui est à l’origine de l’installation des poubelles municipales à Paris comme le rappelle Wikipédia.
    « Eugène René Poubelle, né à Caen en Normandie le 15 avril 1831 et mort à Paris le 15 juillet 1907, est un juriste, administrateur et diplomate français. Il a donné son nom aux récipients contenant les déchets ménagers (les poubelles ) à travers les décisions qu’il a prises à partir de 1883 en tant que préfet de la Seine , afin d’améliorer l’hygiène de la ville de Paris « .
    Et si la justice considère que Clémentine mérite une sanction pour ses propos outranciers, elle aura peut être des camarades qui lui porteront des oranges. Dans une autre civilisation elle serait lapidée. Aïe !!!

  2. Sur les réseaux sociaux les appels à la « haine » ou des propos malveillants sont punissables, alors dans quel registre cataloguer ce propos de C. Autain ? De telles commentaires vis à vis d’un ancien responsable policier risquent d’alimenter encore plus les dérives dans les quartiers sensibles . Je suis fortement étonné que pour ce propos honteux et haineux une plainte ne soit déposée à son encontre !!!

  3. Peut on les blâmer, ces agitateurs médiatiques, à comparer au gaz carbonique de l’atmosphère, ils ont pratiquement tout perdu sauf l’idée géniale de se rassembler pour exister. Leur chef spirituel devait être nommé premier ministre, quelle désillusion, cerise sur ce qui n’est pas vraiment un gâteau, la droite menée par le Rassemblement Nationale a relégué l’extrême gauche au troisième rang. Seule et unique solution pour exister, l’agitation dans tout les domaines, voir les plus insensés mais surtout les plus représentatif de la Nation.

  4. Et les médias font leur choux gras de cette foire d’empoigne pendant que l’avenir de la France s’écrit dans notre dos et sur notre dos par la macronie…

  5. LFI et EELV semblent soigner le paraître, l’excentricité au détriment de l’exploitation de l’intelligence dans l’expression et l’action. Un niveau conforme à ce que produit l’Education Nationale contemporaine. Des sous-doués qui s’inscrivent dans la lignée de la macronie. Avoir été les meilleurs dans l’exploitation de l’énergie notamment nucléaire , en être au point de mendier de l’énergie dans le monde entier. Une énergie que la France paye au prix fort. Nous bouclons dans la médiocrité.

  6. On a le droit de ne pas pouvoir blairer certaines personnes et de le le dire non? Ça n’est pas ( encore ) un délit. Et Mme Autain et ses collègues ne se gênent pas pour Twitter des horreurs sur tous ceux d’essstrème droite. Donc bien fait pour elle. D’autant que tout le monde s’en fiche.

  7. Pour une fois je suis d’accord avec Clémentine Hautain concernant la nomination de lallement. Repêcher les incapables et les nommer à des postes ou ils seront hautement nuisibles est la spécialité du gouvernement Macron. Arrêtons de prendre la mer pour une poubelle !

  8. Clémentine Autain n’a toujours pas résolu ses conflits d’enfance avec sa mère, comme quoi les perturbations de l’enfance ont de graves répercussions sur certains adultes, Freud se porte bien.

  9. Le grand guignol de la NUPES n’a aucun intérêt. Pendant ce temps-là la macronie avance dans son projet de fédéralisme européen en toute tranquillité. Le pays court vers une récession dont personne n’arrive à déterminer la portée réelle de la catastrophe. La Russie va faire péter l’est de l’Europe. Tout va bien Madame la Marquise.

    1. Votre conclusion est « presque » parfaite … à un « détail près »: c’est biden et les mondialistes qui veulent la destruction de l’Europe !
      Poutine est prêt à vendre tous ses produits à qui lui achète … Les USA commencent à fracasser la « stabilité » de la région socio-économique » avant d’envahie cette zone avec ses « produits » ..;
      Allez voir les « conflits d’intérêts » des proches de certains politicards qui trempent dans ces paniers de crabes et vous comprendrez peut-être ce qui se trame dans les couloirs de ces mondialistes et au niveau européistes … A commencer par vonderlayen, macron et biden ! … Allez vous « pencher » sur les « marchés » des éoliennes du côté de pécresse si vous avez encore un peu de courage pour « savoir à quel point le marché de l’éolien » est plus efficace financièrement qu’écologiquement.
      Il va être grand temps de réagir pour retrouver au plus vite la souveraineté nationale … Analysez les tsunamis découlant des décisions au sujet de la Santé, l’Energie, la Justice, la Sécurité, l’Education, l’Emploi et absolument TOUT LE RESTE … Stop ou encore ?

      1. Stop ou encore ? Encore ! Profiter de l’épidémie, d’une guerre pour camoufler toutes leurs turpitudes !

      2. Pour pour occuper le peuple, faire des spectacles politico/marionnettiste est très rentable. Pendant ce temps dans les coulisses les affaires véreuses continuent et se développent quelque soit l’oriflamme politique. Et le bon peuple s’amuse, Pinocchio, Polichinelle, Miss Piggy et toute la famille ont de beaux jours devant eux.

  10. Les Nupes se balancent entre eux, les « journalistes » font de même.
    Si j’osais, je dirais que ça nous rappelle les « zeures les plus sombres » de notre histoire.
    Mais comme ça vient de la gauche, c’est forcément bien !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter