Le préfet de police interdit in extremis les rassemblements pour la journée du Chahid

Guerre d'Algérie

Il faut être sacrément culotté pour inviter « les Algériens résidant en France » à se rassembler, ce dimanche 18 février, sur la place de la Nation à Paris pour commémorer la journée du Chahid et « rendre hommage à ceux qui ont sacrifié leur vie pour la liberté et les droits fondamentaux du pays ». Une manifestation à l'appel d'un « collectif dédié à la mémoire du Chahid », relayée sur sa plate-forme Instagram par la journaliste Hana Ghezzar, qui veut « faire de cette journée un moment qui dépasse les frontières et les générations ».

Passe encore que des Algériens, qui n'ont jamais eu d'autre version de l'Histoire, célèbrent les membres du FLN qui sont morts pour l'indépendance de leur pays dans les locaux de leur ambassade ou de leur consulat. Mais que le pouvoir permette une telle manifestation sur le sol français, qui plus est place de la Nation, voilà qui tient non seulement de l'indécence mais témoigne un penchant pour la repentance, une absence totale de dignité et le plaisir morbide de l'humiliation.

Plusieurs membres du RN et de Reconquête ont symboliquement sauvé l'honneur en rendant publique leur indignation. Ainsi, dans un message adressé à Laurent Nuñez, Laure Lavalette, députée du Var, demande ironiquement au préfet de police de Paris d'avoir « l'extrême amabilité d’interdire ce "rassemblement" et d’indiquer à ses gens le chemin du Maqam Echahid [le mémorial du Martyr] à Alger », ajoutant que « quelques Français considèrent en effet que leur pays n’est pas encore totalement une serpillière ».

Ils auront finalement été entendus. Le préfet de police, craignant des « troubles graves » à l’ordre public, a in extremis interdit « l'ensemble des manifestations prévues demain dimanche 18 février en commémoration du Chahid d'une part et en lien avec le Hirak d'autre part ». La participation du Hirak, mouvement de contestation populaire pour s'opposer, en 2019, à l'élection d'Abdelaziz Bouteflika, n'est sans doute pas étrangère à sa décision. On peut regretter que Laurent Nuñez, ce fils de pieds-noirs, n'ait pas réagi plus tôt devant ce nouvel affront de l'Algérie envers la France. Il semble plus prompt à interdire des rassemblements d’organisations classées à l’extrême droite.

Faut-il rappeler que ces « martyrs de la guerre d’indépendance » ont commis des attentats qu'on qualifiait, à juste titre, de « terroristes » et qui s'apparentaient, dans leurs modalités, au terrorisme islamique d'aujourd'hui ? Si la guerre d'Algérie, comme toute guerre, n'a pas toujours été propre, le FLN s'est particulièrement illustré dans l'horreur. Peu de gens s'en souviennent, sinon les familles des rapatriés et les quelques témoins, de plus en plus rares, de cette tragédie.

Quand les dirigeants d'un pays oublient l'Histoire ou la falsifient, quand ils ne condamnent pas, dès leur annonce, des manifestations hostiles à la France sur le sol français ou ne les interdisent qu'au dernier moment, par calcul politique, ils sont pires encore que des « serpillières » : ils font preuve de repentance, de lâcheté et de soumission. La pensée unique a tellement modelé leur esprit qu'ils sont incapables de s'en distraire. Preuve, s'il en était besoin, outre la mauvaise foi, du degré de décérébration qui frappe les élites autoproclamées.

Philippe Kerlouan
Philippe Kerlouan
Chroniqueur à BV, écrivain, professeur en retraite

Vos commentaires

66 commentaires

  1. « Une manifestation à l’appel d’un « collectif dédié à la mémoire du Chahid » : pourquoi M. Darmanin ne dissout-il pas purement et simplement ce « collectif », comme il a essayé de le faire avec les amis de la Terre ?

  2. La France est tombée bien bas. Elle commémore le 19 mars, fin de la guerre, comme un trophée, oubliant que c’est après cette date que l’on a déploré le plus grand nombre de morts… En revanche, pas un mot, pas une fleur officiels le 26 mars… Une honte.

  3. Il ne faut tout de même pas oublier que la politique d’abandon de l’Algérie au mouvement terroriste et islamiste FLN est nécessairement reçue,y compris dans l’opinion publique française la plus large,comme une façon de légitimer les actions du FLN en tant qu’actes de résistance , souvent mis d’ailleurs sur un plan comparable à ceux de la Résistance française contre les Allemands …On peut difficilement avoir voté oui à de Gaulle pour sceller la capitulation de la France et refuser aux vainqueurs le droit de commémorer leur victoire ! Un peu de cohérence tout de même ! Les Français sont les premiers responsables du traitement que l’Algérie applique aujourd’hui à la France.

  4. Nos dirigeants, particulièrement celui en poste actuellement, ont fait de mon pays un paillasson sur lequel les algériens s’essuient les pieds. Il est temps de faire savoir que la fête est terminée.

  5. Comme l’a justement déclaré la député dont les propos ont été cités : « la France n’est pas encore une serpillière » !!!! (heureusement)

  6. L’islam n’est qu’une idéologie de conquête travestie en religion. IL ne reprennent même pas la Bible, le seul endroit où trouver la parole de Dieu, pour ceux qui croient. Dès lors qu’ils sont suffisamment nombreux, ils appliquent les préceptes du coran.

    sourate 9.29
    «Combattez ceux qui ne croient point en Allah ni au Dernier Jour, qui ne déclarent pas illicite ce qu’Allah et son Apôtre ont déclaré illicite, qui ne pratiquent pas la religion de Vérité, parmi ceux ayant reçu l’Écriture! Combattez-les jusqu’à ce qu’ils payent la jizya, directement et alors qu’ils sont humiliés.»

    Tout musulman est un petit soldat de son prophète. Sortons-nous de la tête qu’il n’y a que quelques radicaux, au sein d’une assemblée de gens très fréquentables.

  7. Je suis pied noir, sur quatre générations,et fier de l’être.Les fellaghas étaient des terroristes tuant , violant des civils, n’oublions pas ces enfants engorgés, violés, mutilés… des « ouradour sur glane »il y en a eu en Algerie( Ain Abid- El hallia-Setif) souvenons nous d’eux

  8. RAPPEL :Victimes civiles du FLN:Européens de 1954 au 19 mars 1962: 2.788 tués. 375 disparus. 7541 blessés.Musulmans pro-France: 16 378 tués. 13 296 disparus.
    Après le 19 mars 62 ( officiellement célébré dans notre république!)et avant le premier juillet 1962 :3018 enlèvements d’européens,dont 1 282 retrouvés (déclaration de Broglie du 24 nov. 1964, confirmée par lettre Santini du 9 novembre 1994). HARKIS:L’historien Xavier Yacono, en se fondant sur les données démographiques, évalue entre 256 000 et 290 000 le nombre total des Algériens morts assassinés après le 19 mars 1962.
    Aprés le 1 Juillet 1962 :Les massacres de civils d’Oran et les disparus civils et militaires
    Tout celà n’a pas empêché :1)les accords avec l’Algérie de 1968…2)le regroupement familial…3) que M.Darmanin aille déposer des fleurs sur le monument du FLN à Alger
    Les soldats de la Métropole n’ont jamais eu droit aux honneurs des Poilus ou des Résistants alors que des places portent les noms des Aubin et consort,de membres du FLN
    Un peuple qui ne se respecte pas ne peut espérer le respect des autres.

  9. Ouf ! il s’en est fallu de peu…. heureusement qu’il existe des gens à la tête bien faite. En France, ces peuples exotiques s’y sentent tellement chez eux qu’ils ne se rendent même pas compte de l’ignominie de leurs actes. En fait, ils cherchent sans cesse sous leurs pieds l’occasions de provoquer des conflits dans notre propre pays. Ou c’est la conséquence de l’imbécilité ou c’est la méconnaissance de l’HISTOIRE, à mon avis, ce sont les deux ! Si le prix NOBEL de la GUERRE existait, il leur aurait été décerné il y a longtemps.

    • Pas seulement, les islamo compatibles, les plébiscite amplement et ouvertement ! Il est flagrant maintenant, qu’il y a bien 2 France !!!

      • Vous avez raison, et bien intégrons ces gens là également dans le même sac pour que leur soient décerné le PRIX NOBEL de la GUERRE.

  10. La suppression de ces rassemblements est une bonne décision.
    C’est le « in extremis » qui est scandaleux.

  11. Voilà à quoi sont bons ces algeriens de faire sans cesse des provocations sur provocations envers la France tandis que d’un autre côté trois guerres avec l’Allemagne 1870 14 18 39 45 et on n’en parle pratiquement plus tandis qu’avec les algériens cela fait plus de 60 ans qu’ils nous bassinent avec cette guerre qui était plutôt une guérilla avec des, plastiquages des embuscades des assassinats

    • Hélas, oui , on n’en parle pratiquement plus, sauf dans certaines familles, de souche enracinées comme la mienne, où il n’y a quasiment pas une demi-semaine où je ne me remémore et comptabilise, prie, remercie ces 7 ancêtres tombés sous les balles ou la baionnette allemande, ou martyrisés en camps de concentration; le chagrin la peur et la colère des 7 mères, fiancées et épouses dévastées..

  12. La phrase qui manque sur mon précédent commentaire est: » les membres du FLN, qui sont morts dans les locaux de leurs ambassades ou de leurs consulats », j’ai du louper quelque chose quelque part.

  13. Tout d’abord, l y a quelque chose qui m’échappe dans la compréhension de la phrase disant: , je dois avoir l’esprit obtus ? Quand au fond du sujet, que les algériens qui ne connaissent l’histoire de ce pays (je n’ai pas dit de leur pays) que par la propagande diffusé en boucle par le FLN, qui ressemble plus à une mafia qu’à un parti démocratique, croient ce que leur disent les autorités ça peut se comprendre. Par contre que nous soyons assez lâches pour accepter cela sans réagir, me scandalise.

    • Oui vous avez raison de dire ,ce pays ,parce que des gens tous obligés de s’expatrier chez l’ex colon honni , de façon à échapper à l’avenir de misère réservée par un pays aux mains de cette oligarchie au pouvoir depuis 60 ans , ce n’est pas leur pays ,mais celui de leurs dirigeants FLN ,qui eux profitent bien de ce que l’ex colon avait permis d’exploiter ,que ce soit le gaz et le pétrole et les plaines agricoles créées sur des marais assechés . Ce n’est pas leurs pays ,mais ce pays qui est toujours celui des pieds noirs avant d’en être celui de ceux qui s’en revendiquent ,sans y être né. Que cela leurs plaise ou non . Monsieur Nunez devrait s’en rappeler.

  14. Voici ce que rapporte la repentance unilatérale c’est le cheval de Troie qui rentre dans notre pays Merci les souverainistes de veiller au respect de notre histoire et d’être vigilants car qui ne dit mot consent !

  15. C’est à ALGER qu’ils peuvent manifester !! Rien à faire sur le sol Français !! Mais que font ils ici ??? Ils ont bien leur indépendance ?? Et ils en font quoi 60 ans après !!! Pas grand chose quand on voit que le souhait de tous ces jeunes c’est de venir chez leurs anciens colonisateurs !! Cherchez l’erreur

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois