Alain Griset, le ministre délégué aux PME, vient d’être condamné à six mois de prison avec sursis pour déclaration incomplète de son patrimoine. Il a démissionné dans la foulée.

Alain Griset a été reconnu coupable de déclaration incomplète de patrimoine : le ministre délégué aux PME avait, en effet, oublié de déclarer un plan d’épargne en actions de 171.000 euros ainsi que des participations dans des entreprises, comme la Française des jeux ou encore Natixis. En outre, la s’est penchée sur 130.000 euros placés sur son PEA, appartenant à la Confédération nationale de l’artisanat, des métiers et des services, qu’il dirigeait depuis 1991. Malgré sa défense, plaidant « une maladresse » et rejetant « toute malhonnêteté », cet ancien artisan taxi a été condamné à six mois de prison avec sursis.

 

Démission

Le ministre a ainsi annoncé sa démission moins de deux heures après l’annonce du jugement.

Bercy a publié ce communiqué : « Alain Griset remercie le président de la République et le Premier ministre de l’avoir nommé en tant que ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises depuis juillet 2020. Depuis lors, il s’est attaché, auprès du Premier ministre et de ses collègues, à mener à bien la mission qui lui a été confiée au service des artisans, des commerçants et des entrepreneurs français qu’il a eu à cœur d’accompagner pendant toute sa vie professionnelle. Son engagement a été total durant ces 18 mois. »

8 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.