La fin d’année, c’est le moment des bêtisiers, un jeu hilarant et parfois cruel… Nous vous proposons donc le bêtisier du coronavirus avec, en vedette, le ministre de la Santé, l’homme des affirmations péremptoires qui seront démenties de façon tout aussi péremptoire le lendemain…

Rappelez-vous, il y a deux ans déjà, Olivier Véran nous disait tout et son contraire.

Sur le masque…

26 février 2020 – Point presse coronavirus

« Aujourd’hui comme demain, je l’ai déjà dit, une personne asymptomatique qui se rend dans des lieux publics, se déplace en transport en commun, n’a pas à porter de masque. Les masques sont inutiles. Si vous n’êtes pas malade, porter un masque en dehors de cette situation ne vous protège pas. »

Sur les contaminations…

22 mars 2020 sur LCI : « La plupart des soignants qui vont contracter la maladie virale ne vont pas la contracter dans le cadre de leur mission hospitalière. »

Sur le vaccin…

22 décembre 2020 – TF1, JT 20 heures

« Le vaccin contre le coronavirus ne sera pas obligatoire, ni pour prendre un transport en commun, ni pour entrer dans un restaurant et évidemment pour aller travailler. »

Sur le passe sanitaire…

13 janvier 2021 – Assemblée nationale

« Le gouvernement a fait savoir aussi son intention de ne pas recourir au passeport sanitaire. »

3 juin 2021 – Interview Konbini News

« Le passe sanitaire, il n’est pas fait pour embêter les gens. L’idée, c’est pas de fliquer les gens, c’est pas de les empêcher, c’est pas de les trier. Je suis contre ça. Je suis contre le transhumanisme, je suis contre le passe sanitaire dans les restaus, contre le passe sanitaire à l’école… Non, on n’est pas en train d’installer un système de tri ou de sélection des gens en fonction de leur situation sanitaire. »

17 mai 2021 – BFM TV

« Le passe sanitaire n’est pas autorisé par la loi pour entrer au restaurant ou pour rentrer dans une salle de cinéma, ou pour entrer dans un petit théâtre qui ferait moins de 1.000 spectateurs. »

25 juillet 2021 – Assemblée nationale

« Le passe sanitaire ne saurait donc être prolongé au-delà de la date du 15 novembre. Ce n’est pas si loin, et si nous pouvons nous en passer avant, évidemment, nous le ferons ! »

26 août 2021 : « Il n'y aura pas d'impact de la troisième dose sur le passe sanitaire. »

Ce vendredi 17 décembre, le Premier ministre a annoncé qu’un projet de loi serait soumis au Parlement, début janvier, visant à transformer le passe sanitaire en passe vaccinal. Dès lors, seul « un parcours vaccinal complet » (trois doses et plus, si affinités) vous permettra de vivre en société. Et peut-être même de travailler, puisqu’il est question de l’imposer dans les entreprises. Pourtant, Emmanuel Macron l’assurait l’an passé, en décembre 2020 : « Je l’ai dit, je le répète : le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider. » Et d’en remettre une couche, le 25 février 2021, en marge d’un Conseil européen : « Si on arrive à rouvrir certains lieux, nous ne saurions conditionner leur accès à une vaccination, alors même que nous n’aurions même pas ouvert la vaccination aux plus jeunes. »

À trois jours de Noël, c’est quasiment chose faite : on s’apprête à piquer les gamins de 5 à 11 ans. Content, très content même, le Président nous l’a dit dans sa longue confession sur TF1, mercredi dernier : « Nous y sommes quasiment à l’obligation vaccinale quand vous avez plus de 90 % de celles et ceux qui doivent se faire vacciner qui se sont fait vacciner. » Néanmoins, dit-il, « je préfère le terme de société de vigilance que la société de contrôle. Le passe sanitaire sera provisoire. »

Vous le croyez ? Moi non plus.

20 décembre 2021

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 9 votes
Votre avis ?
74 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires