La présence visible de l' explose dans nos établissements scolaires, si bien que même le nouveau ministre de l’Éducation nationale ne le cache plus. Samedi 25 juin, a enfin pris officiellement la parole. Dans sa première interview, donnée au Parisien, il a évoqué l’augmentation des salaires des enseignants, le rétablissement des mathématiques dans le tronc commun, mais aussi la question de la laïcité à l’école, collège et lycée.

« Avez-vous les résultats de l’évaluation sur les ports de signes religieux ostentatoires à l’école ? », demande le quotidien. La réponse du ministre en dit long sur l’état de nos écoles : entre décembre 2021 et mars 2022, soit sur trois mois seulement, 627 signalements pour atteinte à la laïcité ont été relevés. Des chiffres « globalement stables » par rapport au semestre précédent, selon le ministre, qui relève tout de même une bombe : cette fois-ci, 22 % des signalements sont relatifs à des tenues religieuses, un chiffre en augmentation qui confirme la tendance observée partout. « C'est lié au phénomène des abayas. J'ai décidé d'avoir une évaluation mensuelle à partir du mois de septembre plutôt que trimestrielle, pour avoir moins d'attente sur ces chiffres », a affirmé Pap Ndiaye.

Les statistiques ne disent pas de quelle il s’agit, mais le communiqué accessible sur le site du ministère de l’Éducation nationale détaille ces signalements. Ainsi, 50 % des faits recensés surviennent dans le cadre du collège, ce qui peut inquiéter pour l’avenir, 28 % au lycée et 22 % dans le premier degré. Autre remarque : les professeurs signalent très peu ces tenues. 82 % des signalements ont été faits par des élèves, 7 % par des parents d’élèves et seulement 6 % par le personnel enseignant.

Face à ces chiffres, le ministre woke promet de mettre en place « un prof devant chaque classe à la rentrée ». Confrontée à des problèmes de recrutements de professeurs, l’Éducation nationale se charge donc aussi de faire la du vêtement religieux... Le communiqué de presse a enfin compté 321 demandes de conseil, ce semestre, formulées par les directions d’école ou d’établissements auprès des équipes académiques « Valeurs de la République ». Soit une augmentation de 10 % par rapport au trimestre précédent.

3742 vues

28 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

28 commentaires

  1. La politique macronienne en la matière : « Pas de vague ! Pas d’amalgame ! Profil bas … » Autrement dit ne pas ébruiter les signalements de peur de froisser « nos amis » musulmans . Qui continueront de plus belle de conseiller les jeunes des collèges et lycées ~ et leurs parents ~ en matière d’habillement . Seule solution : l’uniforme ! Pas militaire , mais pantalon ( pas de jean troué) chemise / corsage , pull ou veste . Et interdire les tenues traditionnelles . Sinon Basques , Bretons , etc. .

  2. Une seule solution : le port obligatoire d’une tenue « étudiant » pour tous le monde et sans exception. Ne pas mettre en place cette obligation est le signe évident que personne ne veut trancher ce problème. Pourquoi ce genre de problème ne se pose t il pas dans l’enseignement privé? Le nouveau ministre de l’enseignement devrait répondre publiquement, lui qui a scolarisé ses enfants dans le privé.

  3. Des Promesses qui n’engagent que ceux qui les écoutent ! Surtout venant d’un Sinistre Woke.
    Dans ce domaine, les Lois sont faites pour être détournées…

  4. Pourquoi ne pas évoquer LA SOLUTION qui consiste à réintroduire à l’Education Nationale la coutume de l’uniforme dans les lycées et collèges ( nos belles blouses en tissu vichy ciel ou beige avec en broderie le nom de l’élève ) concrétisant la perception de l’EGALITE entre les élèves ???

    Idée sans doute trop simple pour être retenue…?

    1. Vous me appelez ma jeunesse au lycée de jeunes files Victor Hugo à Paris, avec nos blouses brodées de notre nom, jusqu’à la terminale ( latin et grec en prime avec des professeurs remarquables) d’où mon choix d’être professeur d’histoire géo…. les années 50 au lycée étaient enrichissantes avec les jeunesses musicales de France et je chantais dans la chorale des lycées parisiens (Le roi David d’Honegger ou la croisade des enfants de Gabriel Pierné )des expériences inoubliables.

  5. C’et finit pour la France l’islamise est partout nos gouvernants ferment les yeux et maintenant il est trop tard pour intervenir .
    Je plein nos descendants qui vont être dominés par cette religion d’ici quelque décennies.

    1. Il y a toujours une solution, une révolution de 1789 réactualisée. Il faut un point de départ, après ce sera une réaction en chaine, mobilisez-vous !

  6. Principe de base d’un fonctionnaire, du haut en bas de la hiérarchie: pas de vagues.,,

    1. Arrêtons de taper sur les fonctionnaires qui sont en première ligne. Est on prêts à faire la « police » à l’entrée d un établissement scolaire ? La règle de base dans le fonctionnariat est de démissionner ou de suivre les directives. La police est un exemple vivant du dilemme : suicide, démission ou suivre les ordres. La lâcheté ne se situerait elle pas également du côté du peuple ? Quand va t il se décider à réagir? A moins qu’il ne trouve intérêt à cette situation de poursuive…

      1. Je suis pour une réponse musclée, les directives ne viennent pas, le gouvernement laxiste de Macron non plus. Mettre en place des sections de réponses à ces provocations telles que décrites dans les discours de Z, soyez discrets, sans faire de vague, avez-vous besoin d’idées ? Je ne peux rien dire, mes commentaires seraient effacés par la modération. Vous êtes libres de trouver des solutions efficaces.

  7. Mais qu’a donc fait L’ Occident , au sens large du terme , pour mériter de voir challenger son principe de Laïcité jusque dans ses écoles françaises ?
    De mauvais comportements , de l’indécence , peut-être même de l’outrage à l’enfance ?
    Serait-ce un début de revanche de … là-bas ?
    Alors que penser des conséquences ici en Europe quand la Thaïlande s’éveillera ? …

  8. suite .Alors pourquoi ne pas faire comme les mines de potasse et renvoyer ces fauteurs de troubles .A l’époque des familles entières pouvaient être renvoyé pour des bagarres d’enfants qui tournaient mal .Aujourd’hui on peut parler d’une immigration réussie parce que ces gens et leurs descendants sont respectueux et contribuent à l’essor du pays contrairement à ceux qui viennent aujourd’hui.

    1. Quand il y a des contraintes et règlements à respecter sous peines de poursuites efficaces, tout va bien. Aujourd’hui, qu’y a t’il de prévu cotre ces hordes de migrants illégaux ? Rien, à part des avantages financiers, alimentaires et de logements. Si pour eux l’Europe est un eldorado où tout leur est permis, les économies de ces pays vont s’effondrer. Attendez-vous à un afflux toujours plus important dû à la famine qui va arriver. Macron fera quoi ? Venez, venez, et vous les français ??

  9. Je vis en Alsace dans le bassin potassique .Les mines de potasse ont fait venir de nombreux polonais , italiens , portugais pour extraire le sel et construire les structures d’accueil .Ces mines ont pris en charge les familles :soins ,logements ,éducation. Par contre ceux qui ne respectaient pas les lois étaient renvoyés dans leur pays d’origine .Aujourd’hui on accueille des populations qui ne respectent rien , qui sont à la charge des contribuables .

    1. C’est vrai, mais c’était une époque ou le respect des règlements existait, particulièrement en Alsace. Mais regardez autour de vous le délitement général au nom des nouvelles « valeurs ».

  10. Faut bien reconnaitre que notre société millénaire manifestement en déclin n’a pas besoins de ce grand désordre. Jusqu’à plusieurs dizaines d’années ce problème surgit parallèlement à notre façons d’accueillir tout le monde indifférament et il se trouve des citoyens pour en accepter la funeste augure.

    1. Asservissement par le haut, à travers les chantages et la corruption des dirugeants amenés ainsi à favoriser l’immigration et la non-intégration par les lois; culpabilisation de la population et excitation de la pitié à travers les médias. Une caste financière apatride pilote tout cela…

    2. Macron en est l’instigateur, Sarkosy et Hollande aussi. Il appartient aux français de faire changer cette politique.

  11. Heureusement le gouvernement est actif. On passe d une évaluation trimestrielle a une évaluation mensuelle. Si ça ne suffit pas à régler le problème, gageons qu’ il saura passer à une évaluation hebdomadaire….
    Vive le contrôle continu, à la fin tout le monde est reçu !

  12. D(autant que passé inaperçu par la presque totalité des médias Français le contrat signé ces jours passés entre Macron (la France) et l’Algérie pour imposer l’apprentissage de la langue arabe dans les écoles primaires ! en échange de gaz ? et certainement aussi de poursuivre le grand financement et les soins gratuits des multi centenaires Algériens sur le fond des cotisations de ceux qui travaillent dans le privé en France et qui eux ne peuvent plus être financés et souvent mal soignés.

    1. Cela signifie vendre la France aux musulmans, continuez à voter Macron et si vous voulez redresser notre pays, votez Z, ce sera le plus efficace.

  13. L’entrisme islamique ne rencontre que la lâcheté de la hiérarchie de l’enseignement…

    1. Les solutions « pacifiques » ne sont pas légion face à la détermination de l’Islam. L’histoire de Samuel Paty en témoigne. Les « accusateurs » des enseignants sont-ils volontaires pour refouler à l’entrée d’un établissement scolaire les tenues non autorisées?

    2. Les français ont votés Macron et bien maintenant dégustez. Sont t’ils aussi aveugles que cela ? J’espère sincèrement qu’en 2027 ils auront compris et voterons massivement pour MLP ou Z. Un soulèvement populaire avant cette date pourrait faire réfléchir les indécis et les mécontents. À moins que la présence musulmane soit presque majoritaire pour infléchir le vote. Venez, venez, disait Macron à Marseille.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter