Nouveau drame et nouvelle polémique dans le clan Traoré. Après Adama, décédé à la suite de son interpellation en juillet 2016, son cousin, Mahamadou serait mort, dans la nuit de dimanche à lundi, après une course-poursuite avec la police. L’homme se serait jeté dans la Seine à Bougival (Yvelines) à la suite d’un vol présumé de motos.

Une course-poursuite avec la police

Selon les premiers témoignages, la police aurait été prévenue par un riverain dans la soirée du dimanche 13 septembre après le vol d’une moto à Marly-le-Roi, chargée dans un fourgon par les malfrats. Un fourgon repéré par les policiers de la BAC à Port-Marly et pris en chasse. Le conducteur de la camionnette aurait, par la suite, tenté de s’enfuir à pied en direction de l’île de la Loge. À l’intérieur de la fourgonnette, deux motos seront finalement retrouvées par les fonctionnaires.
Pour échapper à son interpellation, l’homme de 35 ans se serait jeté à l’eau. Alors qu’il était épuisé, Mahamadou Traoré aurait tenté de faire demi-tour avant de couler. C’est alors qu’un policier s’est jeté à l’eau afin de lui venir en aide. Avec un de ses collègues, ils ont réussi à le remonter sur la berge, mais malgré les gestes de premiers secours prodigués, le cousin d’ n’a pu être réanimé.

Une version contestée par la famille Traoré

Une autopsie de la dépouille doit être pratiquée. Le clan Traoré conteste la version communiquée par la police. « Mon cousin s’est fait tuer par la police », a dénoncé Assa Traoré, dans une vidéo postée sur Facebook. « C’était quelqu’un de responsable, je n’y crois pas du tout », a-t-elle ajouté. L’enquête a été confiée à l’IGPN.

À lire aussi

Vives tensions entre migrants et pêcheurs à Ouistreham (Calvados)

Blessée, la poissonnière a dû être hospitalisée. D’après un témoignage, les gendarmes sont…