Le Conseil d'État a tranché : l'imam Hassan Iquioussen va bel et bien être expulsé de France. Gérald Darmanin en personne en a fait l'annonce dans un message publié sur Twitter, le mardi 30 août 2022. « Le Conseil d'État valide l'expulsion de Monsieur Iquioussen qui tient et propage notamment des propos antisémites et contraires à l'égalité entre les femmes et les hommes », a écrit le ministre de l'Intérieur, qui se réjouit d'une « grande victoire pour la République ». Pour l'heure, ni l'imam ni ses conseils n'ont commenté la décision.

Cette affaire avait commencé le 28 juillet 2022, lorsque Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, avait lancé un arrêté ministériel d'expulsion contre Hassan Iquioussen, accusé de proférer « auprès d'un large public depuis le début des années 2000 […], un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d'une vision de l'islam contraires aux valeurs de la République ».

Puis, le vendredi 5 août 2022, le tribunal administratif de Paris suspendait l'expulsion vers le Maroc d'Hassan Iquioussen. Le tribunal reconnaissait des « propos rétrogrades » sur la place de la femme dans la société, mais estimait son expulsion non justifiée.

À la suite de cette décision, Gérald Darmanin avait alors fait appel devant le Conseil d'État.

3075 vues

30 août 2022 à 15:41

Les commentaires sont fermés sur cette publication.