Ce jeudi 3 février, en début d'après-midi, la cour d'appel de Rouen a tranché et a décidé le renvoi en prison de Patrick et Isabelle Balkany, révoquant leur placement sous bracelet électronique, rapporte BFM TV.

Le couple était jusque-là assigné à résidence dans son moulin normand à Giverny, placé sous bracelet électronique avec des horaires stricts. Interdiction de sortir avant 14 heures et après 18 heures. Mais après une centaine d'entorses aux règles fixées par le port de ce bracelet, la révocation de celui-ci a été décidée le 17 décembre dernier. La Justice a tranché aujourd'hui : l'ancien maire de Levallois-Perret retourne donc en prison. Quant à son épouse et ex-adjointe, elle va y effectuer son premier séjour. Selon les informations de BFM TV, il pourrait s'agir, pour Patrick Balkany, d'un retour à la prison de la où il a déjà séjourné, et pour Isabelle Balkany, de la prison de Fresnes ou de Fleury-Mérogis.

Les avocats d'Isabelle Balkany font part de leur indignation

Les avocats d'Isabelle Balkany ont publié un communiqué, dénonçant « une nouvelle illustration d'une justice symbole », attirant l'attention sur l'état de santé dégradé de leur cliente : « Âgée de 75 ans, dans un état physique et psychologique extrêmement dégradé, Isabelle Balkany a déjà tout perdu, au cours de cette procédure pénale qui aura duré près de dix ans. »

L'épouse du maire de Levallois s'est, elle aussi, exprimée sur Facebook, se disant « épuisée par l'âge et par la haine des autres ». « Je veux juste dormir », a-t-elle expliqué, ajoutant : « Il est temps que ça s'arrête. »

 

2641 vues

3 février 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.