Après les émeutes indépendantistes en Catalogne, la situation reste très tendue. À trois semaines de nouvelles élections législatives, convoquées par le Premier ministre socialiste Pedro Sánchez, qui était en , ce lundi, comment la situation politique peut-elle évoluer ? José Maria Ballester tente de répondre à cette question pour les lecteurs de Boulevard Voltaire.

À lire aussi

José Maria Ballester : « Il y a une énorme pression de la gauche communiste pour un changement de régime en Espagne : c’est inadmissible ! »

Réaction de José Maria Ballester à l’annonce de « l’exil » du roi Juan Carlos.…