Alors qu'Emmanuel Macron a déclaré qu'il ne fallait pas « politiser le sport », Jeremy Bouhy, agent sportif dans le et le rugby, conseiller sport de Reconquête, revient pour BV sur la Coupe du monde qui va commencer au Qatar. Il estime que le sport français a été instrumentalisé pour faire campagne pour Emmanuel Macron et surtout contre Marine Le Pen. Et que la communication officielle des Jeux olympiques de Paris 2024 est un discours de propagande d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris.

Marc Eynaud. Est-ce une bonne chose d’organiser la Coupe du monde au Qatar ?

Jeremy Bouhy. À titre personnel, je suis allé trois fois au Qatar pour mes activités professionnelles. Je n’ai pas forcément été enchanté par ce que j’ai vu et par la qualité de l’accueil. Mais aujourd’hui, je ne vais pas intenter un procès de moralité au Qatar. Ce n’est pas à moi d’en juger. Il faut revenir au point de départ : aujourd’hui, le est un événement mondial, un fait de société touchant le monde entier. La Coupe du monde est un événement planétaire. Au nom de quoi le Qatar devrait-il en être exclu et n’aurait-il pas le droit de postuler et d’organiser cet événement ? Je ne suis pas un ennemi du Qatar. En tant que Français, ce qui doit nous interpeller, ce sont les activités du Qatar en France sur notre territoire, à savoir, depuis une vingtaine d’années, ses prises de participations directes dans les fleurons de notre économie. Il faut voir également comment sont subventionnés les organes de propagande que sont les médias comme AJ+. On doit combattre le Qatar pour ce qu’il fait en France et non pour ce qu’il est. Les gens arrivent après la bataille. Nous aurions dû mener le débat au moment de l’attribution de la Coupe du monde au Qatar. Aujourd’hui, on se réveille et on trouve que la mariée n’est plus si belle.

M. E. N’est-ce pas le rôle de l'Occident de condamner les lois et valeurs qui nous paraissent injustes au Qatar ?

J. B. Quelles sont ces valeurs ? Figurent-elles quelque part dans le marbre ? Je ne suis pas le défenseur du Qatar. Pour autant, je ne vais pas juger le Qatar avec mon regard de Français, d’Européen et d'Occidental. Aujourd’hui, deux visions du monde s’affrontent au sein même de nos nations. Aux États-Unis, il y a le courant progressiste mondialiste de gauche incarné par Biden. Face à lui, Trump et les conservateurs républicains. En Europe, il y a la vision d'Ursula von der Leyen d'un côté et celle de Viktor Orbán et de la Pologne de l'autre. Chez nous, en France, il y a les progressistes, les libéraux et les enracinés et défenseurs de la tradition. Si on se réfère aux valeurs mises en avant par la presse de gauche pour attaquer le Qatar, ces valeurs sont plutôt celles de la classe libérale élitaire mondialiste : le multiculturalisme, le féminisme politique, l’antiracisme et la propagande LGBT. En quoi aurions-nous l’obligation d’imposer ces valeurs-là au Qatar alors que nous les combattons aussi chez nous ?

M. E. Emmanuel Macron avait déclaré qu’il ne fallait pas mélanger le sport et la politique...

J. B. Emmanuel Macron a été le premier à faire cela. La semaine qui a précédé le second tour de l’élection présidentielle, quatre tribunes ont fleuri dans la presse nationale : des tribunes de sportifs, des présidents de clubs, de fédérations, de ligues régionales et professionnelles. Ces tribunes ont été rédigées par l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron et on a eu une séquence nauséabonde au cours de laquelle le sport français a été instrumentalisé pour faire campagne pour Emmanuel Macron et surtout contre Marine Le Pen, le Rassemblement national et ses électeurs. Par ailleurs, depuis cinq ou six ans, la communication officielle des Jeux olympiques de Paris 2024 est un discours de propagande, un tract d'Anne Hidalgo et de ses équipes à la mairie de Paris, ainsi que de tous les réseaux et lobbies progressistes de la gauche française. Il n’est question que de diversité, de la jeunesse de la Seine-Saint-Denis. Le bonnet phrygien choisi comme mascotte des jeux olympiques montre une instrumentalisation de l'événement.

3844 vues

18 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

8 commentaires

  1. On peut y rajouter aussi la corruption systématique de nos élus et de nos ministres et hauts fonctionnaires par la distribution régulière de grosses coupures de la main à la main, au point que le Qatar réussit à orienter les votes des élus de la nation. Peu de Français le savent, et c’est pourtant une triste réalité qui éclaire d’un jour plutôt glauque les pratiques de nos prétendues élites et confirme la place de la France sur le baromètre des états les plus corrompus de la planète.

  2. Moins choqué par la coupe de football au Qatar que par les J.O. d’hiver en Arabie Séoudite. A moins que ce ne soit qu’un bobard?

  3. Le Moyen Orient , sa rente pétrolière , sa rente gazière , ses milliards de dollars qui servent à acheter tout ce qui est à vendre en Occident , tout en haissant les mécréants que nous sommes.
    Le Moyen Orient , sa religion totalitaire , anti-démocratique , qu’il propage sur la planète avec son pognon de dingue, sa violence , ses attentats.
    Le Qatar fait partie de cet ensemble , on ferait bien de se pencher sur les relations entre nos personnalités politiques et le Qatar.

    1. Totalement d’accord…nos élus sont complices dès lors qu’ils ne condamnent pas par leurs actes, cela…Et pire les électeurs qui ne sont pas allé voter contre ces élus pourris sont les 1ers complices… d’ailleurs on les voit fiers d’aller ou être déjà au qatar voir la coupe de la babale à idiots. Ce qui m’a fait plier de rire c’est l’interdiction d’alcool…j’espère que leurs beuveries post match leur fera gouter à la douceur de la police qatarie….

  4. Excellent commentaire de Jeremy Bouhy, le bon sens exploité. Arrogants serions-nous ! Cette arrogance prend naissance chez nos dirigeants dont la principale obsession est de nous imposer ce que nous devrions être, des soumis à leur doctrine, pliés sous leurs bottes. Prenons un exemple. E.Macron ne se prive pas de donner des leçons de « Droit de l’homme » à la Chine. Imaginez un instant ce Chef d’Etat français à la tête de 1.6 milliard d’individus. Extrapolez la situation de la France à la Chine. Ce pays aurait-il progressé comme il l’a fait ? Proportionnellement, imaginez son climat social si autant de ghettos étaient créés sur son territoire . Certes, tout n’est pas parfait mais entre ce monde chinois et celui de la France, un fossé. L’un progresse à grands pas. L’autre se désagrège au fil du temps. Français arrogants a-t-il dit ? Rappel: arrogance, fierté qui se manifeste par des manières hautaines, méprisantes. Suivez ma pensée, « J’ai envie d’emmerder… »

  5. Je ne m’occupe de la salade que mange mon voisin pour peut qu’il ne la cueille pas dans mon jardin !

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter