Je ne suis pas grossier, du moins c’est ce que je pense, mais… Covid : ta gueule !

CHUT

Je ne suis pas grossier - du moins, c’est ce que je pense - et jamais personne ne m’a fait ce reproche, mais lorsque, depuis une ou deux heures et plus, cherchant à obtenir sur une télévision ou une radio quelque information digne de ce nom sur ce qui se passe dans le monde et que l’on n’entend parler que du Covid et de la vaccination nécessaire et vitale pour se protéger et pour protéger les autres, et de tous les Français qui ne l’ont pas faite, et qui sont encore trop nombreux, car il est impératif de se vacciner parce que le nouveau variant Omicron est arrivé en plus du Delta et que la cinquième vague se propage à une vitesse record et qu’il faut donc se vacciner pour l’arrêter, et que les pharmacies sont prises d’assaut et que les Français font la queue sur les trottoirs, alignés comme des sardines pour se faire tester trois fois par jour, et qu’il faut se vacciner et que les services de réanimation à quatre lits sont pleins et qu’il n’y a là que des non-vaccinés qui sont des inconscients, des complotistes et des égoïstes qui mettent en danger la vie de leurs semblables, et qu’on entend proposer de ne plus leur rembourser leurs soins quand ils seront malades, mais pas leurs cotisations, que l’hystérie est à son comble et qu’on nous fait, heure par heure, le décompte des contaminés, qui ne sont pas nécessairement malades, mais ça fait rien car ils pourraient l’être, et que, pour beaucoup, ils n’auront rien, mais qu’il vaut mieux quand même être vacciné pour éviter les formes graves du Covid, dont personne ne sait vraiment ce qu’il est, même pas Delfraissy qui se prend pour Socrate et qui sait seulement qu’il ne sait rien, et que l’on nous annonce tous les jours la prochaine intervention de Castex et Véran qui vont annoncer de nouvelles mesures comme l’obligation de s’assoir pour boire un café ou de porter un masque dans les îles désertes et surtout redire qu’il faut se vacciner, et qu’on les voit brasser du vent pour faire croire qu’ils servent à quelque chose, et que tous les Diafoirus de France et de Navarre, aux termes techno-médicaux les plus pédants, défilent dans les radios et sur les écrans pour nous expliquer ce qu’il faut faire pour ne pas mourir et que l’on se dit que tous ces journalistes, au lieu de faire les perroquets, pourraient nous parler d’autre chose et que, certes, ce sont des chargés de propagande et du discours officiel puisqu’ils sont là, mais je me dis qu’ils ne sont pas obligés d’y rester, et même qu’ils feraient mieux d’aller aider Gabrielle en tant que rédacteurs adjoints et que c’est ça du matin au soir et que, passant d’une chaîne ou d’une station à l’autre, je n’entends parler que du Covid et de la vaccination, qu’enfin un énième extrait d’un discours de Castex-Véran ou Gabriel Attal vient conclure et multiplier cette insupportable litanie, avant qu’on ne commente ce qui vient d’être dit, et que je crois m’être embarqué sur une nef de fous, il arrive toujours un moment où, exaspéré, sonné, laminé, excédé, j’appuie rageusement sur le bouton pour arrêter ce flot de bêtises et retrouver le silence, le merveilleux silence mais, ce faisant, et malgré la bonne éducation que j’ai reçue de mes parents — et je prie les lecteurs de me pardonner -, je ne peux m’empêcher d’ajouter à ce coup d’index rageur les mots affreux de « Ta gueule » et autres exclamations du même acabit. Pardon !

Jean-Pierre Pélaez
Jean-Pierre Pélaez
Auteur dramatique

Vos commentaires

55 commentaires

  1. J’adore ces DEUX phrases ,si je ne me trompe! J’enregistre.
    A propos des médias, je me suis demandé quel pourrait être le thème des débats de C’dans l’air s’il n’y avait pas le virus, le delta, l’indien, le britannique et l’omacron.

  2. Votre phrase est comme le covid: elle n’en fini pas!
    Dommage j’en ai abandonné la lecture, fastidieux comme Véran et Castex

  3. A quoi sert le vaccin ?
    1/Certain : faire gagner beaucoup d’argent aux laboratoires et ses « affiliés »
    2/Certain : Donner un sujet d’actualité aux médias
    3/Certain : Donner à l’exécutif un moyen de focaliser l’attention des Français et de les réduire à l’état de troupeau obéissant masqué et vacciné
    4/Certain : Ne pas Arrêter le virus
    5/Probable ; Protéger les personnes vulnérables des formes graves de la maladie
    6/Inconnus : Effets à long terme
    Qui peut dire le contraire ? Quelles conclusions ?

    • Protéger des formes graves de la maladie est mieux assuré par la quinine (chloroquine) que par ce que vous appelez vaccin. on aurait tendance à l’oublier. Ceux qui se retrouvent en REA auraient du prendre de la quinine au lieu du doliprane !

  4. Monsieur Jean-Pierre Pélaez, vous qui êtes auteur dramatique, il ne vous aura pas échappé que nous sommes en plein opéra bouffe. Allez revoir ceux de Jacques Offenbach avec les livrets de Henri Meilhac et Ludovic Halévy. Tout y est déjà avec des personnages plus grotesques les uns que les autres pour notre plus grande joie.
    Sauf qu’en 2022 il faut se dépêcher d’en rire pour ne pas être obligé d’en pleurer.

  5. Merci pour cet article qui résume à la perfection ma pensée; et le pire c’est que Cnews fait de même quel dommage, s’ils continuent ainsi cette chaîne va perdre beaucoup de téléspectateurs. Innovez bon sang !!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois