Ce dimanche 18 décembre, s’est rendu à Alger pour annoncer « la reprise d’une relation consulaire normale » entre la France et l’Algérie.  Après avoir réduit drastiquement le nombre de accordés aux pays du Maghreb, la France fait marche arrière et accepte « un retour à la normale ».

Reprise de la coopération

La visite aurait pu passer inaperçue. Alors que les Bleus affrontaient l’Argentine dans une finale de Coupe du monde historique, Gérald Darmanin annonçait, depuis Alger, le « retour à la normale » des relations entre la France et l’Algérie. Après avoir rencontré le président Tebboune pour évoquer, entre autres, la coopération migratoire entre les deux pays, le ministre de l’Intérieur annonçait « la reprise, depuis lundi dernier [le 12 décembre, NDLR], d’une relation consulaire normale ». Loin d’être isolée, cette visite en Algérie fait suite à un déplacement de Catherine Colonna à Rabat, le 15 décembre dernier. Le ministre des Affaires étrangères y a notamment évoqué le rétablissement d’une « relation consulaire normale » avec le .

Ces deux déclarations viennent donc mettre fin à la « crise des visas » engagée par à l’automne 2021. À l’époque, à six mois de l’élection présidentielle, le chef de l’État avait décidé de diminuer drastiquement le nombre de accordés aux pays du Maghreb tant que ces mêmes pays n’acceptaient pas le retour de leurs ressortissants vivant illégalement sur le sol français. L’exécutif avait alors réduit de moitié le nombre de pour l’Algérie et le Maroc, et de 30 % pour la Tunisie. La fin de la crise des visas devrait donc créer un appel migratoire en provenance du Maghreb. Si les chiffres des visas délivrés reviennent à la normale, la France se préparerait à accueillir de nouveau, chaque année, 275.000 Algériens, 145.000 Tunisiens et 346.000 Marocains (chiffres avant la « crise des visas »).

L’Algérie et le refusent encore leurs ressortissants

Depuis l’été dernier, la visite d’Emmanuel Macron à Alger a enterré les discours de fermeté vis-à-vis du Maghreb. Et ce, alors même que l’Algérie et le persistent dans leur immobilisme. En effet, si la coopération dans le domaine migratoire avec Tunis est plus fluide, Alger et continuent de faire la sourde oreille et refusent de délivrer des laisser-passer consulaires - sésames pour l’expulsion - à leurs ressortissants sous le coup d’une OQTF.

Un courriel de la direction générale des étrangers en France (DGEF), envoyé en décembre 2021 et dévoilé par nos confrères de StreetPress et Mediapart, indique ainsi que « les autorités centrales algériennes n’acceptent plus aucun retour forcé depuis la France ». Et de préciser : « Alger a donné des instructions à son réseau consulaire en France de ne plus assurer aucune audition consulaire et de n’accorder aucune délivrance de leur laisser-passer consulaire. » Une information confirmée par les chiffres de l’immigration. Ainsi, comme le note le sénateur François-Noël Buffet (LR) dans son rapport sur « Les services de l’État et l’immigration », publié en mai dernier, « l'éloignement des ressortissants de pays du Maghreb s'est caractérisé par d'importantes difficultés sur la période récente ». En Algérie, si 1.652 éloignements forcés ont été réalisés en 2019, on n’en compte plus que 34 en 2021 et seulement 5 sur les deux premiers mois de 2022. De même au Maroc où, après 867 expulsions réalisées en 2019, seules 170 ont été effectuées en 2021 et 6 sur les deux premiers mois de 2022. Des chiffres bien éloignés des attentes d’Emmanuel Macron…

Le changement de stratégie du gouvernement laisse donc perplexe. Quelles sont les contreparties du rétablissement des visas ? Les autorités algériennes et marocaines acceptent-elles, désormais, de reprendre leurs ressortissants visés par une OQTF ?

4768 vues

19 décembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

35 commentaires

  1. Il est allé se mettre à genoux devant ce pays qui nous déteste et qui va continuer à nous envoyer des migrants en leur augmentant les visas ça va être l’envahissement de notre pays .

  2. bon bah alors , les LR vous êtes heureux c’est ce que vous demandiez, plus de visas avec le Maghreb, dixit Darmanin et Dussopt

  3. Macron a dit dans son discours à Marseille: venez, venez, nous vous accueillerons… Darmanin ne fait que suivre la politique d’ouverture totale de notre pays aux immigrants illégaux sans papiers. LREM déconstructeur de nos valeurs, us et coutumes. Allons-nous attendre 2027 pour élire un autre président ? C’est la question de savoir quand nous allons réagir.

  4. Darmanin comme son mentor , a un double visage et un double discours. En fonction des événements et des interlocuteurs, il est soit ferme soit mou . . Je ne sais rien de ses vraies convictions. Est ce qu’il en a seulement.? Darmanin comme Macron , comme tous les guignols de notre gouvernement actuel, volette au gré du vent comme une feuille morte . Il va là où le vent le pousse . Ce n’est pas vraiment ce qu’on attendait de lui .Mais je crois ben qu’il n’y a plus rien à attendre de personne . Comment tous ces gens peuvent ils encore se regarder dans une glace . Moi je ne sais pas . Il faut croire que l’ambition personnelle altère tout jugement et toute lucidité.

  5. C’était cousu de fil blanc …quand ils disent quelque chose ..ou c’est un mensonge ou alors nous devons penser le contraire ,.aucune confiance dans cette équipe de casseurs .

  6. Ce qui est bien dans cette France à nouveau occupée c’est que dès la première page de l’histoire on connait la fin ! Il faudra bien un jour rendre des compte aux français !

  7. De la gesticulation comme d’habitude. Personne n’a jamais cru à cette histoire de fermeté envers les pays du Maghreb ! Macron se moque de l’opinion des Français.

    1. Je crains qu’il ne prenne un malin plaisir à provoquer les français qu’il ne semble guère aimer.
      Mais si ceux-ci en redemandent…

      1. exact! n’oublions pas qu’ils ont voté deux fois pour lui…pour faire « barrage » au RN comme ils disent…il est vrai que pour eux le RN est beaucoup plus dangereux que la racaille islamiste! en effet le bataclan,nice,le père hamel,samuel paty, la décapitation à st quentin fallavier d’hervé cornara, le couple de policiers tués chez eux devant leur bébé…et tous les autres,dont hélas j’ai oublié les noms…tout cela n’est pas grave bien sur devant la menace du RN…j’ai honte de mon pays…vraiment…et un mépris sans nom de tous ces hommes politiques.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter