Guingamp : un incendie volontaire dégrade une statue de la Vierge

Une statue de la Vierge, située dans la basilique Notre-Dame de Bon-Secours, à Guingamp (Côtes-d'Armor), a pris feu, ce mardi 14 septembre. La piste accidentelle a été écartée par les enquêteurs, rapporte Ouest-France.

Un « acte volontaire »

Une partie des habits et de l'armature de la Vierge de procession ont pris feu, ce mardi 14 septembre, peu avant 9 h. Par chance, un fidèle se trouvait sur les lieux : il a pu avertir le curé, qui discutait non loin de là avec un commerçant. « Ce dernier a pris l’extincteur de son restaurant et éteint les flammes », a rapporté le maire Philippe Le Goff.

Le maire a raconté avoir « fait une évaluation des dégâts et transporté la vierge dans la sacristie », ajoutant que, « a priori, les éléments de l’enquête font état d’un acte volontaire, car il n’y avait pas de cierge à proximité ». La brigade de gendarmerie de Guingamp a confirmé l'information.

« C’est un symbole qui est touché »

Monseigneur Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc, a fait part de son indignation : « C'est un acte insupportable, qui relève de la malveillance ou de la folie. C’est un symbole qui est touché, a-t-il ajouté. J’appelle à créer les conditions de paix et de fraternité, et je fais confiance à ceux qui mènent l’enquête pour déterminer les raisons de cet incendie. »

Le 25 octobre 2015, la même statue avait été incendiée : l'alarme incendie avait alerté un visiteur qui avait pu prendre l'eau des fleurs pour éteindre les flammes, rappelle La Croix.

 

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois