Alors que deux manifestations d’extrême gauche sont prévues, ce dimanche 5 décembre,
contre le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour, nous révélions, en début de semaine, que des journalistes auraient pu être complices des « antifascistes ». Prévenus en amont des déplacements du candidat à l'Élysée, des dizaines de militants d’extrême gauche ont perturbé le déplacement d’Éric Zemmour, les 26 et 27 novembre, à Marseille. Nous avons relevé les publications Facebook de l'un d'eux, Hazem El Moukaddem.

Cette personnalité de la mouvance « antifasciste » marseillaise, qui fut aussi garde du corps de Jean-Luc Mélenchon comme l’a révélé Valeurs actuelles en 2018, est une figure locale de l’antifascisme. Il a diffusé le communiqué confidentiel dans la mouvance antifasciste plus de quatre heures avant le passage d’Éric au quartier du Panier.

L’accréditation presse indiquait avec précision les horaires et les lieux de passage d’Éric Zemmour. Elle n’avait été transmise qu’auprès des rédactions et contenait la mention « sous embargo ». La déontologie commande, dans ce cas-là, de respecter le délai de publication demandé. Voici le document tel que nous l’avons reçu :

Comment un tel document a-t-il pu se retrouver dans les mains de ce militant ?

Selon Olivier Ubéda, directeur national des événements d’Éric Zemmour, « il se trouve qu’une certaine presse locale a fait des captures d’écran du programme et les a envoyées par SMS à tous ces fascistes haineux et violents ».

Dans le journal d’investigation locale Marsactu, Hazem El Moukaddem, indique, quant à lui : « 26 novembre. Le programme de la journée est accessible publiquement [...] je partage l’agenda. »

3 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

4.7 3 votes
Votre avis ?
46 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires