À l’approche des élections européennes, il n’est pas mauvais de faire le bilan des promesses qu’on nous avait faites avec l’Europe de Maastricht. Relisons donc les principes du préambule de 1992.

Maastricht §1. « RÉSOLUS à franchir une nouvelle étape dans le processus d’intégration européenne engagé par la création des Communautés européennes »…
Jusque là, rien de vraiment méchant, quoique le mot intégration évoque dangereusement la désintégration...

Maastricht §3. « DÉSIREUX d’approfondir la solidarité entre leurs peuples dans le respect de leur histoire, de leur culture et de leurs traditions »…
Cazeneuve (PS), ministre depuis le 2 avril 2014 : « Évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est faire une relecture historique frelatée qui a rendu la France peu à peu nauséeuse ». Ah bon, la France, la France réelle, traditionnelle, est “nauséeuse” ?

Maastricht §4. « DÉSIREUX de renforcer le caractère démocratique et l’efficacité du fonctionnement des institutions, afin de leur permettre de mieux remplir, dans un cadre institutionnel unique, les missions qui leur sont confiées »…
Les Français (à 55 %) et les Néerlandais (à 62 %) ont voté NON en 2005. Où est la démocratie ?

Maastricht §6. « RÉSOLUS à renforcer leurs économies ainsi qu’à en assurer la convergence, et à établir une union économique et monétaire, comportant, conformément aux dispositions du présent traité, une monnaie unique et stable »…
Qui est trop chère de 30 %, qui tue notre économie et fabrique des millions de chômeurs et de pauvres, sans parler des autres pays.

Maastricht §7. « DÉTERMINÉS à promouvoir le progrès économique et social de leurs peuples »...
Pourquoi fait-on exactement le contraire ? Où est le progrès économique et social ?

Maastricht §9. « RÉSOLUS à mettre en œuvre une politique étrangère et de sécurité commune, y compris la définition à terme d’une politique de défense commune qui pourrait conduire, le moment venu, à une défense commune, renforçant ainsi l’identité de l’Europe et son indépendance afin de promouvoir la paix, la sécurité et le progrès en Europe et dans le monde »…
En faisant une guerre absurde en Libye ? En armant des djihadistes en Syrie et en provoquant une Troisième guerre mondiale en Ukraine ? Où est la paix promise par cette Europe ?

Maastricht §12. « RÉAFFIRMANT leur objectif de faciliter la libre circulation des personnes, tout en assurant la sûreté et la sécurité de leurs peuples, en insérant des dispositions sur la justice et les affaires intérieures dans le présent traité »…
Et pour Lampedusa, les Roms, les réseaux mafieux, etc. qu’est-ce qu’on fait ?

Maastricht §13. « RÉSOLUS à poursuivre le processus créant une union sans cesse plus étroite entre les peuples de l’Europe, dans laquelle les décisions sont prises le plus près possible des citoyens, conformément au principe de subsidiarité »…
Fallait oser : « les décisions sont prises le plus près possible des citoyens ». C’est énorme, non !

82 vues

29 avril 2014

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.