[ÉDITO] Les Russes sont entrés dans Paris : sur l’air d’une chanson bien connue…

DRAPEAU RUSSE

Les Russes sont entrés dans Paris. Sur l'air d'une chanson de Serge Reggiani ! La dernière fois, c’était en 1814. Plus exactement, le 30 mars 1814 (bientôt 190 ans !). Les cosaques de la Garde impériale, en grand tenue, ouvrant la route à leur tsar, entraient dans la capitale par la porte Saint-Martin pour, après, aller bivouaquer sur les Champs-Élysées. Aujourd’hui, pas de cosaques, pas de tsar mais les Russes sont bien entrés dans Paris. Enfin, si l’on en croit Gabriel Attal, qui, rappelons-le, aux termes de la Constitution, est tout de même « responsable de la Défense nationale » et, donc, par construction, un personnage de l’État sérieux qui n’est pas forcé de dire des sottises pour faire du bruit dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Une sorte de vent de folie semble s’emparer de Paris

Ces troupes russes, ce sont évidemment celles de Marine Le Pen, nouvelle sorte de cinquième colonne qui sillonne nos campagnes, nos villes et la capitale. Hier soir, dans son éditorial, Gabrielle Cluzel dénonçait les déclarations rythmées par les « gros sabots » du Premier ministre. La 7e compagnie au clair de lune qui nous gouverne voit, non pas des nains, mais des Russes partout. Des Russes ou, tout du moins, leurs stipendiés que serait la clique kremlino-poutinienne dirigée par le binôme infernal Le Pen-Bardella. L’idéal eût d'ailleurs été qu’ils soient trois dans ce duo, comme ça, on aurait pu parler d’une troïka. Ça aurait été trop bien. Dommage. On n’ose pas encore les qualifier de « collabos », mais on sent que ça les démange grave et qu’ils ne vont pas tarder à passer à la vitesse supérieure.

Donc, les Russes sont partout. Exemple : le prix de l’énergie qui grimpe ? C’est Poutine… Vous savez, le « copain à Marine Le Pen ». Donc, la facture d’électricité qui flambe, c’est la faute au RN. Trop bien. Bruno Le Maire excelle dans cette rhétorique implacable. Si on osait… Allez, osons : c’est bien simple, « ils sont partout ! » Ou presque. Une sorte de vent de folie semble s’emparer de Paris. « Ce rythme qui t’entraîne jusqu’au bout de la nuit/Réveille en toi le tourbillon d’un vent de folie »

C’est comme le gras et le chasseur, il y a le bon et le mauvais complotisme

Un vent de complotisme venu de l’Est. Forcément. Mais attention, là : c’est comme le gras et le chasseur, il y a le bon et le mauvais complotisme. Le mauvais, vous le connaissez, on ne va pas s’étendre sur le sujet : c’est celui qui agite les petites cervelles des bas du front. Ceux qui campaient, jadis, sur les ronds-points en gilet jaune ou encore ceux (souvent les mêmes, hein, madame !) qui refusaient de jouer avec Olivier Véran à « assis-debout-couché » dans les cafés naguère, au temps de la guerre du Covid. Les mêmes, encore, qui ont découvert récemment qu’à la télé, il n’y avait pas que TF1, BFM TV, et qu’on pouvait se faire une opinion sur la marche du monde autrement qu'en écoutant les bavardages entre-soi d’Anne-Élisabeth Lemoine et de Patrick Cohen sur la 5. Non, le bon complotisme, c’est autre chose. Plus distingué, plus subtil. Plus subtil, vraiment ? Voir les gros sabots Dondaine d’Attal.

« Je tremble sur le jour où le RN sera au pouvoir... »

Le bon complotisme, on va le retrouver, par exemple, dans les propos d'un certain Guillaume Ancel, saint-cyrien, ancien officier, écrivain à ses heures, qui peut se permettre de faire des déclarations assez hallucinantes sur le plateau de BFM TV, devant le porte-parole de l’ambassade de Russie en France, en évoquant le sort du malheureux Alexeï Navalny : « Je tremble sur le jour où le Rassemblement national sera au pouvoir. Est-ce qu’on sera traité de cette manière ? Est-ce qu’il faudra commencer à s’inquiéter d’être envoyé en prison parce qu’on aura osé émettre la moindre critique contre le pouvoir ? » Entre nous, il faudrait peut-être voir à se calmer, non ? Ce même Ancel saluait, d'ailleurs, mardi matin, sur RTL, la déclaration va-t-en-guerre de Macron qui, selon lui, avait « brisé un tabou ». Pas seulement un tabou, qu'il a brisé, Emmanuel Macron. Le peu de crédibilité qu'il restait à la voix de la France, aussi, peut-être, un peu...

Cela dit, Guillaume Ancel, qui visiblement ne fait pas dans la dentelle, n’avait pas hésité à écrire sur le Net, en 2021, qu'Hubert Védrine était un « personnage tellement arrogant qu’il est incapable de se remettre en cause » et l’avait accusé d’avoir « collaboré avec les nazis du Rwanda », comparant au passage l'ancien ministre des Affaires étrangères à Maurice Papon. Védrine avait moyennement apprécié et porté plainte pour diffamation. Ancel avait été condamné en première instance en mai 2022*. La 17e chambre correctionnelle avait en effet estimé que l'ancien officier avait dépassé les « limites admissibles de la liberté d’expression ». Comme mardi, sur le plateau de BFM TV ? Mais avec les Russes qui sont entrés dans Paris, on comprend très bien que l'on puisse s'affoler un peu.

 

NDLR : On réécoutera avec intérêt l'entretien que le colonel Jacques Hogard avait donné à BV au sujet du livre publié par Guillaume Ancel en 2018 sur le Rwanda. Le colonel Hogard avait déclaré que « Guillaume Ancel [était ] manipulé par des milieux bobos gauchistes et mondialistes qui veulent faire de l’affaire rwandaise un cas d’école ».

*Au sortir du procès, Guillaume Ancel avait déclaré, selon Le Monde, qu’il se donnait quelques jours avant, éventuellement, de faire appel. 

Georges Michel
Georges Michel
Editorialiste à BV, colonel (ER)

Vos commentaires

77 commentaires

  1. Votre raisonnement est valable.
    Pourtant,même si nous connaissions de tels incidents,rien n’indique que les français ne voudraient pas entendre cette politique.
    De toute façon,nous avançons résolument vers un désastre annoncé!
    Alors,autant que ce soit le peuple qui décide d’en être le principal artisan .

  2. Russe , Ukrainien , c’est la même origine , des racines slaves et vikings , une culture chrétienne orthodoxe , je me sens plus proche d’eux que des …. autocensure !

  3. En fait le gars Ancel voit les choses correctement. Si Marine Le Pen, ou mieux si une coalition des partis de droite gagne enfin les élections présidentielles (parce que Le Pen seule ne passera jamais), il est évident que pour pouvoir gouverner sur le programme sur lequel elle a été élu, par exemple stopper l’immigration, toute la gauche, du haut de leur 5% vont tout faire pour bloquer les initiatives, vu que cette gauche ne respecte la démocratie que lorsqu’elle est compatible avec leur conception du monde. Et donc qu’il faudra prendre des mesures autoritaires et mettre un sacré coup de balai dans les administrations françaises pour reconquérir la France. On n’a pas fini d’avoir des grèves, manifestations, etc… ça ne se fera pas dans la joie et la bonne humeur. Mais il faut le faire.

    • Votre raisonnement est valable.
      Pourtant,même si nous connaissions de tels incidents,rien n’indique que les français ne voudraient pas entendre cette politique.
      De toute façon,nous avançons résolument vers un désastre annoncé!
      Alors,autant que ce soit le peuple qui décide d’en être le principal artisan .

  4. CLO
    ATAL, ANCEL, et les autres ils sont aux abois
    Au lieu de combattre les idées du RN, faudrait-il encore qu’ils aient des idée sur ce qu’il faudrait faire, ils ne peuvent que critiquer et insulter les 41 % qui ont voté pour Marine LE PEN en 2022.
    ANCEL, encore un instruit mais pas très intelligent, il se prend pour un être supérieur.
    Quand il parle de l’invasion des Russes à Paris il dit :
    « Est-ce qu’il faudra commencer à s’inquiéter d’être envoyé en prison parce qu’on aura osé émettre la moindre critique contre le pouvoir ? »
    Que répond-t-il quand SON pouvoir veut faire fermer CNEWS, comme en Russie ?
    Ils ne se rendent même plus compte qu’ils sont ridicules.
    Et, cerise sur le gateau, Madame HAYER est tête de liste pour les européennes.
    Quand elle arrive sur le plateau de TF1 elle n’est pas capable d’appeler le journaliste par son vrai nom. Mais c’est pas grave, ils avaient déjà convenu que le journaliste lui poserait une question sur BARDELLA. Elle est devenue inarétable et presque hystérique sans pour autant proposer des choses concrètes.
    Il ne faudra pas manquer le face à face HAYER – BARDELLA

  5. Je ne sais pas si les russes sont entrés dans Paris, par contre je constate que les islamistes, les féres musulmans sont installés comme chez eux en France et y font la loi . Et a Bruxelles aussi au sein de l´UE . Et Macron recoit en grandes pompes l´émir du Quatar qui finance les islamistes… alors les collabos, ils sont de quel coté ?

  6. Quand un pays est devenu « bas du front » pour beaucoup, il est evident que l´ont y trouve des Guillaume Ancel comme des champignons de Paris. Ils viennent de se rendre compte qu´il y a inversement du potentiel et de l´íntelligence, en 20 ans les Russes sont devenu « haut du front », la 4eme économie mondiale, ont une économie florissante, pas de dettes, une democratie rigide mais tres organisee, copain avec les trois-quart de la planète qui ne veut pas les découper en morceaux, ils jettent les délinquants en prison, forme 450 ingénieurs par an alors que les US seulement 230 comme l´Iran, la France j’ose pas le dire, meilleurs niveau d vie par habitants Etc…ils sont sorti du tier-monde en 20 ans. Il est grand temps de livrer des couches Chinoise a l´UE.ils font sous eux.

  7. Les Russes et les Ukrainiens , ils sont identiques , même origine slave et viking , même culture religieuse chrétienne , je me sent plus proche d’eux que des arabo-musulmans qui nous envahissent: avec notre aide, avec l’immigration cheval de Troie , et eux ils tuent dans nos rues depuis longtemps , des centaines de morts et de blessés dans des attentats islamistes en France ces dernières années .

  8. Par contre les musulmans sont déjà là , la cinquième colonne islamiste est bien implantée avec l’immigration cheval de Troie , mais on refuse de la voir . et ils font la loi , leur loi , la charia , sur le territoire de notre République . Et on apprend qu’un avion vient de nous amener plus de 300 musulmans de Mayotte , bientôt dans nos campagnes, on sait faire . On va bien trouver des châteaux pour les héberger à nos frais .

  9. Je résidais à Guer lorsqu’en terminale du Lycée de Coëtquidan un Professeur a eu l’idée de faire faire un sondage par ses élèves sur les choix politiques des membres du camp à l’occasion d’une élection nationale. Ces résultats ont bien sûr été publiés après ceux des élections en question : ils collaient aux résultats nationaux à la virgule près.
    Comme quoi les soldats et officiers qu’on y trouve ne sont pas outrageusement nazis .

  10. Il paraît que les Russes ont semé des punaises de lit partout en France. C’est sans doute vrai car manifestement ils n’ont pas omis d’en semer dans le ciboulot de notre Premier Ministre et de ses sbires…..Espérons que les dégâts restent limités, bien que le pire soit à craindre.

  11. On les remarque moins de nos jours. Autrefois, du temps du communisme, ils avaient un couteau entre les dents, c’était plus facile …

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois